Le Top 10 des aromatiques

 

plante aromatiques

plantes-aromatiques ©liligraphie

Parfois utilisées seules ou en mélange, les aromatiques nous permettent de réhausser un plat et de sublimer les aliments. Au-delà, elles peuvent être utilisées pour leur vertus médicinales, ne dit-on pas « qui a de la sauge dans son jardin n’a pas besoin de médecin »? 

Dans un cas comme dans l’autre, elles peuvent être utilisées fraîches ou séchées (très bon moyen de conservation).

Alors pourquoi ne pas avoir une sélection de plantes aromatiques à domicile pour découvrir de nouveaux goûts et avoir une petite pharmacie naturelle sous la main.

Au jardin, trouvez-leur une exposition ensoleillée, ces méditerranéennes aiment se dorer la pilule. Pensez à les installer à proximité de la maison, au soleil, sans quoi : « loin des yeux, loin du cœur » …

Si cela n’est pas possible, pensez aux pots ou aux jardinières. Pour qu’elles prospèrent et tiennent toutes leurs promesses offrez leur un contenant d’un volume suffisant et nourrissez les régulièrement avec un engrais biologique.

Au jardin comme en pot, pensez au drainage, une couche de gravier dans le fond du pot ou du trou de plantation fera l’affaire.

 

  • Aneth. À semer chaque année au printemps et à installer dans un endroit très lumineux. Arroser dès que le substrat est sec.
  • Basilic. Incontournable, mais pas toujours facile à cultiver. Il a besoin d’un maximum de lumière, de chaleur et d’un taux d’humidité élevé. Semer au printemps. Veiller à entretenir un fond d’humidité pour que le substrat ne se dessèche pas.
  • Ciboulette. Vivace, elle se gardera plusieurs années. Elle n’aime ni la sécheresse ni l’humidité. Elle a besoin de beaucoup de lumière, mais évitez-lui le plein soleil en été.
  • Laurier-sauce. Arbuste à croissance lente qui supporte le soleil ou la mi-ombre.
  • Menthe. Vivace avide  de lumière, la menthe se garde d’une année sur l’autre. Volubile, elle est à installer seule dans un pot. Laisser sécher le substrat entre deux arrosages.
  • Persil. À semer chaque année dès la fin de l’hiver. Il peut être installé à l’ombre des autres. Veiller à conserver un substrat frais.
  • Romarin. Vivace de terrain sec qui nécessite un substrat très drainant. Sensible à l’excès d’eau ; laisser sécher le substrat en deux arrosages.
  • Sauge. Vivace condimentaire et médicinale très sensible à l’excès d’humidité. Laisser sécher le substrat entre deux arrosages.
  • Sarriette. Vivace de terrain sec, elle n’a pas de grands besoins en eau hormis après le semis. En extérieur, elle se contente des précipitations naturelles. En intérieur, un arrosage de temps en temps est nécessaire.
  • Thym. Vivace ayant besoin d’un maximum de lumière. Laisser sécher le substrat en deux arrosages.

 

 

Retrouvez nos kits aromatiques sur l’Hortus shop.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.