Un itinéraire Paris Moisson, au château de la Roche-Guyon (95)

Quand :
21 mai 2022 @ 0 h 00 min – 18 septembre 2022 @ 0 h 00 min
2022-05-21T00:00:00+02:00
2022-09-18T00:00:00+02:00
Où :
Chateau de la Roche Guyon
1 rue de l\'Audience
Coût :
9
Contact :
Chateau de la Roche Guyon
01 34 79 74 42

« Un itinéraire Paris-Moisson » de Jérémie Léon et Ambroise Tezenas présentée au château de la Roche-Guyon du 21 mai au 18 septembre. Cette exposition s’inscrit dans la manifestation « Suivant le fleuve » mettant en avant les travaux de l’Observatoire photographique de la seine.

Ambroise Tézenas et Jérémie Léon présentent ici pour la première fois les photographies qu’ils ont réalisées dans le cadre de l’observatoire photographique des paysages de la vallée de la Seine entre 2020 et 2022. Ce travail s’inscrit dans une méthodologie rigoureuse qui consiste à sélectionner des points de vue stratégiques et reconductibles pour observer un territoire et mesurer dans le temps, l’évolution de ses paysages. 111 photos ont été retenues sur 400 initialement sélectionnés dont 40 donneront lieu à de nouvelles prises de vues à intervalles réguliers. L’exposition se joue en deux actes.

Un acte se déroule dans les communs du château avec le making-of de cette expérience. Il propose au visiteur de mettre ses pas dans ceux des photographes et de refaire le chemin, avant de découvrir l’ensemble des images. Dans la continuité de l’observatoire normand, ces deux observatoires jumeaux permettent d’élaborer un récit-itinéraire de Paris au Havre, dessinant ainsi les récurrences et les ruptures de la vallée de la Seine, qui a connu de profondes mutations et se révèle ici fragile et résiliente. En répondant à cette commande, les photographes ont dû intégrer les contraintes scientifiques de l’exercice pour mieux s’en émanciper ensuite. En tension entre un protocole rugueux et un arpentage poétique, ils ont tracé leur route en acceptant de « se faire surprendre par le paysage qu’ils regardent plus qu’ils ne le photographient…». La lumière occupe tout l’espace et contribue autant à qualifier qu’à révéler le paysage. Le journal d’arpentage qu’ils ont tenu permet d’appréhender toute la complexité qui préside à la réalisation d’une image évidente. Unité de lieu, unité de temps pour le second acte dans le potager-fruitier du château.

Une vingtaine d’images présentées en très grand format, au plus près de la Seine, ouvre des perspectives simultanées avec les boucles de la Seine. La scénographie joue de la mise en abyme entre les paysages photographiés et le paysage réel. Elle incite chaque visiteur à faire son propre cadrage dans un paysage où il est invité à son tour, à prendre place, à prendre position ! Trois rendez-vous sont proposés en complément de l’exposition : un atelier jeune public, un voyage photographique et sonore, une visite guidée de la réserve naturelle régionale de la boucle de Moisson.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap