Nombre de parcs et châteaux ont une histoire mouvementée… Celle de Segrez, à Saint-Sulpice-les-Favières, dans l’Essonne, est simplement passionnante. Le marquis d’Argenson, ministre de Louis XV, le comte et la comtesse de Blot en furent locataires.

Vue depuis l'intérieur de la grotte.©IsabelleMorand

depuis l’intérieur de la grotte.©IsabelleMorand

Chacun imprima sa marque au parc mais c’est à la comtesse que revint la prime de l’innovation avec la création d’une grotte artificielle décorée de coquillages du Pacifique. 

C’est elle également qui fit procéder à la plantation de nombreux arbres parmi lesquels des cyprès chauves (Taxodium disticum) et des tulipiers de Virginie (Liriodendron tulipifera). 

Un cadre enchanteur, certes, mais pas au goût des Révolutionnaires…

Première partie de l’histoire de Segrez, racontée par Hedwige Roux, guide et conférencière, et descendante d’une des familles propriétaires de l’arboretum, la famille Lavallée.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.