Chaque année, dans le JAF (Jardin – Arboretum – Fouillis) d’Agustin Coello-Vera, entre vingt et trente érables sont touchés par la verticilliose. Tous finissent par s’en sortir sauf les tout petits érables en pot.

La verticilliose est une maladie fréquente chez les érables, . Elle est provoquée par le Verticillium, un champignon présent dans tous les types de sol. Ce champignon pénètre dans l’arbre par les racines et il bouche les canaux de sève. Vers la fin de l’été, on commence à voir une partie de l’érable se dessécher. Il n’existe aucun traitement. 

Le Verticillium prolifère notamment dans les sols où l’on a longtemps cultivé des pommes de terre. Difficile, par conséquent, de faire pousser des érables en pleine terre dans nombre de jardins belges ou du nord de la France !

 

 

En résumé, les conseils d’Agustin

  • Ne traitez pas, ça ne sert à rien.
  • Attendez que l’arbre fasse son boulot, qu’il résolve tout seul le problème.
  • Taillez, coupez les parties affectées.
  • Désinfectez vos outils après la taille pour ne pas propager la maladie
  • Sachez enfin que les érables ne sont sensibles ni à l’armillaire, ni au phytophthora. Si un chêne meurt du pourridié des racines (ou armillaire), vous pouvez planter à la place un érable japonais.

Les autres épisodes de notre mini-série

 

6 Réponses

  1. ACER Arboristes Conseils

    Les érables ne sont sensibles ni à l’armillaire? Désolé de vous contre dire mais de nombreux espèces d’Acer de la flore française sont susceptibles d’être infecté par Armillaria mellea (Acer pseudoplatanus, Acer plataboides et Acer campestris). Avec une forte altération des système racinaire, provoqué par une pourriture blanche fibreuse, d’où un problème d’ancrage des arbres et symptômes de dépérissement plus ou moins marqués et rapide selon l’état initial de l’arbre et le conditions édaphique.

    Répondre
    • Agustin Coello-Vera

      Bonjour, je n’avais pas vu votre commentaire.
      Ce que j’ai dit est que les érables sont généralement résistants à l’Armillaria (http://www.aces.edu/pubs/docs/A/ANR-0907/ANR-0907.pdf), je n’ai pas dit immunes. De part mon expérience, et aussi celle d’autres amateurs d’érables, on peut planter des érables japonais directement à coté d’une souche de chêne mort de l’Armillaria et 20 ans plus tard l’érable est en pleine forme. Beaucoup de publications confirment que les érables japonais et chinois sont soit immunes soit très résistants (http://extension.cropsciences.illinois.edu/turf/diseases/armillaria/) , http://yamagamis.com/newguides/Miscellaneous/Local_Oak_Root_Fungus_Resistant.pdf
      De l’autre coté une espèce nord-américaines, l’Acer rubrum, semble être moins résistante
      J’ai beaucoup moins d’expérience avec les espèces européennes (et il y en a moins d’info), ainsi je vous crois quand vous dites qu’elles sont affectées par le champignon, mais je n’ai pas trouvé grand chose publiée dans ce sens.
      Cordialement

      Répondre
  2. Jean-Christophe

    Dommage en effet que ces si beaux arbres soient si sensibles à ce champignon. En tous cas Agustin a des exemplaires magnifiques ! Merci pour ces vidéos et vivement les prochaines !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.