Bien sûr, le figuier nous fait penser au sud et au soleil ! Bien sûr, on l’imagine aux zones tropicale ou subtropicale. Ce n’est pas faux !

Mais, en constituant sa collection, Thierry Demarquest a constaté que les migrations des hommes et leur désir de garder avec eux un souvenir vivant de leurs pays, ont acclimaté les figuiers dans des régions bien différentes. C’est le cas de Ficus carica ‘Eaubonne’ qui fructifiait autrefois dans le bois du Luat à Eaubonne [95]. Il a bien dû apprendre à vivre et à fructifier dans la grisaille parisienne, supporter les frimas et les pluies froides. Le figuier est un winner et aujourd’hui, si vos plantez cette variété dans un petit jardin du nord de la Loire, il fera votre bonheur !

Pensez toutefois à vous assurer qu’il est dans un sol bien drainé, à l’arroser copieusement l’été, à nourrir consciencieusement sa terre, à pailler l’hiver contre le froid et l’été contre le soleil… il vous le rendra en fruits très juteux !

 

Le catalogue de Thierry Demarquest, Figues du Monde, comporte plusieurs centaines d’espèces et de variétés à découvrir ICI

 

Lien vers les Hortus box Pensez à commander votre Hortus box enfant ou adulte sur l’Hortus Shop

4 Réponses

  1. Patrick L.

    Bonjour Isabelle,
    J’avais remarqué ce spécialiste et sa collection de 500 figuiers (si ma mémoire est bonne) en culture bio, l’année dernière à la fête des plantes d’automne à Saint-Jean de Beauregard. J’avais également noté que certaines variétés pouvaient supporter les frimas de la moitié nord de l’hexagone sans difficulté.

    Répondre
    • Isabelle Morand

      Hello Patrick ! Oui, il a un catalogue absolument incroyable… Et effectivement, avec des variétés adaptées notamment au climat du nord de la Loire. On a déjà fait deux autres sujets avec lui dans le passé. C’est vraiment LE pro de la figue. Et un garçon super gentil.

      Répondre
      • FONTAINE

        Nous en avons planté deux chez Isabelle, je ne suis pas sûre d’avoir bien choisi. Ils sont très beaux, pour la première fois je les ai taillés, il y a une dizaine de jours. L’an dernier ils ont donné des figues qui n’ont pas eu le temps de mûrir…. J’espère que ce sera mieux cette année!
        Odile FONTAINE

      • Isabelle Morand

        Bonjour Odile, tu as gardé le nom de la variété plantée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.