Les chats aiment bien gratouiller le terreau de nos plantes d’appartement. On râle, mais ce n’est pas très grave ! Plus dangereux : le mâchouillage des feuilles par les chatons ou les chats perturbés. Voici une liste de plantes parmi les plus toxiques pour eux. Devant quels symptômes s’inquiéter et que faire en cas d’ingestion ?

©ronstik

Dieffenbachia, philodendron, anthurium, spathiphyllum 

C’est le latex contenu dans ces plantes de la famille des Aracées qui peut provoquer de très graves problèmes. Un simple léchage du pelage où ce latex s’est déposé peut s’avérer dangereux (voir mortel dans certains cas extrêmes). La liste des symptômes est longue : hypersalivation, difficultés respiratoires, vomissements, atteintes dermatologiques, oculaires ou troubles rénaux en raison de la présence dans ce latex de cristaux d’oxalate de calcium (qui provoquent des calculs rénaux).

  • Que faire ? Nettoyez les zones atteintes (peau, yeux) et consultez sans tarder votre vétérinaire pour tous les autres signes cliniques.

 

Tous les ficus

Là encore, c’est le latex contenu qui est en cause. Quelques heures après l’ingestion, le chat peut manifester les symptômes suivants : diarrhée, vomissements, hypersalivation, irritation buccale. La sève peut également toucher l’œil et provoquer une atteinte de la cornée.

  • Que faire ? Prendre contact avec votre vétérinaire. Si l’œil a été atteint, rincez-le abondamment au sérum physiologique.
poinsettia

Étoile de Noël – Euphorbia pulcherrima – Poinsettia – ©Plan55

Le poinsettia (Étoile de Noël)

Couramment offert à l’occasion des fêtes, le poinsettia contient un latex potentiellement toxique. Les feuilles ne sont pas coriaces et un jeune chat peut être tenté d’y goûter. L’intoxication reste cependant relativement légère et se manifeste par des régurgitations, un peu de diarrhée, une hypersalivation et des vomissements. 

  • Que faire ? Surveiller l’évolution(généralement favorable) de l’état de votre chat. Si les symptômes persistent, contactez votre vétérinaire.

 

Le pommier d’amour

Elle fait notre bonheur en appartement avec ses petites baies rouges. Problème : les baies et toutes les parties de cette plante de la famille des Solanacées sont toxiques aussi bien pour nous que pour les animaux. Si le chat se fait un mini casse-croute de baies, les troubles seront légers, voire inexistants. En cas d’ingestion plus importante, les signes cliniques vont de l’hypersalivation aux vomissements en passant par un abattement général et parfois des diarrhées. Une ingestion massive peut aboutir à une issue fatale.

  • Que faire ? Dans tous les cas, consultez le vétérinaire. 

Le muguet

Dans un pot à la maison ou planté dans le jardin (et même fané !), le muguet représente un réel danger pour le chat. Clochettes, feuilles sont extrêmement toxiques pour le cœur et irritantes pour le tube digestif. Les troubles se manifestent entre quelques minutes et quelques heures après l’ingestion : vomissements répétés, diarrhées (accompagnées parfois d’hémorragies), convulsions, tremblements, prostration, ralentissement du rythme cardiaque…

  • Que faire ? Consultez en urgence un vétérinaire. Rien d’autre à faire. 

 

©magone

5 conseils pour éviter les drames

  • Débrouillez-vous pour que les chats, surtout les chatons, puissent avoir accès à ces plantes dangereuses… Je sais, plus facile à dire parfois qu’à faire !
  • Mettez en permanence à leur disposition de l’herbe à chat qui les aide à se purger ( attention à la confusion avec la cataire, surnommée l’herbe-aux-chats qu’ils ne consomment, mais dont l’odeur les attire au point de se rouler dedans !)
  • Fabriquez votre répulsif “maison” à vaporiser sur les plantes : diluez 1 volume de vinaigre dans 3 volumes d’eau. Les chats détestent l’odeur du vinaigre. 
  • Donnez-lui des joujoux pour l’occuper ! Ça a l’air tout bête, mais un chat peut s’ennuyer ferme en votre absence et être tenté par de nouvelles expériences. 
  • Récupérez des canettes de soda et placez-les dans vos pots ou à côté. Ce n’est pas très joli, mais efficace. Le chat n’apprécie pas du tout le bruit qu’elles font en tombant et il saura s’en souvenir ! 

 

4 Réponses

  1. Caroline JardindesPixies

    Très intéressant, c’est simple, toutes les plantes d’appartement sont toxiques. Le danger vient des chats qui veulent mâchouiller les plantes, le plus souvent de jeunes chats ou des chats n’ayant pas accès à l’extérieur. Il faudrait juste rectifier votre phrase ” débrouiller vous pour que les chats ne puissent pas avoir accès…”. Bonne soirée

    Répondre
    • Isabelle Morand

      effectivement, malgré deux lectures, la faute est restée !!! je corrige tout de suite. Merci. Bonne journée

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.