Mars = giboulées ou neige ou grésil. On a envie de jardiner, mais ce n’est pas toujours possible ! Entre deux averses, voici la liste des “devoirs” du mois et tout ce que vous pouvez faire pour bichonner vos plantes dans la maison. 

 

©katarzynabialasiewicz

Plantes d’intérieur

  • On n’y pense pas assez. Tournez régulièrement les pots de vos plantes d’un quart de tour. C’est important pour que le feuillage pousse de façon uniforme. 
  • Vous pouvez rempoter les plantes d’intérieur qui commencent à être à l’étroit dans leur pot ou qui n’ont pas été rempotées depuis deux ou trois ans. Rempotez-les dans un pot légèrement plus grand, renouvelez le terreau. Si les pots sont gros et lourds, vous pouvez vous contenter de surfacer : enlevez quelques centimètres de terreau en surface, ajoutez du terreau neuf. 
  • Si les plantes sont très imposantes, n’hésitez pas à les diviser pendant l’opération rempotage. Séparez délicatement les racines. Replantez dans deux pots différents ou offrez rapidement la deuxième plante !
  • Les cactées peuvent encore se passer d’arrosage, mais reprenez les arrosages réguliers pour toutes les autres. Vous pouvez aussi les passer à la couchette pour nettoyer le feuillage.
  • Inspectez les feuillages de toutes vos plantes. L’air chaud et sec de nos intérieurs favorise l’arrivée de parasites et de maladies.
  • Orchidées : rempotez votre plante si elle a fini de fleurir. Le rempotage annuel n’est pas indispensable ; elles peuvent vivre 2 ou 3 ans dans le même pot.

 

Sous un arbre perché ©Isabelle Morand

Jardin d’ornement

  • S’il ne gèle pas, vous pouvez planter les vivaces ou diviser leurs touffes : hellébores, campanules, aubriètes, heuchères, géraniums vivaces, hostas, asters, podophyllums, cataleptiques, astrances, scabieuses, disporums, lis des incas… 
  • Si vous avez installé sur vos plantes des voiles d’hivernage, n’oubliez pas de les ouvrir si la journée est ensoleillée et pas trop froide. Remettez les doudounes en fin de journée.
  • N’oubliez pas de passer vos commandes si vous souhaitez planter en mini-mottes. 
  • S’il fait doux, surveillez les limaces et les escargots, épandez des granulés en prévention. Installez des pièges à limaces
  • Apportez du compost au pied des iris et des pivoines
  • Dans les régions à climat très doux, vous pouvez commencer à planter les bulbes à floraison estivale (cannas, dahlias, crocosmias…). Ailleurs, attendez au minimum le mois prochain. 
  • S’il ne fait pas trop moche, semez en place les fleurs annuelles : cosmos, œillets d’Inde, verveines, pavots de Californie, agératums, pois de senteur, nigelles de Damas…
rosier Lambert Wilson

Rose Lambert Wilson (création Roses André Eve). ©IsabelleMorand

Arbres et arbustes

  • Plantez les grimpantes : chèvrefeuille arbustif, bignone, clématite, glycine, schizophragma, vigne vierge…
  • Taillez les clématites : coupez une branche sur deux à 50 cm du sol. Vous aurez deux fois plus de fleurs dans quelques semaines. 
  • Plantez les conifères, les arbres et arbustes à feuillage persistant. 
  • Envie d’une haie d’osier vivant ? Prélevez des rejets de saule, plantez-les et tressez-les par deux ou quatre brins. 
  • Plantez les rosiers en conteneur ou en motte
  • S’il fait doux, commencez à tailler les rosiers remontants
balisier

©mantinov

Terrasse et balcon

  • Plantez les vivaces dans des pots troués au fond. Installez une couche de drainage (graviers, billes d’argile, tessons de poteries). Arrosez. Pour installer les soucoupes, attendez encore un peu. 
  • Si du gel est annoncé, couvrez d’un voile d’hivernage vos  fruitiers. Déshabillez-les dès le coup de froid passé. 
  • Plantez des fraisiers en pot ou jardinière. 
  • Plantez des conifères nains
  • Installez des bulbes qui vont fleurir cet été : agapanthes, dahlias, eucomis, cannas… (attendez si du froid est annoncé). 

piment au jardinPotager

  • Il n’est pas trop tard pour faire le tri dans vos graines (vérifier la date limite sur les sachets, certaines espèces ont des capacités de germination plus courtes que d’autres) et commander de nouvelles variétés. Pensez aussi à passer commande de mini-mottes.
  • Si vous avez semé des engrais verts (féverole, lupin d’hiver, vesce, phacélie…), c’est le moment de les broyer (ça marche très bien à la tondeuse à gazon) et de les enfouir dans le sol de votre potager.
  • S’il ne gèle pas et si le sol n’est pas détrempé, c’est le moment de semer en place du persil, des petits pois, de l’oseille, des betteraves, du cerfeuil, des carottes, des fèves. Et de semer, sous châssis, des céleris-raves, des laitues de printemps, des radis de tous les mois et des choux-fleurs d’été. 
  • Vous pouvez diviser la ciboulette, la menthe, l’estragon et la rhubarbe ; plantez de l’ail blanc ou violet, de l’échalote.
  • Semez au chaud (18 C° – 20 C°) des tomates, des poivrons, des aubergines, des piments. 

Verger

  • fruits rouges

    Fruits rouges.©Fabrice Chollet


    Plantez les arbustes à petits fruits (framboisier, groseilliers, cassissiers, mûriers…)
  • Mûrier : taillez à ras les branches qui ont fructifié l’an passé (elles ne donneront pas de fruits cette année).
  • Mieux vaut prévenir que guérir : installez des pièges à phéromones contre les carpocapses (pommier, poirier, prunier).
 
 
 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.