Avant de partir en balade, glissez dans votre poche “L’indispensable guide de l’amoureux des papillons”, de Dominique Martiré et Franck Merlier (éd. Belin). Pour vous mettre en appétit, 8 rapides portraits de papillons (et de leurs chenilles !) moins connus que le Soufré, le Citron ou cette saleté de Pyrale du buis. 

Le Grand sphinx de la vigne (Deilephina elpenor) 

©Nalha

©hekakoskinen

 

 

 

 

 

 

 

Portrait express. Il mesure entre 55 et 65 mm, corps verdâtre strié de rose vif, aile antérieure verdâtre et rose vif, aile postérieure rose vif avec la base noirâtre et une bordure externe blanche. 

Où le trouver ? En Europe, en Asie Mineure, en Asie Centrale. Dans les friches, les clairières, les prés, au bord des cours d’eau.

Les chenilles : de juillet à septembre, elles sont vertes avant de brunir. Quand une chenille se sent en danger, elle rentre sa tête dans son thorax, elle met ainsi en évidence ses ocelles et se balance comme un mini cobra. 

Plantes préférées des chenilles : épilobes, trèfle d’eau, onagres, fuchsias, salicaire commune, gaillets et vigne. 

Le Cul doré (Euproctis similis)

©Ben Tale

©Christian Fischer

 

 

 

 

 

 

 

 

Portrait express : il mesure entre 30 et 40 mm. Le bout de l’abdomen s’orne d’une touffe de poils brun doré. Les antennes blanches ressemblent à des mini-peignes. Les ailes sont blanc pur.

Où le trouver ? Partout en France, du niveau de la mer à 2000 m d’altitude.

Les chenilles : très poilues, leur dos est orné d’une ligne double rouge orange vif.

Plantes préférées des chenilles : un grand nombre de feuillus (aubépines, bouleaux, pommier, sorbier des oiseaux, merisier à grappes, poirier, châtaignier, chêne…)

 

Isabelle de France (Graellsia ou Actias isabellae)

Actias isabellae – Isabelle de France ©Carmelo Pecina

Chenille d’Arctia isabellae ©blog.mesamisapillons

 

 

 

 

 

 

 

 

Portrait express : un grand modèle, l’un des plus grands papillons d’Europe ! Il mesure de 80 à 100 mm. Ailes vert-violet nervurées de brun violacé ornées de 4 ocelles. Les mâles se distinguent par une plus longue queue. Espèce menacée.

Où le trouver ? Il a beaucoup été chassé. Résultat : on ne le trouve plus que rarement en France, dans les Alpes du Sud et les Pyrénées-Orientales entre 600 et 1800 m d’altitude. 

Les chenilles : marron et vert fluo, avec de longs poils blanchâtres ; elles sont réputées fragiles et peu sociables. 

Plantes préférées des chenilles : Pin sylvestre (Pinus sylvestris), pin à crochets (Pinus uncinata), pin laricio.

L’Écaille martre (Arctic caja)

©-ajt

©Lourdesphotography

 

 

 

 

 

 

 

Portrait express : quand il est posé, les ailes sont chocolat marbré de blanc. Quand il vole, on peut voir ses ailes postérieures orangées. Il mesure entre 45 et 65 mm. 

Où le trouver ? Un peu partout en France jusqu’à 2000 m d’altitude. 

Les chenilles : super poilues ! on dirait des mini brosses brunes !

Plantes préférées des chenilles : oseille, pissenlit, chardon, saule, plantain lancéolé, framboisiers, pommiers et poiriers…

Le Damier de la Succise (Euphydryas aurinia)

©Leoleks

©Ian Redding

Portrait express : les ailes postérieures sont brunes et orange, organisées en damier ; les ailes inférieures sont très différentes, orange et blanches avec un cercle noir dans une bande roussâtre. Il mesure de 35 à 38 mm.

Où le trouver ? Au bord des étangs et des marécages ce qui lui vaut son autre nom de Damier des marais. Il est présent jusqu’à 2000 m d’altitude. 

Chenilles : toutes noires au dernier stade et très, très poilues.

Plantes préférées des chenilles : Succise des prés, certaines scabieuses, la gentiane des Alpes, la valériane dioïque. 

 

L’Écaille marbrée (Callimorpha dominula)

©Ian Redding

 

 

 

 

 

 

 

Portrait express : il mesure 48 à 54 mm. Les ailes antérieures sont noires avec des reflets verts – bronze, avec des taches blanches et jaunes irrégulières. Les ailes postérieures  sont rouges avec des taches noires. On l’appelle aussi Écaille lustrée ou Écaille rouge.

Où le trouver ? Dans les lieux boisés et au bord des ruisseaux. On le trouve un peu partout sauf dans le Midi méditerranéen. 

Chenilles : noire et jaune, plutôt banale par rapport à d’autres !

Plantes préférées des chenilles : grande consoude, diverses espèces de chèvrefeuilles et de lamiers, prunelier, framboisier… 

La Pudibonde (Calliteara pudibonda)

 

©Kurt Kulac – Wikimediacommons

©Eileen Kumpf

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Portrait express : ce papillon nocturne mesure entre 40 et 60 mm. Aile antérieure grisâtre avec deux lignes transversales marron. Ailes postérieures claires.

Où le trouver ? Dans les vergers, les parcs, les bois de feuillus partout en France. 

Chenilles : elles sont fascinantes avec leurs soies jaunes, fines, abondantes, leurs 4 pinceaux jaunes et leur touffe de poils rouges au niveau du 8e segment abdominal !

Plantes préférées des chenilles : chêne, saule, pommier, poirier, hêtre, noisetier, tilleul, érable, sorbier.

La Goutte-de-sang (Tyria jacobaeae)

©sander-meertins

©Sander Meertins

Portrait express : on l’appelle aussi Carmin ou Écaille du séneçon. Il mesure entre 32 et 42 mm. Son aile postérieure est inratable : rouge carmin liseré de noir.

Où le trouver ? Ce papillon fréquente toutes les régions françaises, en bordure de bois, le long des chemins forestiers, jusqu’à 1600 m d’altitude. 

Chenilles : le look des Dalton ! Habit jaune et noir.

Plantes préférées des chenilles : sénecon jacobée ou séneçon à feuilles de roquette. En montagne : pétasites et tussilages. 

Retrouvez 150 autres portraits de papillons dans “L’indispensable guide de l’amoureux des papillons”, de Dominique Martiré et Franck Merlier (éd. Belin)

 

 

 

Lien vers l'Hortus Shop

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.