Récoltée en fin d’hiver – début de printemps, la sève de bouleau ou eau de bouleau se consomme fraîche. Tirée de l’arbre, c’est un remède 100% naturel aux multiples effets bénéfiques pour notre organisme.

Sève, jus et sucre

Trois produits naissent du bouleau : l’eau de bouleau, c’est la sève de l’arbre. Rien à voir avec le jus (décoction) de bouleau, obtenu à partir de feuilles cuites. Il est moins onéreux que la sève et se consomme dilué. Il est utile pour drainer, détoxifier l’organisme. Son goût est plus “terreux” que celui de la sève. Il existe aussi du sucre de bouleau, tiré de l’écorce de l’arbre. Son pouvoir calorique est faible (il est donc conseillé aux diabétiques) et peut remplacer les édulcorants. 

© aquatarkus

Une récolte exclusivement saisonnière

L’eau de bouleau est tirée de l’arbre en fin d’hiver – début de printemps. Au moment où l’arbre se gorge de sève et avant que les premiers bourgeons fassent leur apparition. 

L’écorce est trouée à l’aide d’une perceuse. Puis on installe un tuyau taillé en biseau du même diamètre que le trou foré et un récipient suffisamment grand pour récolter un ou plusieurs litres de sève, un liquide très clair. Une fois la récolte achevée, on rebouche le trou avec une cheville en bois. L’écorce va peu à peu se reformer et l’arbre pourra être ponctionné à nouveau l’année suivante. 

L’eau se consomme rapidement pour pouvoir profiter de toutes ses vertus.

©aquatarkus

Des effets bénéfiques multiples pour la santé

La consommation de l’eau de bouleau ne date pas d’hier ! Au Moyen-âge, la sève était déjà utilisée par les apothicaires pour soigner les calculs rénaux ou les ulcères. De nos jours, on connait bien la palette de ses bienfaits. Dans sa composition, on trouve du potassium, du calcium, du zinc, du chrome, du magnésium, du sélénium, des minéraux, des oligo-éléments, des antioxydants, des vitamines en pagaille. Un complexe naturel super performant et très peu calorique !

  • Drainante, dépurative. Elle aide au bon fonctionnement du foie, du pancréas, des reins. Utile pour détoxiquer l’organisme à la sortie de l’hiver et le regonfler à bloc !
  • Elle peut soulager les rhumatismes et limiter les troubles urinaires.
  • Elle aide à lutter contre la fatigue. 
  • Elle est excellente pour soigner des problèmes de peau (acné, eczéma) et peut être une alliée précieuse si vous luttez contre la cellulite. On peut aussi l’utiliser pour lutter contre les problèmes de pellicule ou de cuir chevelu gras. De nombreuses marques de cosmétique l’incluent aujourd’hui dans la formulation de leurs crèmes visage en raison de ses vertus antioxydantes notamment.
  • Elle renforce les dents et les os (utile en cas d’ostéoporose)

©kotarbuznik

Comment la consommer ?

On la conseille en cure de 1 à 3 semaines (conservez-là au réfrigérateur). Elle se consomme pure. Un verre le matin. Pour la trouver, préférez les magasins bio, diététiques,  les herboristeries et les producteurs en direct !

En direct des producteurs !

 
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.