Eh oui ! La cacahuète peut se cultiver au jardin ou en pot sur les terrasses et balcons. C’est même une culture tout ce qu’il y a de plus simple… Et ça épate toujours les enfants et les copains.

Faut de la fraîche !

Tout d’abord, une précision ô combien importante : n’espérez pas faire pousser vos arachides à partir d’un sachet de cacahuètes du commerce. Non, pour la culture, il est indispensable d’utiliser de la cacahuète fraîche. On en trouve de temps en temps sur les marchés. Le plus simple : acheter des semences par correspondance (La Ferme de Sainte-Marthe, Comptoir des graines, Engrainetoi…

v_zaitsev

Une plante étonnante

Observer le comportement de l’arachide est fascinant et instructif pour les petits et les grands. Comme de nombreux membres de la famille des légumineuses (Fabacées), la cacahuète épanouit des fleurs de couleur jaune pâle à rouge orange qui ressemblent à des petits papillons en vol. Mais la cacahuète a une particularité : quand la fleur a été fécondée puis fane, un organe appelé gynophore se développe à la base de la fleur. Ce gynophore rejoint le sol et s’y enfonce à une profondeur de quelques centimètres. Le(s) fruit(s) peut alors se développer. Les graines sont protégées par la gousse jaune pâle.   

Au jardin ou en pot ?

Les deux sont possibles. Nous, on préfère la cultiver toute seule en pot ou en bac. À cela, plusieurs raisons :

  •  La cacahuète a besoin de beaucoup de chaleur (zone de confort : 10-40°C), de soleil, et même d’une certaine sécheresse. Le pot permet de bien respecter toutes ces conditions. On peut le déplacer si besoin et doser les besoins réduits en arrosage.
  • On peut la cultiver hors-saison en intérieur (son seul ennemi à surveiller : les acariens qui l’aiment bien !). Il faut rentrer le pot dès que le thermomètre affiche 10° la nuit. 
  • Les campagnols aiment eux aussi les cacahuètes. Si votre jardin en abrite, il vous faudra enterrer du grillage (10 cm de profondeur environ) autour de vos plantations. 

Quand et comment semer, planter, récolter ? 

ntdanai[/caption

©anest

©v_zaitsev

 

  • En début de printemps, commencez par faire germer vos graines, à l’intérieur, au chaud sur un radiateur ou en mini-serre (température idéale : entre 25 et 30°C). Enfoncez la graine à 2 ou 3 centimètres de profondeur. Nous vous conseillons de les mettre à germer dans des godets biodégradables, vous les installerez directement dans leur pot définitif. Vous éviterez ainsi à vos arachides le stress d’une transplantation. La germination est rapide : dix jours tout au plus. 
  • Sortez le pot pas avant le mois de mai. Exposition : plein soleil ! 
  • Si vous décidez de les faire pousser au jardin, respectez une distance d’environ 30 cm entre les plants. Laissez bien toutes les feuilles dehors. La terre doit être plutôt légère et bien drainée. 
  • Arrosage : laisser le terreau sécher entre deux arrosages. Au jardin, un arrosage par semaine, c’est souvent suffisant.
  • La récolte a lieu quand le feuillage a séché en fin d’été ou tout début d’automne. Il faut arracher les plants avec une fourche-bêche ou une griffe à bêcher et les laisser sécher deux ou trois jours au soleil. Si de la pluie est annoncée, ramassez les gousses, faites-les sécher à l’air libre, mais protégées de l’eau. 
  • … Et puis Miam !

 

Lien vers l'Hortus Shop

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.