C’est le début des récoltes, des confitures et des premiers bocaux… C’est le temps des semis, des boutures. Bref, y’a du boulot !

Fleurs

Colchique ©Ufuka

  • Pour avoir de beaux asters à l’automne, pincez toutes les extrémités des tiges : supprimez une dizaine de centimètres à la cisaille (plus rapide qu’un pincement à la main). Pincez également les phlox. 
  • Plantez des colchiques, ils fleuriront à l’automne. Installez-les en groupe à 15 cm de profondeur. Rebouchez le trou de plantation en ajoutant une grosse poignée de terre de bruyère mélangée à la terre d’origine.
  • Un vilain trou dans un massif ? Achat et plantation express d’un plant d’annuelles (cosmos, capucine, anthémis, tabac d’ornement, ricin, cléome, fuchsia, lantana, osteospermum…). Il aura vite fait de combler l’espace vide. 
  • Rabattez les vivaces de printemps défleuries. 
  • Récoltez les graines de coquelicots et de pavots.
  • Coupez le feuillage jauni des tulipes, narcisses, fritillaires et autres bulbes de printemps défleuris. 

‘Constance Spry’ ©David Austin Roses

Arbres et arbustes

  • Taillez les rosiers non remontants.
  • Plantez les arbustes vendus en conteneur à la seule condition de pouvoir les arroser dans les semaines qui suivent la plantation. Et paillez leur pied pour conserver au mieux l’humidité. Utilisez vos tontes de gazon, une bonne façon de les recycler.
  • Achevez de tailler les arbustes qui ont fleuri au printemps : lilas, forsythia, seringat, wegelia, deutzia etc.

 

Potager

Pincement d’un pied de tomate ©delpixart

  • Pour avoir des haricots et des courgettes en septembre, il faut semer les premiers et planter les secondes.
  • Pour vos salades estivales, penser à semer du mesclun, de la roquette, des radis et à repiquer de la laitue et de la laitue à couper (pour savourer des jeunes feuilles toutes tendres !). 
  • Pincez tomates, aubergines, poivrons, piments. Le pincement consiste à éliminer les nouvelles tiges et feuilles qui apparaissent aux aisselles de la ou des tiges principales. Il suffit de les pincer entre le pouce et l’index pour les supprimer. Un geste inutile sur les tomates cerises ou cocktail. Chez les poivrons, piments, coupez au sécateur (propre, c’est mieux !) l’extrémité de la tige principale. Les légumes vont arrêter de développer leur feuillage au profit des fruits. 
  • Paillez vos planches de culture pour éviter aux légumes d’être en contact avec la terre et l’humidité (risque de pourrissement). 
  • Pour aider vos courges et potirons à grossir, laissez seulement deux feuilles au-dessus du fruit. Coupez toutes les autres. 
  • Récoltez les artichauts, carottes, haricots verts, échalotes, ails.
  • Semez mâche, fenouil, claytone de Cuba, navets et toutes les salades d’automne (chicorées, scaroles et laitues).

Fruitiers

©AnnaBreit

  • Maintenez le sol humide au pied de vos arbres (notamment les pêchers pour obtenir des fruits de bon calibre) et arbustes fruitiers. Paillez le pied pour conserver l’humidité. 
  • Bouturez les kiwis.
  • Les framboisiers ont besoin d’un peu d’attention : dégagez leur pied, ils ont horreur d’avoir de l’herbe autour. Allez-y doucement, car les racines des framboisiers sont superficielles, évitez de les blesser. Si les pieds sont trop denses, n’hésitez pas à éliminer quelques cannes. 
  • Supprimez les stolons des fraisiers. Vous pouvez en conserver pour renouveler votre fraiseraie.
  • Étayez les branches des arbres trop chargées en fruits. 

Plantes aromatiques

persil

persil ©karandaev

  • Récoltez régulièrement les feuilles et n’hésitez pas à les « ratiboiser » (on coupe tout le feuillage !) après la floraison. Ciboulette, thym, persil, coriandre, basilic, mélisse, menthe, origan, estragon repartiront de plus belle. Faites sécher ou congelez les feuilles. 
  • Plantez toutes les variétés de basilic qui vous font envie !

 

 

Dr Plant’

  • Posez des filets à mailles très serrées pour protéger vos petits fruits rouges.
  • Si vous avez repéré oïdium, mildiou, botrytis sur vos plantations, coupez sans tarder les parties atteintes et brûlez-les (surtout, ne les mettez pas au compost !).
  •  

Nos amis les bestioles !

  • Installez des points d’eau pour les oiseaux. Ils ont besoin de boire et de prendre des bains.

©bombaert

Bassin

  • Si l’alimentation de votre bassin n’est pas automatique, surveillez régulièrement le niveau d’eau. Complétez si besoin.
  • Plantes et poissons ont besoin d’oxygène, les bactéries aussi puisqu’elles assurent la nitrification des déchets organiques. Un oxygénateur peut être indispensable l’été. Il fonctionne comme la machine à bulles des aquariums. En vente dans les jardineries et les magasins spécialisés. 

Serre

  • Appliquez un produit de blanchiment sur les parois de la serre pour limiter la température intérieure tout en laissant passer la lumière indispensable aux plantes. Généralement, le produit est lessivé au fil des pluies, mais s’il est lessivé trop tôt dans la saison, n’hésitez pas à repasser une couche de blanc. Enlevez le produit à l’automne quand les plantes ont de nouveau besoin de chaleur.

  • S’il faut très chaud, installez dans la serre des récipients et remplissez-les d’eau. En s’évaporant, l’eau va maintenir une certaine humidité et faire baisser la température. 

Terrasse et balcon

  • Si vous avez un olivier en bac, arrosez-le une fois par semaine en cas de très fortes chaleurs. Sinon, une fois tous les quinze jours, ça suffit.
  • Vous pouvez faire des économies en installant un récupérateur d’eau sur votre balcon ou terrasse. Il existe de nombreux modèles adaptés à la taille de votre espace. Style, couleur, capacité, le choix est très large. 
  • Pour garder vos potées et jardinières en pleine forme : supprimez au sécateur les fleurs fanées et les tiges disgracieuses ; si la surface est très sèche, écroutez avec une fourchette avant d’arroser ; ajoutez de l’engrais liquide tous les 15 jours à l’eau d’arrosage ; surveillez l’apparition de maladies ou de parasites, coupez immédiatement les parties atteintes.

Plantes d’intérieur

  • Si vous le pouvez, sortez vos plantes d’intérieur. Faites-leur passer l’été dehors, à mi-ombre (jamais en plein soleil) et n’oubliez pas de les arroser.
  • Si vous ne pouvez pas leur faire “prendre l’air”, brumisez-les régulièrement (surtout les fougères). Vous pouvez aussi installer des billes d’argile, à maintenir humides en permanence, dans les soucoupes de vos plantes.
  • Rempotez les plantes grasses
  • Rempotez les orchidées.
  • Protégez vos plantes des brûlures du soleil. Tirez les voilages ou éloignez un peu les plantes des fenêtres. 

 

Lien vers l'Hortus Shop

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.