C’est la rentrée ! Et pas seulement pour les écoliers… En cette fin d’été, jardins, terrasses et balcons ont besoin qu’on s’occupe d’eux !

Baptisia australis ©SkyF

Fleurs

Arbres et arbustes

Pin ©Isabelle Morand

  • Taillez une dernière fois les haies de persistants (troènes, lauriers-cerises, thuyas, ifs, photinias), les conifères et les topiaires. Et les buis, s’il vous en reste…
  • Taillez les lavandes ou rectifiez leur silhouette à la cisaille (ça va plus vite !). Ne coupez pas sur le vieux bois, elles ne refleuriraient pas. Si vous avez un potager, utilisez les déchets de taille comme paillis.
  • Commencez la plantation des conifères, des conifères nains et des arbustes de terre de bruyère : camélias, rhododendrons, piéris, hydrangeas / hortensias, érables du Japon
  • Bouturez les arbustes d’ornement : aucubas, bougainvillées, fuchsias, fusains, ifs, jasmins étoilés, lauriers-cerises, pyracanthas, santolines, sureaux
  • Continuez d’arroser les rhododendrons et les camélias qui forment actuellement leurs boutons floraux. 

Pelouse

  • Si vous avez envie d’une pelouse de printemps fleurie, prenez une ou deux poignées de bulbes de crocus, jetez-les en l’air et plantez-les là où ils sont tombés !
  • Besoin d’une nouvelle pelouse ? Il faut d’abord ameublir la terre sur une vingtaine de centimètres, la débarrasser des mauvaises herbes, traquer les racines et les cailloux les plus gros. Puis, nivelez la terre avec un croc avant de passer un coup de rouleau. Et c’est parti pour semer le gazon à la volée en marchant régulièrement. Enterrez les graines au croc ou au râteau. Passez une nouvelle fois le rouleau pour que les graines adhérent bien à la terre. Enfin, arrosez en pluie fine. Et n’oubliez pas d’arroser souvent jusqu’à la levée et même après. 

©mallivan

Potager

  • Semez de la mâche (variétés recommandées : ‘Coquille de Louviers’, ‘Verte de Cambrai’), des laitues d’hiver (batavia ‘Rouge Grenobloise’, Laitue pommée ‘Grosse blonde paresseuse’, laitue ‘Rougette de Montpellier’…)/
  • Un dernier semis de roquette… après, il sera trop tard !
  • Récoltes à tout-va ! Tomates, aubergines, poivrons, courgettes, haricots, carottes, salades, radis, choux, topinambour… et zou, en cuisine, au stérilisateur ou au congélateur ! 
  • Pour hâter le mûrissement des tomates et des aubergines, coupez les feuilles qui empêchent le soleil de les atteindre.
  • Récoltez régulièrement les courgettes, les concombres, les bettes… plus vous récoltez, plus vous coupez les feuilles, plus vous stimulez leur production de nouvelles feuilles et de nouveaux fruits.
  • Repiquez  des poireaux pour cet hiver.
  • Divisez les pieds de rhubarbe.
  • Récoltez les graines potagères.
  • Vous pouvez semer des engrais verts sur les parcelles libérées de culture. Le sarrasin, la moutarde blanche, la phacélie, le seigle, la vesce d’hiver, le trèfle incarnat, la féverole d’hiver se sèment en septembre et en octobre. 
  • Si vous disposez de compost, commencez à en apporter sur les parcelles du potager.

Plantes aromatiques

  • Coupez et faites sécher les aromatiques. Voici comment les conserver…
  • Divisez les touffes de ciboulette.
  • Bouturez laurier-sauce, verveine citronnelle, romarin et sauge officinale.

 

©nata_vkusidey

Verger

  • Étayez les branches trop chargées en fruits. Sinon, crac les branches !
  • Dégagez les feuilles autour des grappes de raison et des kiwis (actinidias) pour dégager les fruits et hâter le mûrissement.
  • Enlevez les sachets ayant protégé les fruits du carpocapse pour favoriser leur coloration. L’an prochain, songez à installer des pièges à phéromones!
  • Supprimez les vieilles feuilles moches et les stolons des fraisiers ou renouvelez totalement le parc de fraisiers (tous les 3 ans).
  • Éliminez tous les fruits malades.
  • Installez des pièges à guêpes pour protéger les fruits de leur appétit.
  • Récoltez pommes, figues, mûres, raisins et les dernières pêches…

 

 

Eriophorum angustifolium ©Eric Lenoir

Bassin

  • Nettoyez le bassin. Enlevez les feuilles brunies, les fleurs fanées (la moitié du bassin doit être libérée). Idem pour les plantes de berge (profitez-en pour diviser les touffes) : Caltha palustris,  Eriophorum angustifolium….
  • Éliminez les algues.
  • Si besoin, refaites le niveau d’eau.
  • Si les poissons sont en surnombre, donnez-en autour de vous.

 

Plantes d’intérieur

  • Surveillez le thermomètre. Si les températures deviennent trop fraîches, rentrez les plantes (y compris les orchidées) que vous aviez sorties pour l’été.
  • Ventilez votre intérieur quand le temps le permet.
  • Coupez les feuilles jaunies, tachées ou fanées sur les plantes que vous rentrez. 
  • Passez les plantes à l’inspection. Si vous repérez une maladie, des tâches suspectes, isolez la “malade” pour  qu’elle ne contamine pas vos autres plantes ! 

Mildiou sur feuille de pivoine ©sbsartdept

Dr Plant’

  • Gare au mildiou et à l’oïdium. Surveillez vos plantes de près !
  • Surveillez les altises sur les radis et les navets.
  • Gare à la teigne du poireau et à la noctuelle du chou.
  • Au verger, soyez attentifs, c’est l’époque de l’apparition de la tavelure sur les pommes et les poires, ainsi que la rouille sur les ronces à fruits.
  • Marre du liseron (et il y en a cette année !) ? : gardez vos eaux de cuisson et déversez bien chaudes ou encore bouillantes sur le liseron !
Lien vers l'Hortus Shop

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial