J’ai eu un énorme coup de cœur pour ce fusain. Euonymus phellomanus se donne en spectacle à longueur d’année avec ses grandes ailettes, son feuillage automnal tout rouge et sa fructification spectaculaire dont raffolent les oiseaux… Plus de détails avec Jean-Paul Agier qui le cultive dans sa pépinière creusoise, Jardins en marche. 

Hortus Focus. Qu’est-ce qui le différencie du fusain ailé (Euonymus alatus) beaucoup plus répandu ?

©Isabelle Morand

Jean-Paul Agier. Ce fusain forme des ailettes de liège. On pourrait même parler d’ailes tant elles sont larges. Quand l’hiver arrive, on ne voit plus que son écorce ailée sur 1,50 à 1,80 m de haut. 

Les ailes sont-elles fragiles ?

Non, elles tiennent même le poids d’un oiseau. Évidemment, si vous les tripotez un peu trop, elles vont casser. Mais on peut toucher ou frôler l’arbuste sans risque de dégâts.

 

 

 

Quel est son cycle de végétation ?

Au printemps, Euonymus phellomanus offre une floraison verdâtre, discrète, comme la plupart des fusains. À la fin du mois d’août apparaissent les fruits roses, en grande quantité. La fructification est vraiment très spectaculaire. S’y ajoute un feuillage automnal rouge flamboyant. L’hiver, ce fusain se mue en une sculpture végétale, superbement intrigante.

©Jardins en marche

Où conseilles-tu de le planter ?

C’est un arbuste à réserver pour une plantation en pleine terre, car il a besoin de fraîcheur. En pot, il aura des conditions de vie plus difficiles et du mal à former de belles ailes. Je vous conseille aussi de le planter, en priorité, en isolé avec des vivaces au pied (heuchères, heucherellas qui conservent leur feuillage en hiver). Si vraiment vous n’avez pas d’autre choix que de l’installer dans une haie, allez-y, ce serait dommage de vous en priver. 

Une astuce pour le mettre en valeur ?

Oui, le placer devant des arbres ou arbustes dont le feuillage jaunit à l’automne. Le contraste des feuillages sera alors somptueux. 

Faut-il l’arroser souvent ?

La plupart des fusains, on les plante et ils se débrouillent tout seuls. Celui-ci, cependant, a besoin de fraîcheur donc d’arrosages. 

Peut-on consommer ses fruits ?

Non, ce n’est pas conseillé ! Laissez-les plutôt aux oiseaux qui les adorent.  

 

La pépinière Jardins en marche sera présente à la Fête des plantes de Saint-Jean-de-Beauregard (91) les 21, 22, 23 septembre 2018. Vous pourrez y trouver quelques exemplaires de cet Euonymus phellomanus.

Au catalogue de Jean-Paul Agier et Pascal Lecerf figurent bien d’autres fusains parmi lesquels :

  • Euonymus fortunei  ‘Emerald’n Gold’ (magnifique feuillage rose framboise et orange mandarine quand vient le froid).
  • Euonymus hamiltonianus ‘Pink Delight’ (fruits rose clair, feuillage automnal rose et cuivre), ‘Pop Corn’ (étonnants fruits blancs en milieu d’été, feuillage qui devient très clair en fin d’été), ‘Indian Summer’ (fruits rose foncé, feuillage automnal lie de vin).
  • Euonymus carnosus ‘Belmonte’ (“grosses” fleurs blanches pour un fusain, feuillage pourpre qui à l’automne vire à l’écarlate).

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.