Lumeau et Mallow vivent dans un appartement envahi par les plantes, celui de Justine Jeannin. La jeune femme, créatrice d’un concept store génial où l’on se fait coiffer au milieu de plantes d’intérieur, est également l’auteur de “Green addiction, la jungle à la maison”. Voici ses conseils et astuces pour faire vivre ensemble les félins et les plantes. 

Hortus Focus : on entend souvent dire que les chats et les plantes ne sont pas faits pour vivre ensemble. C’est vrai ?

Justine Jeannin : Absolument pas ! Je vais tout de même nuancer : ce n’est ni totalement vrai, ni totalement faux. Il y a un juste milieu. Mes deux chats vivent dans mon appartement, au milieu d’une véritable jungle et tout se passe au mieux.

Pourquoi les chats “s’attaquent”-ils à nos plantes d’intérieur ?

Les chats ne vont pas mâchouiller les feuilles ni gratter la terre, juste pour vous contrarier. Ils ont besoin d’herbe pour se purger, pour dégager les boules de poils qui se forment dans leur système digestif. En les enfermant, on les prive d’accès à la nature. Évidemment, si vous leur collez sous la truffe un monstera, ils auront envie de goûter, de mâchouiller. Il suffit de leur offrir dans un petit coin de l’herbe à chats ; ils iront volontiers s’y servir. 

©Justine Jeannin

Mais on sait que certaines plantes sont très toxiques pour eux…

Oui, il faut faire attention avec les anthuriums, arums, caladiums, philodendrons, poinsettias, pommiers d’amour… Elles ne sont pas forcément mortelles, mais peuvent provoquer des brûlures, des œdèmes, des troubles digestifs. La plus dangereuse des plantes pour les chats est sans doute le dieffenbachia qu’il faut mettre hors de portée des félins.

Comment organisez-vous vos plantes dans votre jungle ?

Je laisse au sol celles dont je sais qu’elles ne sont pas toxiques. Si Lomeau et Mallow les mâchouillent, les dégâts seront juste esthétiques. Je mets en hauteur celles qui peuvent présenter des risques. Je les installe en hauteur, sur des étagères ou en suspension. Si vraiment, vous êtes inquiets et que vous ne pouvez vous passer de ces plantes toxiques pour votre animal, il n’y a qu’une solution : une pièce fermée où votre chat n’aura accès qu’à condition d’être accompagné. 

S’il ingère une feuille toxique, que faire ?

Les chats ne sont pas trop bêtes. Généralement, quand ils sentent un goût amer, si c’est urticant, ils régurgitent, ils vomissent. Surveillez quand même son état dans les heures qui suivent et au moindre signe inquiétant, foncez chez le vétérinaire. N’essayez pas de lui donner de l’eau ou de le faire vomir, filez consulter !

Enfin, comment les empêcher de gratouiller la terre des pots ? 

Si vous avez de gros pots au sol et que votre chat s’amuse à se coucher dedans, à gratter la terre ou à essayer de faire ses besoins, mettez des galets, des petits tuteurs en bambou, ce que vous avez sous la main. À la maison, j’ai un énorme cactus dans un très gros pot qu’aime beaucoup un de mes chats. J’y place des petits tessons de poterie. Il a essayé de s’y installer, mais c’est beaucoup moins confortable et il a cherché un autre lit. 

 

 

“Green addiction, la jungle à la maison”, textes et photos de Justine Jeannin (éd. Ulmer, 144 p., 14,95 €).

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial