Bernard Cwiek, les hôtels à insectes, c’est son truc, sa passion et son métier, c’est de les construire, du petitou pour les rebords de fenêtre aux monumentaux pour les trrrrrrrrès grands jardins. Sa dernière invention : un hôtel à ficher en terre pour les abeilles solitaires notamment…

©Isabelle Morand

Berluc ? Mais pourquoi Berluc ?

Voilà ce qui arrive quand se rencontrent un fabricant d’hôtels à insectes (Bernard) et un céramiste (Jean-Luc Fusulier – Atelier de Annick Gillet, à Villers Sainte-Gertrude, Belgique). Le premier découpe du bois (rondins, branchettes, pavés), creuse à la perceuse des trous où viendront se réfugier les insectes, les pollinisateurs. Enfin, il imagine comment fixer solidement la chose à assembler (une vieille souche percée). Elle oscillera au gré du vent mais ne chutera point. Le second fabrique des petites boules, des genres de coquillages (ou de soucoupe volante, c’est vous qui voyez) de couleur vive en céramique, et qui viendront s’intercaler entre les éléments du totem. Spécial petits espaces, ce totem a été logiquement baptisé “Berluc”, CQFD !

 

Des éléments bien rangés

Le Berluc consiste donc en un fer à béton sur lequel d’abord on glisse d’abord une souche (avec ou sans ses racines, avec les racines c’est franchement rigolo !) puis les éléments tous numérotés pour ne pas mettre n’importe quoi, n’importe comment ! Il existe différentes hauteurs. Expérience personnelle : si vous mesurez environ 1,60 m et que vous choisissez un grand modèle, n’oubliez pas de vous ” équiper ” d’un comparse de bonne hauteur qui pourra, lui, sans crainte du ridicule ou de l’énervement, glisser un à un les éléments… J’en vois qui ricanent…

 

Insectes, imagination et Bernard font bon ménage !

Bernard Cwiek n’en est pas à son coup d’essai. Et on adore littéralement ses hôtels à insectes. Il en fabrique des minus à installer dans les jardinières, des tours fines qui se casent partout, des armoires avec tout plein de chambres accueillantes, jusqu’aux palaces (1 m de diamètre) où les insectes peuvent faire la fiesta ou hiverner peinards ! Le travail est particulièrement soigné et chaque hôtel est une œuvre petite ou grande aussi agréable à l’œil qu’utile pour nos copains les pollinisateurs. Bref, craquage total !

©Isabelle Morand

©Isabelle Morand

 

Bernard Cwiek, Rue des Écoles 24, 4260 Braives (Belgique). Tél : 0498 – 500 – 671. Son site internet, PAR ICI !

À voir aussi : Droit au logement pour nos insectes. 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS, 
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial