Au lieu d’acheter votre poivre, cultivez-le ! Zanthoxylum piperitum, poivrier du Sichuan, est rustique, il pousse bien et produit au bout de 2 ans seulement. Les conseils de Cécile Troux qui le cultive dans le Tarn-et-Garonne. 

Hortus Focus : Le poivrier du Sichuan donne du vrai poivre ?

©Isabelle Morand

Cécile Troux (pépinière Sebtan) : Le “vrai” poivre est une liane grimpante tropicale qui demande beaucoup de chaleur à longueur d’année. Zanthoxylum piperitum, produit lui aussi du poivre d’excellente qualité. Le poivrier du Sichuan est originaire d’une région où les températures nocturnes peuvent être basses et donc, il résiste chez nous à – 15°C ,sans aucun problème. Il va atteindre, à maturité, 2,50 m à 3 m de haut et jusqu’à 2 m de large. C’est une plante vraiment très facile. Même les débutants peuvent se lancer dans sa culture.

 

Quel est son cycle de végétation ?

Il fleurit au printemps. Les petites grappes de fleurs sont beiges, assez discrètes. Elles sont suivies par la production de baies qui arrivent à maturité, en fin d’été, début d’automne. 

Pourtant, ce ne sont pas les baies que l’on va consommer ?

Effectivement, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce ne sont pas les baies qui sont comestibles. Elles sont dures comme des cailloux et n’ont aucune saveur. Ce que l’on va récolter et passer au moulin, ce sont les péricarpes, les enveloppes rouges qui entourent les baies et concentrent toutes les saveurs. 

Comment fait-on alors pour récolter et séparer baies et péricarpes ?C

L’arbuste est très épineux donc la récolte n’est pas aisée. Pour vous faciliter la tâche, étendez un ou des draps au pied de l’arbre. Mettez des gants de jardin et avec une paire de ciseaux ou un sécateur, coupez les grappillons. Si tous les fruits ne sont pas ouverts et qu’il fait sec, laissez votre récolte sur le drap pendant un ou deux jours. Puis prenez un tamis, placez-y les graines et secouez. Les baies plus lourdes vont tomber sur le sol, les péricarpes eux resteront dans le tamis. Il ne vous restera plus qu’à stocker les péricarpes dans des bocaux hermétiques et de les mouliner au fur et à mesure de vos besoins. Généralement, vous en récoltez largement de quoi satisfaire vos besoins et ceux de vos copains. 

poivrier du Sichuan : Zanthoxyllum piperitum

©orinoco-art

Fiche de culture

  • Type de sol : tous sauf hyper calcaire. Ajoutez du compost en surface et paillez.
  • Expo : du soleil une bonne partie de la journée.
  • Arrosage : indispensable la première année, après il se débrouillera tout seul.
  • Rusticité : – 15°C. Adulte, il peut même résister à – 18°C.
  • Taille : non. Supprimez des bouts de branche s’ils vous gênent. 
  • Un seul arbuste suffit : oui, Zanthoxylum piperitum est auto-fertile. 
  • Culture en pot : possible dans un pot de 30 L. Il se nanifiera naturellement. 
  • Feuillage : caduc. 
  • Autres espèces : Zanthoxylum simulans a un goût un peu plus camphré et un développement plus ample. Zanthoxylum armatum, c’est celui que l’on trouve dans le commerce sous l’appellation poivre Timut ou poivre pamplemousse car, en fin de bouche, il développe des notes d’agrumes ; son feuillage est persistant. 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

2 Réponses

  1. Gillieron

    Découverte étonnante, gustativment très intéressante… le rouge et le vert offert par notre familles d’accueil lors de notre voyage en Chine.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial