En avoir un dans un jardin, c’est bien et ça suffit ! Je l’aime bien pour faire des bouquets garnis, en ajouter dans certains plats, mais il faut bien avouer que dans un petit jardin, c’est une plaie. Le laurier-sauce, en fait, il est bien mieux chez les autres ! Pourquoi ? Parce que… 

…Vous avez déjà essayé de déraciner un vieux laurier ?

Cas de figure courant (je ne sais pas si c’est courant, mais ce fut le mien…) : on loue ou on achète une maison et il est déjà là. On hésite à le zigouiller tout de suite, car, zut, après tout, c’est un arbre ! Et puis, à part ce laurier-sauce, c’est un peu le désert de Gobi tout autour : cerisier tombé qui pourrit gentiment, du béton à la place de l’herbe, des fleurs machin-pas-chouettes et, évidemment, deux-trois forsythias pour égayer la galerie au printemps. Mais arrive LE moment où l’on ne peut plus voir en peinture ce gros pépère qui vous bouche une partie de la vue, fait de l’ombre là où on n’en veut pas. Verdict : dégage !

… L’abus de laurier-sauce provoque vulgarité et excès de boisson !

Et là, les enquiquinements commencent et l’énervement avec. Tu commences par le ratiboiser, tu creuses autour pour dégager un max de racines, tu pètes une lame de scie, une deuxième. Tu vas te servir un verre (d’eau) et tu recommences. Tu t’arc-boutes et tu tires dessus : le tronc du laurier-sauce fait mieux que de résister, il ne bouge pas d’un pouce.

Tu vas te servir un verre (de bière) et tu recreuses autour des racines en commençant à jurer entre tes dents (saloperie de truc d’arbre, etc). Tu en es quasiment en train de te transformer en taupe, t’as plus un poil de sec, tu es crado, et lui te nargue.

Tu vas te servir un verre (un mojito), tu dégotes une pioche, une barre à mine, tu hésites à aller acheter de l’explosif quand soudain tu t’aperçois que la nuit tombe pendant que cette espèce de menhir végétal te nargue encore.

Tu vas te servir un verre (de rouge), tu maudis ce bon sang de laurier-sauce jusqu’à la millième génération et tu comprends pourquoi ces fichus Romains collaient des couronnes de laurier sur le crâne souvent déplumé des empereurs. Aussi crâneurs.

Et là, après un dernier verre (de…, ben, je sais plus !), tu vas te coucher après avoir pris la précaution d’avaler un casse-dalle au paracétamol ! Le lendemain, tu souffres de muscles dont tu ignorais l’existence, tu prends un café (puis un autre) avant d’appeler une entreprise. Deux malabars vont s’activer pendant deux heures pour finir à avoir sa peau.

Daphné et Apollon - Paul Veronese

Apollon et Daphné, de Paul Veronese ©Wikimedia

… Si Cupidon n’avait pas fait d’âneries, le laurier-sauce n’existerait pas !

Pendant que les costauds s’échinent, tu apprends en fait (parce que là, tu as enfin le temps de te cultiver !) que dans la mythologie grecque, Apollon était raide dingue fou amoureux d’une nymphe. La faute à Cupidon qui leur avait balancé ses flèches pleines de poison d’amour. Bon, tu te dis, ils vécurent heureux, eurent beaucoup de bébés dieux-nymphes blablabla. Mais la pépette en eut bientôt ras la toge d’Apollon, fieffé coureur. Elle s’enfuit, courut à perdre haleine, appela à l’aide son père, Pénée (mais pas rigate, ça c’est pour les nouilles !). Pénée accourut et pour sauver sa fille des ardeurs apolloniennes, il ne trouve pas d’autre idée, c’est bêta, que de la transformer en arbre. Daphné en grec signifie “laurier”, voilà ! Et Apollon se mit à vénérer le laurier.

… Son PACS avec les oiseaux, merci bien !

D’accord, tout le monde doit vivre, mais… Tout le monde autour laissant pousser ses lauriers à qui mieux mieux, je retrouve des bébés lauriers partout. Les oiseaux font exprès, j’en suis sûre, de balancer des graines dans MON jardin. Résultat : quand je vois les tiges, c’est parce qu’elles dépassent entre deux branches d’hydrangéas et d’autres arbustes. Et là, c’est reparti pour un mini-cirque : arrachage, zigouillage. Je vais pas en faire un élevage ! 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

2 Réponses

  1. Brunet

    J ai adoré ! Merci !
    Et renoncé à arracher des bb lauriers, qui effectivement surgissent en douce n importe où

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial