J’adore cet arbuste malgré sa rusticité moyenne et son inaptitude au calcaire. Très décoratif, le loropétale de Chine (Loropetalum chinense) garde son feuillage à longueur d’année  et offre ses fleurs insolites en fin d’hiver. Un arbuste à franges à découvrir ! 

Une floraison craquante !

Loropetalum chinense

©Isabelle Morand / Jardins de la villa Noailles

Loropetalum chinense est originaire d’Asie (Chine, Himalaya, Japon) où il est très apprécié dans les jardins des particuliers, mais également en arbuste d’alignement dans les villes. Il faut dire qu’il ne manque pas d’atouts avec son feuillage persistant ou semi-persistant et sa floraison précoce qu’on remarque en fin d’hiver. Les fleurs en lanières (ou en pattes d’araignées !) font penser à celles de l’hamamélis. C’est l’un des points communs de ces arbustes avec la terre, indispensable à la bonne santé du loropétale, nécessaire à celle de l’hamamélis. 

 

 

Loropetalum chinense

©Andrew Haysom

Fiche de culture de Loropetalum chinense

  • Sol : riche, bien drainé, humifère et surtout acide. L’arbuste ne supporte pas du tout le calcaire (malheureusement !).
  • Exposition : soleil (pas toute la journée ) ou mi-ombre. 
  • Floraison : en fin d’hiver (parfois dès février). Fleurs blanches ou rose pétard, quasi fluo. Seconde floraison possible, mais moins généreuse à l’automne. 
  • Feuillage : pourpre le plus souvent, petites feuilles persistantes.
  • Rusticité : de – 7° à -12°C. Pensez à le protéger des vents froids. Paillez bien son pied en hiver.
  • Dimensions : de 1,50 m à 3 m en tout sens, selon les variétés.
  • Port : étalé. 
  • Arrosage : régulier pendant la première année suivant la plantation. Après, il devrait se débrouiller. 
  • Engrais : une ration de compost au pied, chaque printemps. 
  • Taille : vraiment pas nécessaire, sauf s’il vous gêne dans un passage. 
  • Culture en pot ? Oui, la culture est tout à fait possible en pot. En revanche, en hiver, protégez bien le contenant, videz la soucoupe et en cas de très grand froid, couvrez les parties aériennes avec un voile d’hivernage
  • Multiplication : par bouture, en été. 
Loropetalum chinense

Loropetalum ‘Fire Dance’ ©Hortus Focus

Quelques variétés disponibles de Loropetalum chinense 

Bon à savoir : chez l’espèce type, les fleurs sont blanches.

  • ‘Burgundy’ : feuillage semi-persistant, jeune feuillage pourpré, feuillage mature vert. Fleurs rose fuchsia.
  • ‘Fire Dance’ : jeunes feuilles pourpres qui passent ensuite au vert. Fleur rose fuchsia.
  • ‘Ever Red’ (syn. ‘Chang Nian Hong’) : feuillage pourpre, fleurs rouges.
  • ‘Ming Dynasty’ : feuillage mi-bronze mi-cuivre, fleurs rose intense.
  • Pipa’s Red’ : feuillage pourpre, prenant un peu de vert au fur et à mesure de l’avancement. Floraison rose soutenu.
  • ‘Black Pearl’, feuillage quasi noir, fleurs quasi rouges. Le contraste est merveilleux !

Ces variétés se trouvent facilement en jardineries, chez les pépiniéristes spécialistes des arbustes ou sur les sites de vente par correspondance. 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial