Le parc botanique Radicepura, en Sicile

À Giarre, en Sicile, Radicepura accueille à la fois un centre de congrès, un festival de jardin tous les deux ans, des installations permanentes et un parc botanique. À découvrir au pied de l’Etna. 

Un microclimat favorable

Piante Faro - Hortus Focus

Venerando Faro ©Isabelle Morand

Le parc botanique Radicepura a été voulu, imaginé et créé par la famille Faro dont l’entreprise Piante Faro n’est rien de moins que la plus grande pépinière européenne productrice de végétaux méditerranéens. À l’origine, un homme, Venerando Faro qui a produit ses premières plantes sur 600 m2 de terrain. Aujourd’hui, Piante Faro c’est 600 hectares (!) de culture, environ 5000 espèces et variétés cultivées exportées vers une soixantaine de pays. Au pied de l’Etna, le climat est particulièrement favorable à la culture de plantes venues de tous les climats méditerranéens. Le tout est particulièrement impressionnant, de la multiplication sur site à la préparation pour l’exportations d’énormes sujets comme des kapokiers (Chorisia speciosa), Black boys (Xanthorrhoea glauca), ou pieds d’éléphants (Beaucarnea recurvata).

olivier en plateau - Radicepura - Hortus Focus

©Isabelle Morand

Collections et spécimens uniques 

Le parc botanique, ouvert en 2017,  s’étend sur 5 hectares et abrite quelque 3000 espèces végétales. On y trouve évidemment des plantes cultivées dans les pépinières, mais également, comme le précise Franco Antonino Livoti, responsable du parc, “des végétaux rares, des découvertes que nous pouvons faire lors de voyages. Nous les faisons venir ici pour les acclimater et les intégrer aux collections déjà présentes”. À Giarre, vous pourrez voir d’importantes collections de Zamia, de Cycas, de cactacées… (voir notre diaporama).

 

 

Caroubier - Hortus Focus

Caroubier millénaire ©Isabelle Morand

 

À l’entrée du jardin, s’élève façon grand totem un olivier impressionnant taillé en plateaux. C’est un peu l’enfant préféré de Franco  : “Cet olivier n’est pas sicilien, il vient de Calabre. En Calabre, on laisse souvent pousser les oliviers. Celui-ci mesure 12 mètres. Il est arrivé tout nu, sans branchage. Je me suis demandé ce que je pouvais en faire ! Quand les branches ont commencé à repousser, je me suis dit qu’il méritait une taille en plateau. Depuis, je veille sur lui comme je veillerai sur un enfant !”

À cet arbre monumental fera bientôt écho le plus vieux caroubier (Ceratonia siliqua) d’Italie. Cet arbre millénaire sera installé à l’entrée du parc botanique : “Nous avons trouvé ce caroubier dans la région de Syracuse. C’est un arbre unique, exceptionnel. Le caroubier est l’un des emblèmes de la Sicile. Nos ancêtres faisaient de la confiture avec ses fruits et aussi de la farine à partir de ses graines”, explique Franco. 

Un parc autonome

Radicepura a été conçu pour être autosuffisant en eau et en énergie. C’est pourquoi le toit de la Grande Serre, qui abrite notamment de superbes fougères arborescentes (Cyathea australis), est recouvert de panneaux solaires et assure l’autonomie du parc en électricité. Toutes les eaux de pluie sont récupérées. Elles permettent d’irriguer toutes les plantes. 

Anamorphose de François Abelanet - Parc botanique Radicepura

Anamorphose de François Abelanet ©Isabelle Morand

Installations éphémères et pérennes

Laetitia d’Orazio et Franco Livoti ©Isabelle Morand

Cette année s’est tenue la deuxième édition du Festival des Jardins Radicepura sur les thèmes des Jardins Productifs. Inspirée du Chelsea Flower Show et du Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire, la manifestation propose à de jeunes paysagistes (moins de 35 ans) de créer un jardin éphémère. L’objectif, l’explique Laetitia D’Orazio (responsable de la communication), “c’est de faire entrer en Sicile la culture du paysagisme, de donner un nouveau regard sur les plantes. C’est le premier festival à donner la priorité aux plantes méditerranéennes. Les projets sont retenus sur concours. Chaque jeune paysagiste dispose de 50 m2 et d’un budget de 5000 € pour créer son jardin éphémère”. Cette édition a été visitée par 35 000 personnes venues de 20 pays du monde.

Tour d'Y voir - Michel Péna - Radicepura - Hortus Focus

Tour d’Y voir, de Michel Péna ©Isabelle Morand

Le prochain Festival se tiendra d’avril à octobre 2021. Le thème n’en est pas encore connu. Le concours est ouvert aux jeunes paysagistes de toute l’Europe. Vous pouvez découvrir ICI les jardins de Radicepura 2019

Certaines installations sont permanentes. C’est le cas d'”Anamorphose”, de François Abelanet. Créée à l’occasion de l’exposition “Jardins d’Orient” à l’Institut du Monde arabe en 2016, l’installation surprenante a trouvé sa place définitive dans le parc Radicepura. Elle dialogue avec “La Tour d’Y Voir” du paysagiste Michel Péna. 

Radicepura, Strada 17, N. 19, Fraz. di S. Leonardello, à Giarre. Infos sur le parc botanique PAR ICI !  

À partir de l’automne 2020, le parc botanique sera ouvert tous les jours sauf le lundi. Jusqu’à cette date, il se visite seulement sur réservation. Tél. : +(39) 095 964 154.

 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial