À Hortus Focus, il y a un type de questions qui revient régulièrement : comment cela se fait-il que la lune puisse être montante et décroissante ou descendante et croissante ? Vaste question qui nous interpelle depuis la nuit des temps…

Nous avons demandé aux plus grands spécialistes internationaux partout dans le monde de monter plusieurs expéditions vers le tréfonds de l’Amazonie ou vers les cimes des Himalayas pour comprendre. Un seul n’a pas voulu nous répondre craignant pour sa vie. Puis nous en avons discuté longuement entre nous pour savoir si nous pouvions tout dévoiler. Et bien, cher(chère) lecteur(trice), grâce à nous, vous allez pouvoir briller lors de repas familiaux ou d’amis (et que ceux qui connaissent déjà la réponse se taisent, non mais).

Prêts pour la révélation ?

Attention, trois, deux, un, badaboum : parce qu’on ne parle pas de la même chose.

La lune croissante ou décroissante correspond aux variations d’éclairage visibles de sa surface. D’ailleurs, cadeau pour tout le monde et particulièrement les passionnés de mots croisés : mois lunaire ou lunaison en 26 lettres ? Révolution lunaire synodique ! C’est le temps compris entre deux phases consécutives de même nom. Il est de 29 jours 12 heures et 44 minutes.

Chez Hortus Focus; nous vous indiquons uniquement la nouvelle lune (face éclairée non visible de la terre), le premier et le dernier quartier ainsi que la pleine lune, très importante pour nos lecteurs(trices) loups-garous et sorciers(ères).

Et la lune montante et descendante ? Cela correspond à la hauteur apparente dans le ciel de la lune vu de la terre par rapport à l’horizon. Hein !!! Mais de quoi il parle ? Ben, c’est le temps que la Lune emploie pour revenir à une même longitude ou le temps pendant lequel elle effectue sa révolution autour de la terre. Cette « révolution lunaire périodique » (27 lettres, cruciverbistes ne vous trompez pas !) est de 27 jours, 7 heures et 43 minutes.

Un moyen simple de savoir est, sur deux jours consécutifs, d’utiliser un point fixe (clocher, arbre, cheminée …). Si lors de son deuxième passage( 2e jour) à ce point fixe la lune est plus haute, c’est une lune montante, si la lune est plus basse, ben… elle est descendante. Si le temps est couvert, regardez notre calendrier lunaire.

 

Et l’influence de la lune dans tout ça ?

Durant la phase ascendante, la sève monte (ouh la la !). C’est le bon moment pour les semis, pour greffer, pour récolter fleurs et légumes-fleurs (artichauts, choux…), fruits et légumes-fruits (tomates…), légumes-feuilles (salades…), la sève de bouleau etc.

Durant la phase descendante, l’activité est sur les racines (oh bah zut) . On repique, on rempote, on labourer, on récolte les légumes racines, on taille, on apporte des fertilisants biologiques.

Vous pouvez suivre ces cycles de la lune si vous les adossez à une bonne connaissance de votre terre, aux besoins des végétaux, au suivi de conseils des spécialistes. Cela ne pourra qu’aider vos arbres, plantes et végétaux à bien croître. Et comme on dit de par chez nous: “Aide-toi et la lune t’aidera”.

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial