Non mais franchement, c’est quoi cet arbuste dont on nous rebat les oreilles en ce moment ? Ah oui, un aucuba. Passons sur ce nom qui ne veut strictement rien dire. Un peu à la hauteur de l’intérêt pauvret de la plante… Je suis de mauvaise foi ? Pas du tout ! Vous me connaissez…

Aucubas, les vrais des faux 

C’est pas compliqué, j’aime pas les aucubas. Quand je vois un aucuba de loin, je me demande toujours s’il s’agit d’un vrai ou d’une imitation plus ou moins parfaite en plastique. Les feuilles sont raides, épaisses, coriaces… Pour l’élégance, elles peuvent repasser même quand elles font leurs intéressantes en s’habillant de points plus ou moins gros et jaune, d’éclaboussures ratées. Pffff… 

aucuba

©undefined

Retour au purgatoire et vite ! 

Plantés, replantés, overplantés dans les jardins, dans les parcs publics pendant d’interminables décennies, les aucubas étaient -Allelyuah – passés de mode, relégués au purgatoire des plantes (gnark, gnark, tant mieux !). Mais pourquoi, pourquoi vouloir les en faire sortir, là, maintenant, à mon époque ? Alors que je commence à peine à domestiquer nausées et crises d’urticaire, quand je les croise dans un square ou  des jardins voisins… Mais qu’ils y restent au purgatoire ! C’est un endroit parfait pour eux, il paraît qu’ils s’entendent comme larrons en foire avec les bergénias et les glaïeuls et ça, ça m’arrange !  

Plus faux derche que les aucubas, tu meurs… 

L’aucuba est un vrai faux jeton, prêt à tous les subterfuges pour entrer dans les jardins. C’est un fourbe. Il ne perd pas ses feuilles, un atout pour tous ceux qui ne supportent pas les jardins nus en hiver. On peut même cueillir ses foutues feuilles pour en faire des bouquets et habiller certaines compositions hivernales. Méfiez-vous, c’est sa tactique pour mettre un pied chez vous… Il accepte d’être taillé n’importe quand, n’importe comment ou à peu près. Vraiment prêt à tout pour se faire aimer. Il pousse le bouchon jusqu’à supporter toutes les expositions, sauf les variétés panachées qui font un peu la gueule au soleil et encore… Il va même pour attirer l’œil jusqu’à produire des petits fruits rouges ridicules. Remarquez, c’est tellement en accord avec son feuillage moche qu’on ne peut pas lui en vouloir…

En conclusion

C’est la grande folie en ce moment : tenter de faire passer cet arbuste pour ce qu’il est pas : une beauté à installer au jardin. Jamais, jamais, jamais chez moi ne s’installera l’aucuba, j’ai déjà un laurier-sauce merci bien !

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

2 Réponses

  1. marie-therese Desvignes

    et ici on adore notre “énooooooooorme ” aucuba; ma belle-mère comme toi n’en voulait pa , comme beaucoup de ce qui était antérieur à leur arrivée dans leurs maison et jardin; nous, on avait rien alors contents, c’était en 1968….. et de plus en plus contents ensuite….. en grossissant les pieds se sont éloignés les uns des autres et maintenant , les enfants tiennent debout jusqu’à une douzaine d’années dans ce qu’ils appellent “le gite” à plusieurs pièces et entrées, où troncs d’arbres font table et sièges , où nous sommes invités….. un des endroits du jardin où ils passent le plus de temps bien cachés; ils se sont faits dans “l toiture” végétale un puits de lumière, vont lire dessous, taillent à leur guise et tant qu’il ne pleut pas plus d’1/4 d’heure ils sont au sec en attendant la fin de l’averse…. bien taillé c’est souple et sans danger…… bref une plante super quand on a des enfants jeunes en garde ….plus de 10m2 de surface utilisée mais un massif qui nous protège autant de la vue des maisons voisines et qui amuse autant les petits, j’en ai pas d’autres au jardin !!! désolée je souhaite qu’ils vive longtemps mon igloo d’aucuba

    Répondre
    • Isabelle Morand

      Bonjour Marie-Thérèse. Mais je comprends fort bien ! Je suis attachée à un… forsythia qui a été le premier à fleurir dans le jardin de notre nouvelle maison avec des roses ‘Papa Meilland’ quelques semaines plus tard. Depuis il est vieillissant mais toujours là. Bon dimanche !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial