L’Ammi fleurit en belles ombelles blanches tout au long de l’été, apporte sa légèreté à un massif de vivaces et s’inscrit dans la liste des plantes parfaites pour un jardin naturaliste. Et, en plus, ses tiges estivales sont des cure-dents naturels !

C’est quoi un Ammi ?

Un Ammi, est une plante à laquelle vous pouvez faire confiance (facile, je sais…). Elle appartient à la famille des Apiacées comme la carotte sauvage, le fenouil, le cerfeuil, la grande astrance, l’angélique. On peut d’ailleurs le prendre pour une carotte sauvage avec ses ombelles blanches et son feuillage fin et découpé. Mais non, l’Ammi est un genre végétal qui se décline en une trentaine d’espèces. Chez nous, on en trouve surtout deux : Ammi majus (le grand ammi) d’origine européenne et proche-orientale et l’ammi élevé (Ammi visnaga), originaire d’Afrique du Nord où il est appelé “khella” ou “noukha”. Vous pouvez aussi le trouver sous le nom de fenouil annuel. 

Ammi visnaga - Hortus Focus

Ammi visnaga ©Emer1940

L’Ammi est un rapide ! 

Semées fin mars, début avril, les graines germent en deux semaines. Puis, les tiges se développent à vue d’œil (elles peuvent dépasser le mètre) et les fleurs arrivent en juillet. Les ombelles sont grandes, blanches, très denses. Un paradis pour les pollinisateurs. La floraison dure jusqu’à mi-septembre environ. Puis, le feuillage jaunit. Coupez-le sauf si vous voulez obtenir des semis spontanés (si les oiseaux vous en laissent, car ils adorent ses graines). 

Astuce : un peu d’Ammi dans un bouquet allège une composition un peu rigide. 

Un Ammi qui vous veut du bien…

Les Égyptiens utilisaient les graines pour en tirer une mixture destinée à soulager les problèmes dermatologiques et notamment le psoriasis. Aujourd’hui encore, au Maroc, une décoction d’ombelles peut être appelée à la rescousse en cas de maux de dents, de palpitations ou de congestion de la prostate.

Si vous en avez dans votre jardin, récupérez les pédicelles (ramifications du pédoncule) quand la plante est mature et servez-vous en cure-dents. C’est efficace, et leur goût en bouche n’est pas désagréable du tout. 

Fiche de culture

  • Sol : tout type de sol, plutôt humifère.
  • Semis : fin mars – fin mai.
  • Floraison : juillet – septembre.
  • Exposition : de préférence au soleil mais la mi-ombre lui convient aussi. 
  • Arrosage : laissez-la vivre sa vie de plante adaptée à la sécheresse. 
  • Rusticité : la plante disparaît en hiver mais les résistent dans le sol à – 20°C.
  • Engrais : non.
  • Culture en pot : non. 
  • Utilisations : massif, prairie fleurie, potager, jardins sauvages, jardins naturalistes.  
  • Multiplication :  semis spontanés, boutures de tiges possibles à la mi-août. 

 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial