Tetrapanax papyrifera, qu’on appelle aussi la plante à papier de riz, peut être planté dans une cour, un patio, un jardin ombragé, petit ou grand. Cet arbuste aux feuilles impressionnantes fleurit en fin d’été. Facile de culture, il apporte une agréable touche exotique comme vous l’explique Philippe Courtoison, qui le produit en Touraine (La Palmeraie Zen). 

Tetrapanax

Jardin La Parmelie ©Isabelle Morand

Pourquoi l’appelle-t-on plante à papier de riz ?

Le Tetrapanax papyrifera est originaire des forêts du sud de la Chine et des bois de Taïwan. Là-bas, il s’agit d’un arbuste à feuilles persistantes et on le nomme ‘Tongue-tsao‘. Son surnom de plante à papier de riz vient de ses tiges. Quand on les incise, on peut y voir une moelle blanche qui sert de base en Chine à la fabrication du … papier de riz. Depuis le XVIIIe siècle, cette moelle découpée en très fines couches (c’est pas de la tarte !) est utilisée notamment pour la fabrication de fleurs en papier, mais également de support aux peintures chinoises. 

 

 

 

 

Tetrapanax

Tetrapanax en serre – Moulin de la Souloire ©Isabelle Morand

Tetrapanax – Fiche de culture

  • Sol : riche, frais, bien drainant.
  • Exposition : il peut vivre au soleil (mais pas au cagnard) mais préfèrera toujours une situation à mi-ombre. 
  • Arrosage : oui, arrosage indispensable surtout les premières années et en cas de temps très sec. 
  • Engrais : si vous avez du compost, il sera tout content d’en avoir. Si vous n’avez pas de compost, de l’engrais liquide. 
  • Dimensions adulte : ça peut grimper haut cette affaire-là… 2,50 m / 3 m sous notre climat. Mais s’il se plaît vraiment, il peut dépasser les 4 m. 
  • Rusticité : il peut tenir – 15°C grand maximum et à condition de bien protéger son pied. Utilisez ses grandes feuilles caduques ou semi-persistantes (cela dépend du climat de votre région) pour habiller sous pied. Ajoutez un peu de paille si besoin. Même s’il perd toutes ses grandes et grosses feuilles, il redémarrera de la souche au printemps.
  • Culture en pot : possible mais… il pousse vite et se retrouvera rapidement à l’étroit. Donc, attendez-vous à devoir le rempoter tous les ans… Plus le pot sera gros, plus le tetrapanax sera beau et imposant. 
  • Multiplication : très facile, il suffit de prélever des drageons au pied. 

 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial