Son nom français nous transporte au loin, au sud du Brésil et en Uruguay. Abutilon megapotanicum fleurit l’été en abondance, mais c’est une plante frileuse à hiverner en serre, véranda ou jardin d’hiver.

L’origine de son nom

Le genre Abutilon (famille des Malvacées) comprend environ 150 espèces de plantes annuelles ou vivaces qui poussent dans les régions tropicales et subtropicales. Son drôle de nom latin lui a été donné par le médecin et philosophe arabe Avicenne et a été repris par Linné dans sa nomenclature botanique. Avicenne a donné ce nom ابوطيلون, à l’origine, à une espèce à fleurs jaunes qu’on appelle d’ailleurs  Abutilon avicennae ou A. theophrastii. On trouve l’abutilon du grand fleuve sous d’autres vernaculaires : la lanterne chinoise et le drapeau belge en raison de la couleur de ses fleurs. 

abutilon megapotanicum - Hortus Focus

©Karin de Mamiel

L’été dehors, l’hiver dedans 

L’abutilon du grand fleuve, qu’on peut considérer comme une vivace arbustive ou une vivace grimpante (elle peut former une plante de 2 m x 2 m), produit de longues branches très souples, produit des fleurs superbes en forme de cœur rouge vif, prolongées de pétales jaunes d’où sortent des étamines pourpres. L’arbuste fleurit beaucoup et régulièrement tout au long de l’été à condition d’être suffisamment arrosé (la terre ne doit pas être détrempée non plus). Trouvez-lui une place au soleil, mais il ne doit pas non plus rôtir. N’hésitez pas à lui offrir un treillage à installer dans le pot, sinon vous aurez du mal à hiverner votre plante.

En climat frais, vous devez obligatoirement cultiver l’abutilon du grand fleuve en pot bien drainé pour pouvoir le rentrer dès les premiers froids. Si jamais vous l’oubliez, il va “éternuer” (ses feuilles vont jaunir), mais se remettra vite de ses émotions si vous l’hivernez. Ne l’installez pas dans votre maison, mais dans une véranda ou une serre (pas moins de – 5°C) ou un jardin d’hiver. Au début de printemps, rabattez un tiers des tiges et attendez pour le sortir qu’il fasse suffisamment chaud.

Et pourquoi pas l’utiliser en plante retombante ?

L’idée est d’Alain Tan, pépiniériste dans le Tarn-et-Garonne (Fleurs du sud). Plantez votre Abutilon megapotanicum dans un pot de minimum 25 x 25 cm. Installez le pot sur une terrasse, un balcon orienté à l’est. Les tiges souples vont retomber et peuvent cascader jusqu’à 2 mètres. 

Abutilon megapotanicum – Fiche de culture

  • Sol : un mélange à parts égales de terre de jardin et de terreau pour plantes fleuries. Billes d’argile ou matériau drainant au fond du pot de plantation, c’est important !
  • Exposition : soleil du matin, pas de soleil brûlant l’après-midi.
  • Arrosage : copieux, la terre doit rester fraîche en permanence, mais pas détrempée. 
  • Engrais : sous forme liquide, tous les 15 jours pour l’aider à bien fleurir.
  • Taille : oui car les fleurs s’épanouissent sur les jeunes pousses. Donc, si votre Abutilon megapotanicum prend trop ses aises, coupez ce qui vous gêne, de nouvelles branches se formeront vite. 
  • Multiplication : boutures toute l’année.
  • Culture en pot : oui, l’abutilon n’aime pas le froid. À l’exception de la zone méditerranéenne, mieux vaut le cultiver en pot pour en profiter longtemps. Prévoyez un contenant de 40 cm en tous sens. 
  • Ennemis : les pucerons adorent l’abutilon. Attendez 8 jours après l’invasion pour intervenir. Il arrive qu’un auxiliaire débarque tout seul et se gave de vos ennemis. Sinon, pulvérisez du savon noir dilué.

 

Abutilon megapotanicum - Hortus Focus

©hwongcc

 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial