plantes aromatiques - Hortus Focus

©alexraths

Les plantes aromatiques ont plus d’un tour dans leur sac ! Décoratives, précieuses en cuisine, elles peuvent aussi être utilisées pour soulager quelques petits bobos et désagréments ou stimuler des fonctions. Précisions : cet article ne parle pas des huiles essentielles, uniquement des herbes du jardin, sèches ou fraîches. Recettes de grand-mère !

 

Aneth

La mauvaise haleine disparaît en mâchant quelques graines d’aneth. Elle est recommandée en infusion de graines pour arrêter le hoquet, aider la digestion et éliminer les gaz intestinaux (on dit que l’aneth chasse les vents…). Anethum graveolens est également réputé pour aider à la production de lait maternel. 

 

 

plante aromatique : aneth - Hortus Focus

aneth ©preto_perola

plante aromatique : armoise hortus focus

Artemisia absinthium ©rbiedermann

Armoise

Il paraît que quelques feuilles d’armoise glissées dans des chaussures de randonnée permettent de marcher sans fatigue ! Allez, droite-gauche, droite-gauche…  Artemisia vulgaris est réputée soulager les règles douloureuses ou régulariser le rythme des menstruations. 

Basilic

Remède aux piqûres de scorpion ou à la blennorragie au fil des siècles, Ocimum basilicum est encore utilisé au Moyen-Orient pour le traitement des aphtes (100 gr de feuille par tasse, à boire après chaque repas). Le basilic stimule l’appétit et facilite la digestion. Quelques feuilles fraîches parfument agréablement l’eau d’un bain. 

plante aromatique : basilic Hortus Focus

Basilic ©Nazzu

plante aromatique : Borago officinalis - Hortus Focus

© naturaltexture

Bourrache

 

Si vous avez la peau sèche, hachez quelques feuilles avant de les incorporer à un masque de beauté. Son nom arabe “abou-er-nach” signifie “père de la sueur” et révèle ses vertus sudorifiques. Si vous souffrez d’un gros rhume, d’une bronchite ou de rhumatisme, préparez une infusion (20 à 40 gr de fleurs de Borago officinalis dans 1 litre d’eau bouillante, buvez 4 tasses maximum par jour) qui vous aidera à transpirer et à faire tomber la fièvre. 

 

Capucine

 

Ses feuilles sont riches en vitamine C, elles sont donc bonnes pour prévenir les infections et renforcer le système immunitaire. Elle était très consommée au moment des expéditions et de la marine à voile pour lutter contre le scorbut. On trouve de la capucine (Tropaeolum) dans certains shampoings, car elle fortifie les cheveux. 

plante aromatique : capucine - Hortus Focus

©tuned_in

plante aromatique : cerfeuil

Cerfeuil

Faites infuser des feuilles, filtrez et utilisez cette infusion comme une lotion nettoyante (et comme il a la réputation de retarder l’apparition des rides, faites d’une pierre deux coups…). Les feuilles de Anthriscus cerefolium sont riches en vitamine C, fer, magnésium et calcium. Il est réputé pour aider la digestion, mais également en infusion pour calmer la toux. À utiliser, après infusion, sur une compresse lors d’une inflammation des paupières… ou d’une crise d’hémorroïdes.

Coriandre

Depuis la nuit des temps, les graines de Coriandre sativum sont conseillées à qui souffre de mauvaise haleine. Elles ont aussi une action digestive, luttent contre l’aérophagie et les ballonnements. En médecine ayurvédique, les feuilles de coriandre fraîches sont utilisées pour lutter contre les nausées de la femme enceinte. 

plante aromatique : bouquet de coriandre

©Hortus Focus

plante aromatique : estragon

Estragon ©redline96

Estragon

Les graines de Artemisia dracunculus aident à lutter contre la mauvaise haleine. L’infusion de feuilles est également un bon vermifuge et a également un effet sédatif. 

Fenouil

Les graines sont recommandées si vous souhaitez combattre la mauvaise haleine. Une petite mixture de graines de Foeniculum vulgare peut être appliquée en compresse pour soulager les peaux irritées ou lutter contre l’engorgement des seins. Les graines favorisent également la production de lait maternel. La racine de fenouil (en décoction, 20 à 30 g par litre d’eau) est un stimulant diurétique, et lutte contre la rétention d’eau. 

 

plante aromatique : Graines de fenouil

Graines de fenouil ©diana-taliun

plante aromatique : Mélisse - Hortus Focus

©verado

Mélisse

Vous vous êtes fait piquer par un insecte ? Frottez la zone de la piqûre avec des feuilles fraîches de cette plante aromatique : Melissa officinalis. L’infusion de mélisse peut être utilisée pour un rinçage après un shampoing pour rendre les cheveux tout doux. Dans le passé, les médecins conseillaient sa consommation pour soigner la dépression nerveuse. Aujourd’hui, la mélisse est utilisée pour prescrire l’anxiété, la nervosité. On sait aussi avec certitude qu’elle joue un rôle dans la diminution de la fréquence des éruptions d’herpès. 

Oseille

Une plante aromatique pratique si vous avez fricoté avec des orties ! Les feuilles d’oseille (Rumex acetosa) frottées sur la zone soulagent la douleur. 

oseille

©jarafoti

plante aromatique : persil - Hortus Focus

Persil ©karandaev

Persil 

Infusé et filtré, c’est l’ami des cheveux fatigués. À utiliser après le shampoing. Mais vous pouvez aussi vous en servir pour nettoyer la peau de votre visage. Dans le jardin, si vous vous faites piquer par un insecte, froissez des feuilles de Petroselinum crispum et appliquez sur la zone. Pour les femmes allaitantes, un cataplasme de feuilles fraîches pilées aide à lutter contre l’engorgement des seins. Consommer trop de persil est déconseillé aux femmes enceintes et aux personnes souffrant de problèmes rénaux. 

 

Pimprenelle

 

En cas de coup de soleil, faites une décoction de feuilles de Sanguisorba officinalis, filtrez et appliquez sur les zones douloureuses. Des feuilles appliquées directement sur une petite plaie peuvent arrêter le saignement et favoriser la cicatrisation. 

plante aromatique : sanguisorba minor - pimprenelle des jardins

Pimprenelle des jardins ©fermate

plante aromatique : romarin - Hortus Focus

Romarin ©motorolka

Romarin

On prête à cette plante aromatique :  Rosmarinus officinalis nombre de vertus, voire de quasi-miracles grâce notamment à la reine Isabelle de Pologne. En 1370, l’épouse du roi Charles Robert de Hongrie reçoit d’un ange (ben voyons…) un alcoolat de romarin qui la guérit de ses divers maux (goutte, arthrite et tout le tintouin). Quant à Madame de Sévigné, elle n’hésite pas qualifier cette eau de Hongrie “le soulagement de tous les chagrins”.  Plus prosaïquement, le romarin est bien connu pour activer la circulation sanguine et soulager la fatigue. Jetez quelques feuilles dans un bain et profitez ! 

Bon à savoir : de nos jours, “Eau de Hongrie” est un parfum de Fragonard. Réalisé à partir de la formule chère à la reine Isabelle, il intègre des notes de bergamote, de jasmin, d’ambre et de ciste. 

Sarriette des montagnes

Utilisée en infusion, on peut l’utiliser après un shampoing pour lutter contre les cheveux gras. Satureja montana stimule les estomacs faignants et facilite l’évacuation des gaz intestinaux.

sarriette - Hortus Focus

sarriette ©scisettialfio

plante aromatique : sauge

Sauge ©terra24

Sauge

Son nom latin veut tout dire : Salvia, “plante qui sauve”. C’était en quelque sorte une plante panacée pour les Gaulois et les druides l’utilisaient “à toutes les sauces” pour lutter contre la toux, les rhumatismes, l’épilepsie, les fièvres, l’infertilité ou en soin post-accouchement… Au Moyen-âge, l’École de médecine de Salerne la consacre en ces termes : “Homme pourquoi meurs-tu, lorsqu’en ton jardin pousse la sauge ?

En décoction, elle est parfaite pour nettoyer la peau et les cheveux. Pour les femmes en périménopause, elle agit contre les bouffées de chaleur et les suées nocturnes. Attention, les femmes qui allaitent ne doivent pas en consommer, car elle diminue la production de lait. Après une grosse séance de jardinage ou de travaux bien fatigants, faites couler un bain et jetez dedans une bonne poignée de feuilles de sauge fraîches. 

Stévia

Stevia rebaudiana n’est pas seulement un excellent édulcorant naturel (recommandé notamment aux diabétiques). Elle agit en régulateur intestinal et peut même jouer le rôle d’un laxatif léger ou d’antiseptique sur les diarrhées d’origine virale. Infusée, elle peut être utilisée en bain de bouche en prévention contre les caries. Enfin, sa consommation est conseillée aux personnes qui souffrent d’hypertension artérielle. 

plante aromatique : stevia - Hortus Focus

Stévia ©sorsillo

plante aromatique : thym

Thym ©dianazh


 

Thym

En panne de dentifrice ? Broyez des feuilles sèches de et lavez-vous les dents avec. Dans un bain, le thym a un grand pouvoir relaxant. Excellent antiseptique, il est efficace, en infusion, pour dégager les voies respiratoires. En décoction, mélangé à de l’huile d’olive, il nettoie et aseptise les petites plaies. Plus généralement, vous pouvez en consommer en infusion après des excès de nourriture, ça ne fera que du bien à votre système digestif !

 Infusion ou décoction de plantes aromatiques ? 

Plantes aromatiques et recettes

  • Infusion : comptez une cuillerée d’herbes sèches ou deux d’herbes fraîches pour une tasse d’eau chaude. Couvrez la tasse et laissez infuser quelques minutes. Laissez refroidir, filtrez, utilisez.
  • Décoction : certaines racines ou écorces de plantes aromatiques mettent plus de temps pour libérer leurs principes actifs. Faites-les bouillir quelques minutes. Laissez refroidir, filtrez, utilisez. 
"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial