En dégustant votre thé Twinings, avec ou non le petit doigt en l’air, pensez à Elizabeth. Pas la reine d’Angleterre, mais à Elizabeth Twining, à laquelle on doit une impressionnante collection d’illustrations botaniques.

Commerce pour le père, art pour la fille

Portrait Elizabeth Twining - Hortus FocusQuand Elizabeth voit le jour à Londres en 1805, la famille Twining a la main haute sur le commerce du thé depuis un siècle. En 1706, Thomas Twining ouvre la première boutique Twining à Londres. Son fils, Daniel, prend la relève en 1749, et fait prospérer la société. Il disparaît prématurément, et c’est sa veuve, Mary, qui lui succède. À cette époque, le commerce du thé (Camellia sinensis) n’est pas une mince affaire, les taxes étant particulièrement élevées. Richard Twining, son successeur (qui fut par ailleurs directeur de la Compagnie des Indes orientales), obtient de haute lutte leur baisse dans les années 1780. C’est également lui qui transforme le nom de Twining en Twinings sur les boîtes. Elisabeth est l’une de ses neuf enfants. Dans ce milieu londonien très privilégié, elle reçoit une excellente éducation, visite les musées, apprend à dessiner.

 

Illustrations of the Natural orders of plants

wikimedia

wikimedia

wikipedia

 

Une œuvre considérable

Pendant des années, Elizabeth Twining perfectionne son art, et se consacre à la réalisation de planches botaniques. En 1849, paraît “Illustrations of the Natural Order of Plants”, suivi d’un second volume en 1855. Les deux ouvrages réunissent 160 planches lithographiques, colorées et rehaussées de gomme arabique. Les plantes y sont classées par familles botaniques selon la classification établie par Augutin de Candolle, parue en 1813, et qui s’oppose à la nomenclature de Linné. C’est le British Museum qui détient la plus grande partie des œuvres de l’illustratrice.

Elizabeth Twining à l’ère du numérique

Quand Nicolas Rougeux, web designer, découvre l’ouvrage d’Elizabeth, il décide d’utiliser toutes les ressources numériques pour le restaurer. Il scanne les planches, leur redonne leurs couleurs originales et met au point une version interactive à feuilleter ici. Chaque plante présente sur l’une des planches peut être isolée et les informations la concernant sont très précises. Il est possible d’acheter un poster des 160 illustrations restaurées. 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial