J’aime énormément les hydrangéas à feuilles de chêne. J’en ai un devant moi, là maintenant, un ‘Snow Queen’ qui a su trouver sa place dans mon petit jardin. Installé au soleil, il ne fait jamais, jamais la tête. J’adore sa fanaison, la couleur de ses feuilles en automne. Si j’avais plus de place, j’adopterais sans hésiter toutes les variétés de l’Hydrangea quercifolia

Au printemps, il n’a pourtant l’air de rien (ou presque !)

J’abuse, mais il est vrai qu’il débourre tard l’animal ! Peu importe, j’aime aussi profiter de ses plus vieilles branches qui ont tendance à desquamer. Je sais, rien à voir avec un cerisier du Tibet, un eucalyptus ou un vieil arbousier… Mais tout de même, il desquame et ça me plaît bien ! Les jeunes feuilles font souvent leurs mijaurées, je sais, mais elles m’émeuvent. Elles semblent hésiter à naître, à se développer, à quitter leur cocon de bourgeon. Quand elles se décident – enfin – ce n’est pas de la croissance express. L’hydrangéa à feuilles de chêne prend tout son temps (enfin, chez moi. Chez vous, je ne sais pas…)

Hydrangea quercifolia - Hortus Focus

©Isabelle Morand

Été, automne, c’est l’apothéose de mon chouchou…

Quand les panicules daignent se montrer, elles ont droit à une inspection quotidienne. Je sais, c’est quasi neuneu, mais impossible de faire autrement. Peut-être une façon de les encourager à me donner de nombreuses très très belles fleurs d’un ivoire qui me fait penser aux touches de mon vieux piano.  Comme chaque année il est de plus en plus grand (2,50 m en 2020), de plus en plus opulent, j’espère qu’il m’accompagnera encore longtemps. Même pendant les périodes de fortes chaleurs, comme nous venons d’en connaître, mon fidèle hydrangéa à feuilles de chêne ne me rejoue pas la Dame aux camélias, le boit-sans-soif de base, l’emmerdeuse de plante qui réclame son glouglou quotidien. À l’automne, son feuillage vert vire au brun cuivré, rouge, chocolat, caramel, je ne sais pas vraiment, c’est un peu de tout cela, et c’est sublime. Il porte longtemps et fièrement ses panicules fanées qui virent au rose puis au rouille. À côté de lui, j’ai installé un bain d’oiseaux sur pied en fonte. Son ton un peu rouillé se marie à merveille avec mon chouchou. 

Humus toute ! 

Mon hydrangéa à feuilles de chêne n’a jamais reçu aucun engrais, rien du tout. En revanche, son pied n’est jamais nu même si j’ai un peu de mal à y accéder (y’a des coins pas toujours faciles d’accès dans un petit jardin…). J’alimente en permanence un édredon de 5-6 cm de feuilles largement autour de son pied. Et cela lui suffit dans un sol ordinaire et correctement drainé. 

Hydrangea quercifolia - Hortus Focus

Hydrangea ‘Snowflake’ ©Isabelle Morand

À vous de choisir votre variété. Notre sélection

  • ‘Snowflake’ : adorables petites fleurs doubles, exceptionnelle coloration automnale. 1,6 m de haut (en moyenne). Vous pouvez tailler les branches les plus basses pour leur éviter de trainer par terre, alourdies par le poids des fleurs.
  • ‘Snow Queen’ (le mien !) : vous avez déjà tout lu à son sujet.
  • ‘Jetstream’ : les branches ne plient pas, se tiennent bien droites même s’il a plu. Les fleurs crème se teintent de rose. H. : 1,6 m. 
  • ‘Little Honey’ : magnifique feuillage jaune doré qui prend des tons orangés en automne. Fleurs blanches à partir de fin juillet, début août . H. : 1,5 m. Attention à ne pas le mettre trop au soleil, le feuillage clair risque de brûler. 
  • ‘Harmony’ : le grand et gros pépère de la bande ! Les panicules sont tellement lourdes, denses qu’elles peuvent faire plier les branches jusqu’au sol (et parfois les branches craquent, malheureusement). L’arbuste peut atteindre 2 m de haut et autant de large. 
  • ‘Burgundy’ : parfait dans un jardin de poche car il ne dépasse pas 1,2 en tout sens (ce qui rend également possible une plantation dans un grand pot). Les fleurs blanches prennent un peu de rose en vieillissant. Feuillage couleur lie de vin à l’automne. 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial