Dans leur pépinière du Morbihan, Cécile Moisan et Philippe Potino produisent des plantes succulentes. Voici les conseils de Philippe pour bichonner crassulas, échévérias, sédums, pachyphitums, kalanchoes  

Hortus Focus : en quelques mots, c’est quoi une plante succulente ?

Philippe Potino (Arrée succulentes) : contrairement à ce que de nombreuses personnes pensent encore, ce n’est pas une plante qui se mange ! C’est une plante gorgée de suc, de sève, d’eau qui constituent ses réserves de nourriture. 

succulentes - Hortus Focus

©Isabelle Morand

D’où viennent-elles ? 

On en trouve pratiquement dans le monde entier, mais plus particulièrement en Amérique centrale, en Amérique du Sud, en Afrique du Sud, Madagascar, aux îles Canaries… en gros dans tous les pays où il fait chaud et où il ne pleut pas souvent. Les plantes succulentes se sont adaptées à cette situation. Elles captent l’eau et la stockent. On trouve ces plantes dans de nombreuses familles. On trouve des espèces succulentes chez les pélargoniums par exemple. 

Vous êtes, avec Cécile, spécialisés dans les Crassulacées. Qui trouve-t-on dans cette famille ?

Les crassulas, évidemment. Mais il s’agit en fait d’un monde beaucoup plus vaste. On y trouve aussi les sempervivums, les sédums, les écheverias, les aeoniums, les graptopetalums, les joubarbes, les orostachys… Les morphologies sont très différentes d’une espèce à l’autre. Certaines vont être toutes petites, au ras du sol, acaules (c’est-à-dire sans tige) ; d’autres vont pousser un tronc comme les crassulas qui peuvent finir par former des petits arbustes de deux à trois mètres de haut dans leur milieu naturel. Certaines sont s’étaler, ramper naturellement pour mieux se propager. D’autres poussent tout droit, mais à un moment donné elles vont ployer, émettre des racines au bout de leurs tiges pour mieux repartir à la conquête du terrain. 

Les plantes succulentes sont faites pour vivre dehors ou dedans ?

Je dis toujours que les plantes pour dedans ça n’existe pas ! Elles poussent toutes dans la nature, mais comme ces plantes viennent toutes de pays chauds, elles supportent de vivre à l’intérieur. Cela ne veut pas pour autant dire qu’elles sont faites pour l’intérieur. 

Y a-t-il des pièces où il faut éviter de les mettre ?

On peut tout à fait les mettre dans une salle de bains, à condition qu’il y ait une fenêtre bien sûr. …. La différence avec les autres pièces c’est que la salle de bains, c’est une pièce humide, on va commencer par ne pas les arroser du tout. Il faut les observer. Quand on les voit, qu’elles sont dodues, charnues, elles n’ont pas besoin d’eau.Si on les voit qui commencent à se friper, il faudra arroser en quantité plus faible que dans une autre pièce. Mais normalement c’est pas d’arrosage du tout. 

succulente - Hortus focus

©Isabelle Morand

Comment bien s’en occuper en intérieur ?

À 99 %, le secret de la réussite c’est la lumière. Elles doivent être installées derrière les fenêtres, c’est impératif. Cela dit, gardez à l’esprit que les fenêtres aujourd’hui sont souvent équipées de doubles voiles triples vitrages qui, de plus en plus, filtrent les UV. Si vous voyez vos plantes s’étioler, il y une raison, elles ne reçoivent malgré tout pas assez de lumière…

Et on fait quoi alors, docteur ?

Il n’y a pas 36 solutions. Soit on leur trouve de la place derrière une fenêtre beaucoup plus éclairée, soit on ajoute à l’intérieur de la lumière adaptée, soit… on les met dehors ! 

 

De quel type de sol les plantes succulentes ont-elles besoin ?

Le substrat doit être le plus drainant possible. Oubliez la tourbe ! Il leur faut une terre franche, c’est-à-dire de la terre de jardin à laquelle on ajoute une matière drainante (pouzzolane fine, sable d’aquarium disponible au rayon aquariophilie en jardinerie). Le pot, évidemment, doit être troué. Si la culture baigne dans l’eau, c’est fichu d’avance ! 

succulente - Hortus Focus

©Isabelle Morand

Et faut-il les arroser ? 

Oui. Les cactus peuvent vivre 6 mois sans une goutte d’eau. Ce n’est pas le cas des plantes succulentes qui ont moins de réserve. Si  elles ne reçoivent pas assez d’eau, elles vont se friper comme une pomme. Il suffit alors de leur donner de l’eau. N’arrosez pas trop non plus sinon vous verrez les feuilles de la succulente tomber et là, vous pouvez lui dire adieu. Si vous les cultivez dans des pots de terre cuite, il faudra leur apporter un peu plus d’eau qu’à celles cultivées en pot métallique ou en pot plastique. Si votre salle de bains dispose d’une fenêtre, elles s’y sentiront plutôt bien. Comme il s’agit d’une pièce humide, il vous suffira de les observer pour savoir si elles ont besoin d’eau ou pas. Quelques feuilles fripées ? Arrosez un petit peu. 

Comment rempoter les plantes succulentes ?

Si vous achetez une succulente dans un tout petit pot (5,5 cm en tout sens), comptez un an avant de la rempoter. Quand elles sont dans un pot de 8 à 10 cm, elles vont se développer et arrêteront de pousser, car elles n’auront plus de place. Elles ne mourront pas pour autant. 

Peut-on marier les succulentes ? Une idée de composition ?

Les plantes succulentes se mélangent sans souci entre elles ou avec les cactus. Dans un pot suffisamment grand pour en accueillir trois, vous pouvez installer une Crassula ovata ou une Crassula perforata qui va monter tout droit. Accompagnez-la d’un echévéria qui produira des rosettes sans tiges, et un sédum mexicain. Ce mélange de couleurs et de formes est ravissant. 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS, 
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial