Vers la boutique d’Hortus Focus

Le mancenillier, l’arbre le plus dangereux du monde !

Hippomane mancinella
Sorsillo

Présent sur certaines plages de Martinique, de Guadeloupe, de Floride, au Mexique… le mancenillier a été surnommé “l’arbre de la mort”. Effectivement, chez cet arbre, tout est toxique au plus haut point : les feuilles, la sève, le fruit, et même son bois quand on le brûle. L’horreur !

 

mancenillier danger
©Jean et Nathalie / Flickr

Attention danger ! 

Un peu partout dans les zones fréquentées et notamment les plages où pousse le mancenillier (Hippomane mancinella), vous pourrez voir des pancartes prévenant du danger de poser sa serviette sous cet arbre. Les arbres peuvent aussi être marqués d’une bande rouge pour attirer l’attention et prévenir du risque. Ne faites pas les malins ! C’est pour votre bien. Cet arbre est un véritable danger, on ne plaisante pas avec le mancenillier.

Mancenillier
©Najashots

 

 

 

 

Le mancenillier, toxique et tueur en puissance

  • Les feuilles : ceux qui ont eu la malheureuse idée de s’abriter sous un mancenillier lors d’une averse ont pu le constater. Chaque goutte de pluie qui a touché une feuille cordiforme se charge en élément toxique. Oui, CHAQUE goutte provoque une éruption cutanée. La peau semble alors littéralement brûler.
  • Les fruits : on dirait des petites pommes… Des pommes empoisonnées façon sorcière de Blanche-Neige en pire !!! Car si le fruit sent bon, a l’air appétissant, l’ingérer est formellement déconseillé. Un seul morceau peut provoquer des brûlures, des sensations d’étouffement voire des œdèmes au niveau de la gorge, du larynx, du pharynx. En consommer plus peut mener à la mort !
  • La sève : comme le mancenillier appartient à la famille des Euphorbiacées, sa sève est toxique, mais beaucoup plus que celle de certaines euphorbes ! Le moindre contact avec le latex engendre des brûlures atroces sur la peau.
  • Le bois : même la fumée dégagée par le bois brûlé du mancenillier est toxique ! La fumée peut provoquer des dermites et des atteintes aux yeux. Autant dire que les forestiers chargés de l’abattage de certains arbres doivent œuvrer habillés en spationautes…

Un iguane qui s’en fout !

Si Hippomane mancinella est appelé comme “l’arbre de la mort”, il existe un animal qui s’en balance royalement. L’iguane vert des Petites Antilles, qui vit notamment en Guadeloupe, crapahute dans les mancenilliers, mange les fruits et les feuilles sans rien ressentir. Personne pour le moment n’a trouvé ce qui peut bien empêcher l’iguane de souffrir de la toxicité de l’arbre ! 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS, 
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Share