Vers la boutique d’Hortus Focus

Le bouturage à la cannelle

Bouture

La poudre de cannelle possède des qualités antifongique et antibactérienne bien utiles pour bouturer vos plantes d’intérieur et d’extérieur.

Elle ne va pas, à proprement parler, stimuler la croissance, mais elle empêchera les champignons de pousser, les moisissures et autres pourritures. La plante restera saine. Cela augmentera les chances de voir apparaître des racines sans aide supplémentaire.

La poudre de cannelle : une hormone de bouturage naturelle

Le bouturage est un mode de multiplication de certaines plantes, consistant à donner naissance à un nouveau sujet à partir d’un organe ou d’un fragment d’organe isolé (morceau de rameau, feuille, racine, tige, écaille de bulbe). Il existe différentes méthodes, dans l’eau ou directement dans la terre, le principe étant de faire émerger des racines adventives.

Ce processus est appelé rhizogénèse.

Boutures de figuier
Boutures de figuier

La formation des racines dépend des hormones développées par la plante et notamment de l’indispensable auxine.

Les jardiniers ont récemment utilisé (par facilité et par ignorance) des hormones de synthèse, issues de l’industrie chimique produisant les effets de l’auxine. Ces substances ont été regroupées sous le vocable d’hormones synthétiques de bouturage. Cependant, il existe de vieilles recettes permettant de fabriquer soi-même des hormones de bouturage.

Elles sont tirées des hormones naturelles produites par les végétaux, étant donné que les auxines se forment dans les jeunes graines et dans la pointe des racines.

Choisissez la bonne période

Ainsi, vous optimiserez vos chances de réussite. Il existe différents types de boutures en fonction du stade de vie de la plante. On dénombre 4 catégories : la bouture herbacée, tendre, semi-ligneuse ou ligneuse. Reportez-vous à un calendrier de boutures : ICI.

Comment faire une bouture dans l’eau ?

– Versez un peu de cannelle moulue dans un verre. Plongez-y la bouture. Renouvelez l’opération tous les 4-5 jours, lorsque l’eau devient trouble. À repiquer quand il y aura suffisamment de racines.

bouture de vigne
Boutures de vigne ©Mukhina1
Boutures de groseilliers
Boutures de groseilliers ©Sergii-Petroshchuk

Comment faire une bouture dans la terre ?

Afin d’éviter les contaminations, versez une faible quantité de cannelle dans un petit récipient pour chaque groupe de boutures et jetez-la lorsque vous avez terminé. Évitez d’utiliser des contenants en métal, à cause des interactions possibles avec le liquide.

 

Bouture de vigne
Boutures de vigne dans la terre ©undefined-undefined
  • Versez un peu de cannelle moulue dans un verre propre. Attendez quelques minutes et enfoncez l’extrémité coupée de la tige dedans.
  • Sortez-la et enfoncez-la dans la cannelle en poudre. Roulez-la dedans.
  • Dans la terre, faites un avant-trou de quelques centimètres de profondeur et du diamètre de la bouture.
  • Plantez la bouture. Rebouchez les bords du trou avec de la terre. Surveillez-la et attendez qu’elle produise une nouvelle petite plante. Si vous pratiquez le bouturage à l’étouffée, placez un sachet étanche et transparent sur le pot. Placez le pot au nord, contre un mur, à l’abri du vent.

Ces hormones de bouturage sont utiles, mais il ne faut pas en abuser. Un excès d’hormones peut brûler ou étouffer la bouture, développer un milieu propice aux bactéries et aux champignons, voire entraver la croissance des racines.

Une autre technique de bouturage à la cannelle

Un demi-litre d’eau, de la poudre de cannelle, quelques gouttes d’huile essentielle de cannelle et votre hormone de bouturage maison est prête à utiliser.
Vous pouvez ajouter un émulsifiant pour huiles essentielles qui facilite la dilution. Il en existe des bio, sans alcool.

Autres vertus de la cannelle

La cannelle a le pouvoir d’éloigner les moustiques et les fourmis. Mélangez une cuillerée à soupe de cannelle en poudre avec un demi-litre d’alcool à 70 %. Laissez reposer 24 h et aspergez la terre de vos plantes de terrasse (ou d’intérieur, hélas) et sur le passage des formicidés. À renouveler après la pluie…

Les chats détestent son odeur. Planter des bâtons de cannelle dans vos pots de fleurs les empêchera d’y faire leurs besoins. Sinon, imbibez des morceaux de tissus de la solution à l’huile essentielle, et attachez-les aux branches.

La cannelle en poudre désinfectera et cautérisera les plaies de coupe de votre orchidée et de vos plantes, en règle générale. Saupoudrez-la directement sur les parties blessées de vos plantes (racines abîmées, plaies de coupe, etc.).

Au moment des semis, saupoudrez de la cannelle sur la terre. Ses propriétés antifongiques protégeront du champignon responsable de la fonte des semis. Renouvelez lors de la levée.

Saupoudrée au pied des plantes, elle prévient mildiou, oïdium et rouille. Sur les feuilles, la solution à base d’huile essentielle est efficace contre les moisissures et autres champignons. Renouvelez plusieurs jours, jusqu’à leur disparition.

Contre les très agaçantes et nuisibles cochenilles, araignées rouges, thrips, tétranyques, acariens n’hésitez pas à vaporiser la solution alcoolique.

Autres « produits » de bouturage efficaces

Boutures de romarin
Boutures de romarin

L’urine et la salive contiennent également des auxines. Trempez-y votre bouture ( 🙄). Les jardiniers ont l’habitude de porter l’extrémité de la bouture à la bouche et de l’humecter avec de la salive. Certaines boutures sont amères, voire toxiques. Il vaut mieux cracher dessus plutôt que de les mordiller !

Bien choisir son substrat de culture

Le substrat est important dans la réussite du bouturage. Il doit : être peu fertile ; retenir l’eau et assurer un bon drainage ; être assez dense pour soutenir la bouture (qui n’a pas encore de racine) et assez souple pour faciliter la croissance des racines ; ne pas contenir de bactéries, de champignons, ni de moisissures. Enfin, évidemment, ne pas comporter d’autre plante ou graine.

On utilise souvent un mélange de sable, de vermiculite ou de perlite et de tourbe. Les proportions varient en fonction de la plante. On peut y ajouter du terreau, selon que la plante apprécie un milieu plutôt acide ou plutôt basique.

Bouturage : Le bouturage est un mode de multiplication végétative de certaines plantes, consistant à donner naissance à un nouvel individu à partir d’un organe ou d’un fragment d’organe isolé (morceau de rameau, feuille, racine, tige, écaille de bulbe). (Wikipédia)

Rhizogenèse ou rhizogénèse : processus qui conditionne la formation et le développement de racines chez les végétaux. (Wikipédia)

Formicidés : Les formicinés (Formicinae) sont une sous-famille d’insectes hyménoptères de la famille des formicidés (fourmis).

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Share