Vers la boutique d’Hortus Focus

Nature, plantes et bien-être : l’échinacée

©julie-blake-edison - Unsplash

L’échinacée ou la plante sioux vous rend résistants, car elle renforce les défenses immunitaires. Elle vient d’Amérique du Nord où les Indiens avaient l’habitude d’y recourir pour soigner les piqûres et morsures ou les brûlures et coupures. Ils vivaient dans des contrées où pullulaient moustiques et serpents. Par ailleurs, leur rythme de vie les rendait sujets à de petites, mais fréquentes blessures. Elle a autant de charme que de force. On l’appelle la plante de l’immunité.

Plantes et bien-être

Echinacea angustifolia, Echinacea purpurea et Echinacea pallida – l’Échinacée
Echinacea (dérivé du grec echino, « épine », à cause du disque central « épineux » de la fleur)

Ce sont les trois variétés les plus étudiées et les plus utilisées ; les deux premières étant les plus actives.

Une star du jardin

Outre son élégance naturelle, l’échinacée n’est pas exigeante : ni entretien ni arrosage, floraison continue jusqu’à la fin de l’été, mellifère, et garde-manger pour les oiseaux l’hiver. Echinacea purpurea est une américaine de la famille des Astéracées, cousine des rudbeckias, même si elle se targue d’une ressemblance avec les marguerites.
C’est une plante vivace dressée qui forme des touffes. On la considère autant comme une plante décorative que médicinale.
C’est une plante mellifère qui offre nectar et pollen aux pollinisateurs de juillet à septembre.
 

Une plante facile

Si vous voulez vous lancer, nous avons sélectionné nos échinacées préférées : ICI
  • Famille : Astéracées
  • Type : vivace caduque
  • Origine : Amérique du Nord
  • Plantation : printemps – semis : début de printemps
  • Hauteur : jusqu’à 1 m.
  • Sol : tout type de sol
  • Exposition : soleil.
  • Floraison : été – fleurs rose pourpré
echinacea
Femme malade
©seb_ra

Une plante très complète

Echinacea
©peter arnold - Unsplash

La consommer

En teinture mère E. angustifolia ou E. purpurea

À partir de racines fraîches, prenez 1 c. à c. matin et soir dans un grand verre d’eau. Laissez le liquide plusieurs secondes en contact avec la muqueuse buccale.
Cure de 2 à 4 semaines.

EPS (Extrait de plante fraîche standardisé) d’E. purpurea 

5 ml chaque matin à jeun avec un grand verre d’eau à boire lentement pour favoriser le contact avec la muqueuse buccale.
Cure 2 à 4 semaines.

En infusion E. angustifolia ou E. pallida

1 c. à c. de plante sèche pour un mug d’eau bouillante.  Laissez infuser 10 mn et filtrez. Buvez une tasse entre chaque repas.

Dans l’échinacée, on utilise la plante entière et sa racine pour E. angustifolia et E. pallida ; la partie aérienne et la racine pour E. purpurea. On peut même en déguster les pétales et les boutons floraux en salade. Dans tous les cas, elle s’ingère.

Immunostimulante, anti-inflammatoire, antibactérienne, antivirale et antiallergique, elle vous prépare à l’arrivée de l’hiver.

L’échinacée stimule le système immunitaire pour prévenir les affections des périodes automnales ou hivernales. Pendant les épisodes de grippe, de rhume, d’angine, de sinusite de bronchite et de toux, utiliser là pour ses effets stimulants du système immunitaire  autant qu’antibactérien et anti-inflammatoire.

Si vous vivez des périodes de stress accompagnées d’infections urinaires ou d’herpès, n’hésitez pas !

De même, en convalescence ou si vous avez une cicatrisation importante en cours, elle vous aidera activement.

L’échinacée est également cicatrisante pour les tissus conjonctifs et antiseptique, ce qui lui permet de soigner les petites plaies, l’eczéma, le psoriasis, mais aussi les furoncles et le zona.

Découvrez des associations vertueuses avec d’autres plantes : ICI

Précautions et contre-indications

  • Ne dépassez pas 8 semaines de cure et préférez faire deux fois quatre avec une ou deux semaines entre deux cures.
  • Ne donnez pas de teinture mère aux moins de 12 ans. Il existe une dilution homéopathique mieux adaptée pour les enfants. Toutefois, prenez toujours l’avis du médecin.
  • Bien sûr, si vous êtes allergique aux Astéracées, faites un détour !
  • Consultez votre médecin si vous êtes porteur d’une maladie auto-immune, évolutive, d’allergie, que vous avez un traitement immunodépresseur ou prenez des stéroïdes.

Préparer sa teinture mère

Récupérez les racines de vos échinacées au jardin. Attention, c’est touffu !

  • Hachez les racines.
  • Remplissez un pot de confiture (250 ml). Ne tassez pas.
  • Versez un alcool de grain à ras bord.
  • Fermez le pot et agitez.
  • Conservez-le au sec et à l’abri de la lumière pendant 4 semaines.
  • Filtrez alors votre mélange avec une étamine.
  • Versez-le dans un flacon opaque ou coloré.
Echinacea purpurea
Echinacea purpurea ©Hongquang09

La teinture mère

c’est un extrait hydroalcoolique de plantes, une macération de plantes broyées dans un mélange d’eau et d’alcool. Le mélange est pressé et filtré au bout de 15 jours environ pour obtenir la teinture mère.
Cette macération permet d’extraire les principes actifs  de la plante et de les stabiliser. Les teintures mères sont conservées dans des flacons teintés afin de filtrer la lumière.

Echinacea : teinture mère
Préparation de teinture mère ©Madeleine_Steinbach
L'échinacée : infusion
Infusion ©AlexRaths
L'Échinacée : EPS
EPS ©Madeleine_Steinbach
l'échinacée

Extraits de Plantes fraîches Standardisés et glycérinés

Ils sont riches en principes actifs de la plante. Ils doivent répondre à des normes strictes (BPF pour bonnes pratiques de fabrication) qui influent sur la culture et la cueillette, la méthode d’extraction et de conservation et une quantité contrôlée de principes actifs.

echinacea : champs
©LenSoMy

Sources :
Le guide de la phytothérapie au quotidien – Karine Jacquemard (naturopathe-herbaliste) – Rustica Éditions

Plantes aromatiques et médicinales du jardin – Alain Soubre – Artémis éditions

220 plantes mellifères – Günter Pritsch – Delachaux et Niestlé

Le Dico

  • Antibactérien : substance active contre les bactéries.
  • Anti-inflammatoire : utilisé dans le traitement local de l’inflammation.
  • Antiseptique : utilisé pour lutter contre les germes de la peau et des muqueuses.
  • Antiviral,e : substance active contre les virus.
  • Cicatrisant,e : favorisant la cicatrisation des plaies cutanées
  • Immunostimulant,e : qui stimule les défenses immunitaires.
  • Muqueuse : membrane tapissant la totalité du tube digestif (de la bouche au rectum), l’appareil respiratoire, l’appareil urinaire, les appareils génitaux masculin et féminin ainsi que la face postérieure des paupières et la face antérieure du globe oculaire (conjonctive).
  • Psoriasis : le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau
echinacea - lavanda
Share via
Copy link
Powered by Social Snap