Vers la boutique d’Hortus Focus

La taupe, une mal-aimée chez les auxiliaires

la taupe, la mal aimée
Tramper2

Elle fait enrager et pester bon nombre de jardiniers… Surtout ceux qui ne supportent pas de voir en plein dans la pelouse des petits ou gros monticules de terre. Cette terre toute fine est pourtant la meilleure pour les semis. S’il y en a un qui aime les taupes, c’est Olivier Galéa, de la pépinière Sous un arbre perché.

Hortus Focus : un p’tit portrait express de la bestiole ? 

Olivier Galéa : la taupe (Talpa europaea), c’est un petit mammifère qui ne fait souvent pas plus de 20 cm, pèse au maximum 150 grammes, et qui est effectivement assez méprisé des jardiniers. Effectivement, la taupe peut être bien agaçante… mais si on connaît mieux son énorme et bénéfique travail, on lui en veut moins ! Elle aère le sol, elle est carnivore et boulotte essentiellement des vers de terre, mais aussi des insectes nuisibles comme les larves de hannetons. Et si elle peut croquer une limace, elle ne s’en prive pas. Elle travaille pour nous ! 

Elle met un peu de bazar là où elle passe ! 

Oui, d’accord, c’est vrai, elle fiche un peu le bazar dans la mesure où elle creuse beaucoup de tunnels. Mais on peut être admiratif de ce qu’elle fait sous nos pieds ! Tout d’abord, elle creuse des galeries de chasse, vraiment juste en dessous de la surface, à 10 cm de profondeur. Puis, elle creuse des galeries en profondeur. Dans ces galeries, on trouve différentes chambres. Celle où elle met bas et s’occupe de ses petits. Elle dispose d’autres chambres garde-manger où elle stocke sa nourriture préférée, les vers de terre (90% de son alimentation). Avant de les entasser dans ses réserves, elle leur coupe la tête.

taupe, la mail aimée
©Alexeyzet

Mais pourquoi stocke-t-elle sa nourriture ?

Il faut savoir qu’une des particularités de la taupe, c’est qu’elle a besoin de manger très régulièrement. Si elle ne se nourrit pas pendant douze heures, elle meurt. Donc ces garde-manger de vers de terre lui permettent de venir se nourrir régulièrement et de vivre, tout simplement. Cela ne l’empêche pas de se croquer des vers de terre ou des larves de hannetons directement dans ses galeries de chasse, mais la taupe est prudente. Si elle ne trouve rien, elle peut courir vers ses réserves.

Est-ce vrai que la terre des taupinières est excellente pour le jardin ?

Oui, c’est vrai ! La terre des taupinières est très, très fine. Elle est idéale pour faire des semis, être étalée au potager. Si on ne fait pas de semis, si on n’a pas de potager, il suffit de prendre un râteau, d’étaler cette terre sur la pelouse, et ressemer un peu de gazon. 

Taupe, la mal aimée
©MTrebbin

Une idée reçue affirme que la taupe est hémophile. Vrai ou faux ?

Non, la taupe n’est pas hémophile. Inutile de mettre des bouts de verre dans les galeries. C’est très cruel et inutile.

taupe, la mail aimée
©PrettyVectors

On dit que la taupe est myope. Vrai ou faux ?

Ça, c’est vrai. Elle est super, super myope… comme l’était Marilyn Monroe ! Ça ajoute à son charme, non ? Si elle n’a pas de bons yeux, son odorat en revanche est hyper développé. Elle peut renifler un ver de terre à plusieurs dizaines de centimètres. Pour repérer ses proies, elle utilise aussi sa queue. Elle la tient droite dans les galeries et les vibrisses présentes sur sa queue lui servent à détecter les vibrations des vers de terre qui progressent dans ses galeries. Ces vibrisses sont des poils tactiles qui sont également présents sur son museau et ses pattes antérieures. 

À quoi lui servent ses grosses papattes ?

À creuser, quelle question ! La taupe s’en sert comme des pelleteuses pour creuser ses galeries. Il faut savoir que les taupinières que l’on voit en surface ne représentent que les deux tiers de la terre qu’elle remue. Le dernier tiers lui sert à tapisser et renforcer ses galeries. 

taupe, la mal aimée
©CreativeNature_nl

Les taupes sont-elles solitaires ou aiment-elles vivre en compagnie d’autres taupes ?

Elles vivent chacune dans leur terrier, ce sont des animaux solitaires. Elles se retrouvent uniquement pour se reproduire en février-mars. Puis la femelle élève seule ses petits dans l’une des chambres de ses galeries profondes. Au bout de deux mois, les petits sont prêts à vivre seuls. Les petites taupes s’installent loin de leur maman. Il faut savoir que chaque taupe a besoin pour bien vivre d’une grande surface de terrain : entre 400 et 700 M2.

La taupe et son mets favori, le ver de terre ©Tranper2
La taupe et son mets favori, le ver de terre ©Tranper2

Est-ce un animal diurne ou nocturne ?

On peut l’observer en journée. Comme c’est un animal qui a besoin de manger en continu, il est toujours actif. La taupe est très active pendant quatre heures, puis elle se repose pendant quelques heures. Quand elle dort, on a l’impression qu’elle est totalement tétanisée ! Comme en catalepsie. Si vous voyez une taupe en train de se reposer, il est possible de s’en approcher très, très près. Puis, elle se réveille et hop, elle repart en chasse. 

Et si on ne veut pas de taupes, comment s’en débarrasser ?

Il existe des moyens de leur faire quitter le jardin sans les tuer. On trouve dans le commerce des petits pièges qui permettent de les capturer vivantes et donc, de les relâcher quelque part où elles ne géreront personne. 

Est-il possible de domestiquer une taupe ?

Non, j’ai essayé, ce n’est pas possible ! C’est un animal doux, gentil, mais elle a besoin d’activité. Elle a besoin de vivre dans ses longues galeries. Il est impossible de garder une taupe en captivité. 

« La taupe, son terrain de chasse est l’obscurité. La taupe, son chant de chasse, c’est le silence. » Tony Hillerman in « Le peuple de l’ombre ». 

Est-il vrai que le poil de taupe a été très recherché ?

Oui, et notamment dans les années 1920. Les chapeaux hauts de forme, les gants, les manteaux étaient souvent faits avec des peaux de taupe. Je crois qu’il fallait environ 700 à 800 taupes pour confectionner un manteau. Il faut dire que la peau, le poil sont très doux. 

Euphorbia lathyris - euphorbe chasse taupe - Hortus Focus
©inahwen

6 plantes qui éloignent les taupes

Il existe des plantes bulbeuses dont l’odeur est réputée repousser les taupes et les rongeurs : la fritillaire impériale (Fritillaria imperialis), l’incarvillée (Incarvillea), la jacinthe (Hyacinthus), le narcisse (Narcissus). Côté vivaces, c’est Euphorbia lathyris surnommé d’ailleurs l’herbe chasse-taupe. Il faut couper les tiges et les introduire dans les galeries. Ces tiges contiennent du latex et les taupes n’aiment pas ça du tout. Enfin, du côté des arbustes, vous pouvez utiliser une macération de feuilles fraîches de sureau (Sambucus) à pulvériser là où les taupes vous enquiquinent.

close

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

la taupe, la mal aimée
Share via
Copy link
Powered by Social Snap