Vers la boutique d’Hortus Focus

Et si vous appreniez enfin à arroser ?

Arrosoir en métal
©Anthony Séjourné

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur votre arrosoir, sans jamais oser le demander !

Les arrosoirs, c’est comme tout. Il y en a des petits et des grands. Des très fins pour plantes d’intérieur (et amateurs de bonsaï) et des gros débits pour les plates-bandes du jardin. Vous comprenez donc que la taille de l’arrosoir est fonction du besoin. Vous vous en doutiez un peu, non ?

arrosoir antique

Le diamètre du bec est variable, généralement proportionnel à sa taille. Par exemple, un arrosoir avec un long bec vous permettra d’atteindre des plantes lointaines au cœur d’un massif ou d’un terrarium.

©Miljan-Živković

En fait, l’élément important est la pomme (ou pommeau comme pour la douche). Elle est nécessairement amovible. C’est indispensable pour remplir rapidement un bac sans avoir de tuyau d’arrosage. L’inconvénient est que si vous arrosez sans la pomme, ça creuse la terre, à cause de la pression. Cependant, ça reste pratique lorsque vous avez creusé une rigole autour de votre plantation et que vous souhaitez la remplir rapidement.

Vous pourrez aussi ôter la pomme pour déboucher le col, lorsque terre et feuilles s’y seront accumulées.

En résumé, pas facile d’arroser sans pomme, n’est-ce pas ? Nous avons tous essayé de faire couler un mince filet sans la pomme…

Le bon choix de la pomme

Préférez un modèle d’arrosoir en métal (zinc, cuivre, argent…), plutôt qu’en plastique, et avec une pomme amovible. Il doit posséder un support sur lequel fixer la pomme lorsqu’elle ne sert pas. Ça vous évitera de la chercher partout voire de la perdre. Vous pouvez aussi ranger la pomme à l’intérieur de l’arrosoir, ce qui ne vous empêche pas d’arroser. Vous constaterez qu’il existe de pommes avec des petits trous et d’autres avec des gros. L’utilisation dépend de la fragilité de la plante à arroser (les semis).

Comme vous êtes observateur, vous vous demandez pourquoi une partie inférieure de la pomme n’a pas de trou (Cf la photo d’introduction). C’est pour retenir l’eau et ne plus avoir la dernière giclée d’eau sur les pieds (ou sur la table du salon) lorsque vous remontez l’arrosoir !

prosperplast-avec-ergot-400px
Pommes_arrosoirs-ok-Baral

Les adeptes de la pomme vers le bas

Le jet est plus puissant, plus large et couvre une plus petite surface. Il est plus précis. Vous arrosez aussi plus près de vos pieds.

©Chalabala

Le clan de la pomme vers le haut

Certains jardiniers placent la pomme vers le haut. Ils obtiennent un jet plus large et ample, avec une pression moindre, qui diffusera l’eau sur une plus grande surface. En revanche, cette technique est moins précise et empêche d’arroser juste devant vos pieds. En éloignant l’arrosoir du sol, vous augmentez la surface d’arrosage (et la pression de l’eau).

©kugawa

Ainsi, plus de problème, il suffit de tourner la pomme pour choisir son arrosage sur mesures.

La société Prosperplast a conçu un arrosoir antidébordement pour nous les maladroits.

arrosoir prosperplast

Certains arrosoirs farfelus sont équipés d’embouts brise-jet originaux ou représentent des animaux.

iStock-1315318976-400px-OLEG-TKACHEV
arrosoir grenouille

Dernière remarque, choisissez une tenue adaptée au jardin

arrosoir pin-up

Une toute dernière chose. La ressemblance entre une pomme d’arrosoir et le faux fruit du lotus sacré ou lotus d’Orient (Nelumbo nucifera) est troublante, non ?

AdobeStock_25509822-400px-arrosoir-lotus
close

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Arrosoir en métal
Share via
Copy link
Powered by Social Snap