Pyrostegia venusta, la liane de feu

La liane de feu
konmesa

Cette plante exotique (Pyrostegia venusta) de croissance rapide produit à profusion des bouquets orange vif. Frileuse, elle peut être tout de même cultivée en pleine terre sur le littoral méditerranéen ou en Corse. Ailleurs, cultivez-là dans un très gros bac dans une véranda ou un jardin d’hiver.

Une exubérante tropicale

Liane de feu, liane aurorore, liane corail, liane de Saint-Jean… Pyrostegia venusta ne manque pas de noms vernaculaires ! Cette plante grimpante très vigoureuse sous les tropiques est originaire du sud du Brésil, du nord de l’Argentine et du Paraguay. Elle fleurit au moment de Noël et est très utilisée dans les décos de Noël brésiliennes. Il faut dire qu’elle est très généreuse en fleurs et qu’il suffit là-bas de faire un tour dans la rue pour en trouver.

Dans le nord du Brésil et dans les États américains où elle a été introduite, elle est considérée comme une espèce invasive, car elle envahit tout, même les cultures. C’est une géante qui peut mesurer jusqu’à… 12 m !

Pas de souci de ce type chez nous. À – 2°C, les feuilles disparaissent… mais la plante peut redémarrer de la souche en régions douces si elle est protégée par un paillage.

liane de feu
Liane de feu et bougainvillée ©Isabelle Morand

Comment cultiver la liane de feu en véranda

  • Prévoyez un gros pot, c’est une plante puissante.
  • Drainez bien le fond du pot.
  • Cultivez-la dans un mélange de terre de jardin, un peu de sable grossier et ne lésinez pas sur le terreau de feuilles qui lui fournira une bonne nourriture. 
  • Donnez-lui un support. Elle en a besoin pour accrocher ses vrilles.
  • Placez-la à un endroit très lumineux.
  • Arrosez très régulièrement.

Comment la cultiver
en pleine terre

Elle est à réserver aux régions de climat très, très doux. 

Plantez-la dans un endroit préservé des vents froids.

Associez-la à une bignone (Campsis) qui fleurit en été. En les mariant (elles s’entendent très bien), vous aurez ainsi des fleurs pendant de longs mois. 

L’hiver : protégez bien sa souche. Paillez abondamment le pied de la plante qui est capable de résister tout de même à des petites gelées. 

Pyrostegia venusta – Fiche de culture

  • Famille : Bignoniacées.
  • Type : arbuste grimpant, feuillage persistant.
  • Exposition : soleil.
  • Sol : elle se plaît en tout type de sol, sol frais, mais capable de supporter des périodes de sécheresse quand elle est adulte.
Pyrostegia venusta - Hortus Focus
©Ale Grutta
  • Floraison : de la fin de l’automne jusqu’au printemps. Fleurs tubulaires et nectarifères (les colibris l’adorent).
  • Rusticité : bye bye les feuilles à – 2°. La souche peut tenir un peu plus.
  • Taille : si elle prend vraiment trop de place, un coup de sécateur et c’est tout bon.

Ses utilisations médicinales

Au Brésil, les feuilles sont utilisées pour fabriquer une boisson tonique. En médecine traditionnelle brésilienne, la plante est réputée soulager les traitements des infections du système respiratoire, mais aussi des maladies de peau, ou guérir les diarrhées, mais difficile de trouver de la documentation précise ! On sait juste que des études ont pu démontrer que Pyrostegia venusta possédait effectivement des vertus anti-inflammatoires.

close

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La liane de feu
Share via
Copy link
Powered by Social Snap