Les murs en zigzags ? Késako ?

mur en zigzags
©Henk Van-der-Eijk

On ne saura jamais pourquoi, un maçon égyptien a bâti, un jour, un mur en zigzags, mais quel talent ! Un parent de Numérobis, sans doute, qui a vécu sous le règne d’Amenhotep III, au XIVe siècle avec J.-C. Son chef-d’œuvre construit à Aten, près de Louxor, a traversé les siècles pour réapparaître curieusement aux Pays-Bas, au XVIe siècle. Une importante communauté néerlandaise en a également construit dans l’est de l’Angleterre (les deux tiers sont situés dans le comté de Suffolk). Sinon, il est bien rare d’en trouver en dehors des Pays-Bas.

zigzag
Amenhotep III
Amenhotep III ©ArchaiOptix

Le nom anglais est crinkle-crankle walls, que l’on traduit par murs en zigzags. L’autre terme est Serpentine walls qui indique plus précisément une ligne en “S”, comme l’ondulation du serpent.

Des économies de briques, mais pas que…

Cette conception très ancienne utilise finalement moins de briques qu’un mur droit, bien qu’il soit plus long. On vous explique. Un mur bien droit, d’une seule brique, ne serait pas assez solide pour tenir debout tout seul. Le maçon devrait doubler le mur, en décalant les briques de moitié et en incorporer certaines transversalement. Pour augmenter la résistance, l’artisan devrait même fixer des poteaux, scellés dans le sol, à intervalles réguliers. Mais un mur ondulé constitué d’une seule brique tient très bien debout tout seul grâce à la forme de l’arc qu’il dessine, qui combine mur et contrefort. Les courbes concaves et convexes des murs en zigzags apportent davantage de stabilité à l’ensemble et lui confèrent plus de résistance au vent, notamment lors de fortes bourrasques.

Mais, en réalité, ces creux et de bosses constituaient autant de microclimats qu’on ne pouvait rencontrer avec les murs droits. 

Il n’y avait plus qu’à les exploiter…

mur en zigzags
©acmanley

Quelques exemples d’anciens murs ondulés

mur en zigzags
©John Firth
mur en zigzags
©Jonathan Billinge
mur en zigzags
©Evelyn Simak
culture en espalier
©annalovisa

Des récoltes méditerranéennes

Ainsi, depuis le XVIe, les agriculteurs anglais et bataves cultivent des fruits et des légumes méditerranéens, finalement grâce aux énergies renouvelables. En réalité, les premiers murs étaient construits dans les parcs de châteaux et de manoirs des plus riches habitants. De plus, les productions belges et hollandaises concernaient essentiellement la vigne. On y produisait un excellent raisin de table exporté dans toute l’Europe.

Ces régions sont restées très agricoles, les cultures sous serres l’emportant peu à peu sur les murs ondulés, trop dépendantes des conditions climatiques (c’était bien essayé quand même…NDLR).

fini les zigzags
©Kinwun

Des variantes aux zigzags : les murs à pêches

La technique s’est considérablement améliorée. Un épais revêtement en chaux a recouvert les murs à fruits. Ils accumulaient la chaleur du soleil durant la journée et la restituaient la nuit, créant ainsi un microclimat où la température dépassait d’une bonne dizaine de degrés C° celle de l’air ambiant. De plus, la chaux retenait l’humidité, l’empêchait de pénétrer dans la brique puis l’évacuait progressivement vers l’extérieur, en préservant la structure.

L’optimisation de l’ensoleillement a amélioré les rendements. Fini le zigzag. Cela a permis de redresser les murs de chaux et de délimiter plus facilement les parcelles. Les largeurs des passages se sont réduites autorisant la construction de toujours plus de murs. Le plus bel exemple se situe à Montreuil, en Seine-Saint-Denis qui comptabilisait, au début du XXe siècle, 600 km de murs de culture en espalier. Les horticulteurs fournissaient environ 17 millions de fruits, essentiellement des pêches, des pommes et des poires, mais pas que ! La méthode est détaillée ICI ou encore ICI.

Une belle illustration du bien manger et local, même si la Reine d’Angleterre et les tsars de Russie, firent venir des pêches de Montreuil.

Les murs à pêches de Montreuil
close

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

mur en zigzags
Share via
Copy link
Powered by Social Snap