Quelques plantes ANAphrodisiaques

anaphrodisiaque
©Antonio-Gravante + deagreez

LLes plantes anaphrodisiaques existent ! Elles sont moins nombreuses que les plantes réputées stimuler la libido, mais elles existent. En voici quelques-unes…

Il est bien évident que nous n’avons pas testé nous-mêmes ces végétaux anaphrodisiaques et leurs supposés pouvoirs. Donc, soyez prudents ! 

Le houblon

Humulus lupulus contient des substances phytoestrogéniques qui calmerait la libido de ces messieurs. Bon en même temps, un gars (ou une fille) qui s’enfile plusieurs bières est rarement performant (e) sous la couette dans les heures qui suivent. Elle ou il fréquente plutôt une pièce très petite de la maison équipée d’un siège et d’une chasse.

Il paraît que ces substances permettraient de lutter contre la pollution nocturne et l’éjaculation précoce. Il doit bien y avoir quelque chose de vrai dans ce catalogue.

plantes anaphrodisiaques
©Dimitri Kalioris

La capucine tubéreuse

Dans les Andes, on la nomme « mashua » et sa réputation d’aliment anaphrodisiaque est bien établie, entourée de légendes diverses et variées. On dit que les hommes éviteraient d’en manger pour conserver une libido au top.

plantes anaphrodisiaques
©anamejia18

Les femmes en donnaient à manger à leurs maris, paraît-il, quand ils partaient aux champs, en goguette, en expédition (rayer la mention inutile), histoire de s’assurer qu’ils n’aillent conter fleurette à une autre femme. Enfin, il paraît qu’on donnait de la mashua à manger aux soldats incas afin qu’ils pensent plutôt à se bagarrer qu’à la bagatelle.

La réglisse

Vous adorez les bonbons anglais à la réglisse ? Vous aimez suçoter des petits bâtons (de réglisse) ? Il vous est impossible de résister à une spirale réglisse ? Bas les pattes ! Consommés en grande quantité, les acides glycyrrhiziques font baisser la production de testostérone. Et qui dit baisse de testostérone dit… (oh, on va pas vous faire un dessin quand même ?).

les œillets comestibles
©Martina Unbehauen
plantes anaphrodisiaques
©Sten Porse

La menthe poivrée

Si elle est excellente pour la santé, elle l’est un peu moins pour l’ardeur sexuelle, paraît-il. La menthe poivrée a une action vasoconstrictrice. En clair, rétrécissement des vaisseaux sanguins et donc…

Le saule blanc,  ça vous calme un bonhomme (paraît-il) ! 

D’après Jacques Daléchamps, médecin naturaliste français du XVI siècle et auteur d’une « Histoire générale des plantes » (en 2 tomes), « Les feuilles pilées et prises en breuvage refroidissent ceux qui sont trop eschauffez en cas d’amour et mesure qui continuerait d’en prendre, elles rendraient la personne du tout inhabile à ce mestier ». 

La marjolaine à coquilles

Origanum majorana autrement dit la marjolaine à coquilles (oui, oui, le q a ici toute sa place malgré le sujet…) est réputée pour ses vertus apaisantes, sédatives, antistress. Si vous en consommez beaucoup, cela sera plutôt dodo que bête à deux dos. C’est vous qui voyez…

plantes anaphorodisiaques
©maxsol7

Ce ne sont pas des anaphrodisiaques mais ils font aussi baisser la libido

  • L’alcool, le vin comme la tequila, le gin (en fait l’ensemble de votre bar)
  • Le sel en grande quantité réduit la circulation sanguine…
  • Le tofu : ah, enfin la vérité sur ce machin ! Le soya en grande quantité diminue le taux de testostérone. Déjà que cela n’a pas franchement de goût, si en plus, ça fait baisser la libido, non merci. 
  • Les sodas, notamment ceux qui contiennent de la quinine
close

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

anaphrodisiaque
Share via
Copy link
Powered by Social Snap