Au secours, mes tomates ont filé !

semis de tomate

Cette année encore, vous n’avez pas voulu écouter nos conseils pour semer vos tomates et vous avez commencé trop tôt, en début d’année. On aurez pu vous répondre que c’est bien fait pour vous (et c’était mérité…), mais comme nous sommes de gentilles personnes (dans l’ensemble), on va vous donner une astuce pour sauver vos coulis !

Alors, lisez bien ce qui va suivre et partagez-le autour de vous !

Je sauve mes semis de tomate 1
Je sauve mes semis de tomate 2

Le principe

Vous allez faire pousser « artificiellement » des racines en enterrant cette tige si fragile.

Pour ce faire, vous allez utiliser une bouteille en plastique (Ce n’est pas bien du tout. Vous aviez promis de bannir le plastique de chez vous. Mais c’est la dernière fois…). Découpez-la comme sur le dessin et pensez à percer des trous pour faciliter l’écoulement de l’eau. Du coup, n’oubliez pas la soucoupe.

À Noël, Tata Gisèle vous a enfin donné les fameuses graines de ses tomates anciennes si savoureuses que vous aimiez tant quand vous étiez petit. Vous avez récupéré le préééééccciiiieux trésor, mais vous n’avez pas su attendre, petit(e) impatient(e). Alors vous avez commencé vos semis fin janvier. Beaucoup trop tôt, même en Ardèche, comme ne cesse de vous le répéter, depuis des années, votre cousin Gilbert…

Résultat des courses : certes, vos semis ont levé (merci Tata Gisèle), mais comme il n’y a jamais assez de soleil à cette époque, et même devant une fenêtre, vos semis ont grandi tout en restant tout fins, tels de grands échalas. Ils manquent de s’effondrer à chaque arrosage. Ils se sont enfuis vers une improbable lumière.

Vos semis ont filé !

Je sauve mes semis de tomate 3
Je sauve mes semis de tomate 4

Outre le fait que cela va protéger la tige toute malingre, des racines vont bientôt sortir de la tige et même renforcer la plante. D’autres feuilles vont apparaître.

Placez votre semis complet au fond de la bouteille. Complétez avec du terreau jusqu’à presque atteindre les 2 malheureuses petites feuilles.

Je sauve mes semis de tomate 5

Et voilà. Vous avez sauvé vos semis de tomates. Vous les avez même renforcés en faisant pousser des racines supplémentaires.

Un dernier conseil ? Lorsque vous repiquerez vos plants, creusez un trou suffisamment grand pour les placer de travers (Voir le dessin ci-dessous). Les tiges seront de nouveau enterrées et fabriqueront de nouvelles racines pour aider les plantes à lutter contre tous les parasites et maladies qu’elles risquent de rencontrer. Mais cela est une autre histoire…

Je sauve mes semis de tomate 6

Qu’est-ce qu’une variété de tomates précoce ?

Il existe aujourd’hui plus de 10000 variétés de tomates. Cela n’a pas toujours été le cas, depuis les fameuses pomodoro des Aztèques.  Eh oui, notre tomate importée en Europe est bien mexicaine.

On l’a longtemps considéré comme toxique, voire vénéneuse et elle est donc restée une jolie plante ornementale pendant plusieurs siècles.

Certaines tomates sont dites tardives et d’autres précoces, mais cela n’a rien à voir avec la date des semis.

Le terme précoce s’applique uniquement à la fructification ; les plants donneront des tomates plus tôt dans la saison.

En mars, vous sèmerez (toujours à l’abri) des variétés précoces qui pourront être plantées directement en terre dès la fin du mois d’avril (attention aux dernières gelées). Dans le sud de la France, on peut même semer en place en mai. Mais il faut beaucoup, beaucoup de soleil !

close

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Au secours, mes tomates ont filé !
Share via
Copy link
Powered by Social Snap