Vers Helloasso

Dans la collection de sauges d’Alexandre Tramier

sauge d'ornement
©Isabelle Morand

Alexandre Tramier produit ses plantes aromatiques, dans sa pépinière Les Arômes du Grès, à Orange, dans le Vaucluse. Mais c’est aussi un passionné de sauges, dont il cultive 300 variétés. Une belle collection dans laquelle j’ai adoré me plonger. 

Hortus Focus : d’où vient ta passion pour les sauges médicinales, mais surtout ornementales ? 

Alexandre Tramier : J’ai commencé à collectionner les sauges en 2010 après avoir découvert la sauge ananas, la sauge cassis, la sauge fruit de la passion. L’intérêt a fini par devenir une vraie passion. Aujourd’hui, à la pépinière, j’ai un peu plus de 300 espèces et variétés. 

Alexandre Tramier
©Isabelle Morand

Qu’est-ce qui te plaît chez ces plantes ?

C’est une très grande famille. Je suis toujours étonné par la diversité des sauges, leur beauté, le parfum de leur feuillage. Dans le Sud, j’ai la chance d’avoir des floraisons toute l’année . Au début du printemps, ce sont les sauges des prés (S. pratensis). Tout l’été, les sauges à petites feuilles (S. microphylla). À l’automne suivent les sauges involucres et, enfin,  le relais est pris par les sauges mexicaines comme Salvia leucantha.

sauges d'ornement
'Peter Vidgeon' ©Isabelle Morand

Pourquoi les sauges d’ornement à petites feuilles ont-elles toujours autant de succès ?

C’est leur facilité de culture qui intéresse les jardiniers. Vous les plantez, vous les arrosez bien à la plantation et après vous vous contentez de les admirer ou presque. Elles tiennent vraiment bien la sécheresse. Si vous avez plusieurs jours à 40°C, certaines feuilles vont forcément souffrir. Il suffit alors de les épointer et quinze jours plus tard, les nouvelles fleurs sont là.

Quand faut-il tailler ces sauges ?

Il faut attendre la fin de l’hiver ou le début du printemps. Réduisez de 50% le volume de la plante. Si vous avez une ‘Hot Lips’ de 80 cm ou 1 m de haut, ne vous posez pas de question, rabattez-la à 40 ou 50 cm. 

Et quand faut-il tailler les sauges officinales ?

Vous pouvez les tailler à l’automne. Elles supportent bien un coup de froid en hivernal, ce qui n’est pas le cas des sauges d’ornement à petites feuilles.

Quelle est ta sauge préférée entre toutes ?

Celle qui porte le nom de ma fille : ‘Cassandra’. Je suis très fier de ma fille… et de ma plante. J’ai des ruches à la pépinière, et les abeilles ont fait naître cette sublime Salvia greggii aux fleurs roses veinées de blanc. 

sauge Cassandra
©DR

Nos coups de cœur dans la collection d’Alexandre Tramier

Du cassis

La fleur de S. discolor est violet- noir couleur cassis, et toute la plante embaume le cassis. Arbuste de 80 cm de haut et de large environ. On l’appelle logiquement la sauge cassis mais aussi la sauge du Pérou, en référence à sa station d’origine. Rusticité : – 5° à – 6°C.

les sauges d'Alexandre Tramier
©emer1940
sauge fruit de la passion
©Arnold Petersen

Fruit de la passion

Quand on froisse les feuilles de la S. dorisiana se dégage un parfum de fruits tropicaux et plus précisément de maracuja (les fruits de la passion). Les grosses fleurs magenta en hiver sont sucrées, utilisez-les pour décorer les salades de fruits. 

Sauge ananas

S. elegans peut atteindre 1,60 m de haut ! Fleurs rouge vif à fin de l’été, début de l’automne. Le feuillage sent l’ananas. Il existe aussi une variété à feuillage doré de 1 m de haut (‘Golden Delicious’).

Très intéressante également la sauge ananas ‘Tangerine’  : feuilles caduques en forme de cœur. Fleurs rouge pétard, mellifère, tout l’été. Le feuillage dégage une bonne odeur d’agrume. H : 1 m.

sauge au parfum d'ananas
©eurobanks

Du miel

Son feuillage, persistant, sent à la fois la résine et le miel. Les abeilles adorent la Salvia mellifera à floraison blanche printanière, de 1 m de haut.

sauge miel
©Sundry Photography
collection de sauges
©weisschr

Sauge officinale de Provence

Floraison bleu lavande en début de printemps pour S. officinalis lavandulifolia. On l’utilise en Provence pour parfumer les viandes rouges et les caillettes. Cette vivace ne dépassera pas 60 cm de haut et de large.

Pour purifier l’air

La sauge blanche (S. apiana) s’utilise en fumigation. Son parfum est fort, mentholé-camphré. Vous pouvez aussi comme les anciens Amérindiens faire sécher les feuilles et les brûler pour purifier l’air. Floraison blanc-rosé d’avril à juin. Feuillage argenté. H : 1 à 1,20 m de haut.

sauge purificatrice
©Adrian Black

Caramba !

Il existe de nombreuses variétés, beaucoup d’hybrides, de différentes hauteurs, mais tous beaucoup plus rustiques qu’on le pense. Si le pied est protégé, ces sauges tiennent le coup jusqu’à – 8°C (si le sol est bien bien drainé). Salvia guaranitica ‘Costa Rica Blue’ est une merveille aux fleurs (en grappe) bleues soutenue et calice noir qui peut pousser jusqu’à 2 m de haut. Elle fleurit bien au printemps, se repose en été avant de refleurir beaucoup plus à l’automne. En fin d’hiver ou au début du printemps, rabattez-la à 10 cm du sol. ‘Blue Enigma’ aux fleurs bleu gentiane est également remarquable et aussi haute.

Sauge mexicaine Blue Enigma
©Karin de Mamiel

Si vous voulez des sauges moins hautes : ‘Argentine Sky’, Black and Bloom’ (1 m de haut), ‘Rockin’Fuchsia’ (80 cm)

Les sauges involucres

Les Salvia involucrata fleurissent généreusement à l’automne. La plus plantée c’est ‘Bethellii’ aux fleurs rose cramoisi (H. : 1,5 m). Je préfère ‘Pink Icicles’ au rose très tendre (elle aussi mesure 1,5 m).

sauge involucre
'Bethellii' ©Isabelle Morand

Elle rampe !

Salvia procurrens pousse à l’ombre alors que la plupart de ses copines sont des adoratrices du soleil. C’est un couvre-sol vigoureux qui, en une saison, est capable de couvrir 1 m2. La plante est vivace et fleurit bleu en épis bleu vif.

sauge rampante
©dr

D’autres sauges à découvrir

Parfum de citronnelle

Les feuilles de S. cacaliifolia sont toutes duveteuses, triangulaires et sentent la citronnelle. Fleurs bleu gentiane de juin à octobre. H. : 60 cm.

salvia cacalifolia
©Stan Shebs
sauge à fleurs bicolores
©dr

Bicolore

Sauge à grandes fleurs jaunes et pourpres (S. flava megalantha) : complètement craquante avec ses grosses fleurs estivales qui présentent une corolle jaune et une marque pourpre sur la lèvre inférieure. Vivace, 60 cm de haut.

Bicolore itou !

Salvia leucantha à feuillage persistant fleurit en fin d’été. Fleurs tubulaires violet et blanc portées par de longs épis. La variété ‘Danielle’s Dream’ offre des fleurs rose tendre entourées d’un calice blanc, tout velouté (un coup de cœur !). 

 

Salvia leucantha
©Isabelle Morand
sauge glutineuse
©Seven75

C’est la poisse !

La sauge glutineuse (S. glutinosa) est belle, mais ses feuilles poilues sont poisseuses, collantes. 1 m environ. Port buisonnant. À observer de loin ?

Une géante !

La sauge de la Sierra Madre (S. madrensis) est une vivace à croissance express. Et elle peut culminer à 3 m de haut. Floraison tardive à l’automne. Les fleurs sont jaunes, ce qui n’est pas très courant chez les sauges. 

sauge à floraison jaune
'Yellow Majesty' ©Kenpei
close

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

sauge d'ornement
Share via
Copy link
Powered by Social Snap