Vive la verveine de Buenos Aires !

verveine de Buenos Aires
Chanawin88

Une fois adoptée au jardin, on ne peut plus s’en passer (ou s’en débarrasser parfois). La verveine de Buenos Aires (Verbena buanerensis) se montre tout l’été agitant ses fleurs violettes dans ou au-dessus des massifs auxquels elle apporte légèreté, graphisme et élégance.

Verbena bonariensis a conquis le monde !

La verveine de Buenos Aires qui pousse spontanément dans plusieurs pays d’Amérique du Sud a franchi les mers. Elle est cultivée à peu près partout, se comportant en annuelle ou en vivace en fonction des climats. Chez nous, c’est une vivace. Elle défleurit en fin d’été, début d’automne. Quelques feuilles basales peuvent persister en hiver. Elle repousse au printemps et vous pouvez en découvrir ça et là des petits pieds, car elle se ressème plutôt facilement.

Une plante parfaite

Elle se cultive très facilement à partir du moment quand elle est plantée dans un sol léger, plutôt frais, mais pousser dans des cailloux et dans le sec ne lui fait pas peur. Ne l’installez pas dans une zone trop humide, elle n’apprécierait pas. 

Les toutes petites fleurs violettes, groupées en bouquets demi-sphériques au bout de longues tiges (fines, mais solides) de 1 m ou plus, attirent les pollinisateurs, les papillons. Le spectacle est garanti tout l’été et les bestioles sont aux anges ! 

À l’automne, il suffit de la rabattre et l’on ne s’en occupe plus ! 

Verbena buenarensis
©dr

Verbena bonariensis – Fiche de culture

  • Famille : Verbanacées.
  • Type : vivace.
  • Exposition : au soleil toute !
  • Sol : peu importe sa nature ; sec ou légèrement frais ; elle pousse bien dans les graviers. 
  • Floraison : de la fin du printemps à l’automne.
  • Rusticité : – 15°C environ. Vous pouvez pailler la souche en hiver pour protéger la plante de trop d’humidité. 
  • Culture en pot : bof… 
  • Multiplication : laissez-la se ressemer ou récupérez les graines, et semez-les vous-mêmes !

Peu de variétés 

Chez Promesse de fleurs : ‘Cloud’ aux fleurs violet clair. 

Au Châtel des vivaces : ‘Lollipop’, forme plus compacte (60 cm de haut). 

Quelques idées d’associations ?

Verveine et graminée
Verveine de Buenos Aires et graminée ©Didier Hirsch
verveine de Buenos Aires
Avec des sauges à floraison bleue et une touffe de cinéraire ©Dimitri Kalioris
close

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

verveine de Buenos Aires
Share via
Copy link
Powered by Social Snap