Vers Helloasso

Nature, plantes et bien-être : le lin

Lin en fleurs
©Isabelle Vauconsant

Ses jolies fleurs légères et bleues parsèment les champs au printemps. Cette herbacée à tiges fibreuses entre dans la composition des plus anciens tissus découverts dans le monde. Elle contribue aussi au bon fonctionnement de l’intestin.

Plantes et bien-être

Le lin : une plante vieille comme le monde !

Son nom latin n’est pas facile à prononcer : Linum usitatissimum.

Le lin est une plante très ancienne. C’est une fibre textile dont on a retrouvé la présence dans un tissu qui daterait de 36 000 av. J.-C..

L’Antiquité lui a donné ses lettres de noblesse le long du Nil, et jusque dans les bandelettes des momies.

Le lin traverse les mers dans les bateaux de Phéniciens qui en font commerce comme fibre à tisser avec l’Europe.

Les druides gaulois sont vêtus de robes de lin. La culture de cette plante connaît des hauts sous Charlemagne ou Louis XIV… et des bas au XIXe et XXe siècle, confrontée au coton, puis au synthétique.

Et apprenez que 60 % du lin produit en  2022 dans le monde est … français !

LIN
©Isabelle Vauconsant

Savez-vous que les mots linge et lingerie viennent de lin ? Ils seraient nés à la cour du Roi Soleil.

L’Antiquité connaissait déjà les vertus du lin

Les Égyptiens vantaient déjà les propriétés digestives et émollientes du lin pour la peau.
N’hésitez pas à consommer de l’huile de lin, extraite des graines, dans vos salades, et pas seulement pour nourrir le carrelage. Ne la faites pas chauffer !
Le lin est le végétal le plus riche en oméga-3, des acides gras polyinsaturés nécessaires au bon fonctionnement de votre cœur, de votre cerveau, de votre humeur et de vos yeux.

Votre intestin vous dit merci !

Vous souffrez du syndrome de l’intestin irritable, de diverticulites ou de constipation ?

Ses graines sont utilisées comme laxatif doux et régulier. Mais attention, la recette est de 5 à 10 g de graines entières ou moulues que vous devez laisser tremper 20 minutes dans l’eau. Passez avant de consommer. Répétez trois fois par jour : petit-déjeuner, déjeuner, goûter (pas avant le coucher). Une cuillerée à soupe d’huile dans la salade remplace facilement une des trois infusions de la journée.

Multifonctions

En cas de bronchite, mais aussi de furoncle, d’abcès, préparez un cataplasme de graines de lin moulues, préalablement trempées dans l’eau bouillante pendant un quart d’heure. Il doit être appliqué bien chaud sur la partie à traiter, en maintenant avec un linge.

lin : graines et fleurs
©printemps

Facile à cultiver

Et puisque le lin est si joli, utilisez-le pour une prairie fleurie dès le printemps !

Semé entre mars et avril, le lin a besoin de 100 jours pour arriver à maturité. Il croît rapidement jusqu’à 1 m. Il sera heureux avec un printemps doux et pluvieux.

La magie du lin se situe mi-juin, durant une semaine, quand ils sont en fleurs. Les champs sont bleus tous les matins, les fleurs fanent les après-midi.

Une peau éclatante

La même préparation en cataplasme adoucit et raffermit votre peau, une fois refroidie ! Elle réduit aussi les irritations et inflammations cutanées.

Adieu bouffées de chaleur !

Trois cuillerées à soupe d’huile de lin chaque jour vous permettront de réduire considérablement la gêne que génèrent les bouffées de chaleur lorsque s’annonce la ménopause.

 Sources : 
Le guide de la phytothérapie au quotidien - Karine Jacquemard (naturopathe-herbaliste) - Rustica Éditions
close

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Lin en fleurs
Share via
Copy link
Powered by Social Snap