Moi, Ferdinand, le lucane cerf-volant

lucane cerf-volant
lucane cerf-volant ©Farifo

Je suis le plus grand coléoptère d’Europe et j’en suis fier ! Je peux vous faire peur avec mes grosses mandibules, mais rassurez-vous vos mollets, vos orteils, vos doigts ne m’intéressent absolument pas. Moi, Ferdinand, le lucane cerf-volant et mes larves, ce sont les bois et les fruits pourris qui nous intéressent.

Pour vivre heureux, vivons sous le bois

Ce n’est pas que je ne vous aime pas, vous les grands bipèdes, mais voyez-vous, vous êtes un peu beaucoup responsable de la raréfaction des populations de Lucanus cervus (oui, c’est mon nom latin). Les jardins à la française tout bien propres, les parcs entretenus à la pince à épiler, pouah… Je préfère aller me balader dans les forêts ou n’importe quel espace où trainent du chêne, du pommier et du hêtre en fin de vie, des arbres blessés dont je peux sucer la sève. Je sors mon rond de serviette et c’est parti pour le festin ! J’aime aussi le jus des fruits…

Ma Grande Biche à moi

Officiellement, son nom, c’est Grande Biche, mais je trouve cela un peu neuneu. Dans l’intimité, je l’appelle Falbala. J’ai intérêt à me faire tout gentil, car si elle n’a pas de grandes mandibules qui font peur, les siennes toutes petites n’en sont pas moins redoutables. Elle pince sévère !

©Jmrocek
©Jmrocek

Comment nous reconnaître Falbala et moi ?

  • Je suis très grand, parfois jusqu’à 9 cm. Mes mandibules, qui font penser à des bois de cerf, font environ un quart de ma taille
  • Falbala est beaucoup plus petite, parfois deux fois plus que moi. Ses mandibules sont minuscules, mais beaucoup plus puissantes que les miennes.
  • Nous sommes dotés tous les deux des élytres, des mini-ailes.
©Jmrocek
©Jmrocek

Crac crac de lucane cerf-volant

Et pour la conquérir, en été, j’ai un de ces boulots ! Je dois voler à la verticale pour faire savoir à ma future Falbala que je ferai bien des calins. Parfois, ça va vite, elle accourt, je la maintiens sous moi et zou, tac-tac, l’affaire est dans le sac. Le problème c’est quand un rival se balade dans le coin et vient me casser mon plan. Et là, ça barde, la querelle de mâles se livre à coups de mandibules et croyez-moi il faut être habile pour en sortir victorieux.

Pendant ce temps-là, Falbala regarde, compte les points, et attend le vainqueur. Ce qui m’attriste, c’est que chez nous les lucanes cerfs-volants, le mariage signifie pratiquement toujours la mort. Falbala s’en va pondre sous un arbre blessé ou pourrissant et crac, elle meurt. Et moi, je meurs de chagrin (enfin j’abuse pour le chagrin, c’est juste que je suis déjà vieux, j’ai environ 2 mois… ).

Que deviennent nos orphelins ?

Falbala prend soin de déposer les petits dans une cavité toute proche d’un bois pourrissant. Un vieux tas de bûches oublié, c’est parfait, mais elle se satisfait aussi d’une souche de chêne (si possible) en décomposition. Car nos bébés sont saproxylophages. Pendant plusieurs années, nos larves vont se nourrir, que dis-je ! se régaler, de ce bois pourrissant. Nos petits prennent tout leur temps pour devenir de belles larves bien dodues (10 cm de long !) avant de se bricoler un cocon pour faire leur métamorphose et devenir imagos quelques semaines ou mois plus tard.

Alerte aux tueurs !

Malgré ma carapace, je peux être attaqué et tué par des trucs qui volent. Vous appelez ça des oiseaux me semble-t-il. Et pour être plus précis, des pies, des corbeaux, des geais. Ce sont ces derniers qui font le plus de dégâts. J’en ai vu un fondre sur mon pote Gontrand.

Geai ©Henk van dijk
Geai ©Henk van dijk

Croyez-moi, ça a été une grosse boucherie. Je me suis carapaté vite fait bien fait pendant que Gontrand tentait de me lancer un « Help me help me » en language lucane cerf-volant. Planqué derrière un bout de bois, j’ai assisté à une scène d’horreur : le geai a littéralement vidé l’abdomen de mon pote. Il a laissé derrière lui une carapace vide. Je vous prie de croire que j’ai versé alors de grosses larmes de coléoptère, pas de crocodile.

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

lucane cerf-volant
Share via
Copy link
Powered by Social Snap