Ylang-ylang, la fleur des fleurs

Maked

Le parfum de ses fleurs emporte les sens. Présent dans de nombreux parfums, l’ylang-ylang (Cananga odorata) est principalement cultivé aux Comores, à Mayotte et Madagascar. L’huile essentielle, obtenue par distillation, est également utilisée pour ses vertus médicinales. 

Ylang-ylang, fleur du monde tropical

Qu’on se le dise de suite, Cananga odorata est impossible à cultiver en Europe. La plante a besoin de conditions particulières pour vivre et produire ses fleurs : de la chaleur, de l’humidité. D’ailleurs, dans son aire d’origine (îles Moluques, Philippines…), il pousse dans des forêts où il pleut beaucoup. De nombreuses zones du monde connaissent les mêmes conditions et l’ylang-ylang a voyagé jusqu’en Polynésie, aux Caraïbes, Hawaï… 

©Ben Cheik
©Ben Cheik

Mais pourquoi ce nom d’ylang-ylang ?

C’est le nom utilisé en tagalog (l’une des quelque 190 langues parlées sur l’archipel philippin !) et qui signifie « fleurs des fleurs ». Le nom latin, Cananga est inspiré de Kenanga, le nom de l’arbre en javanais.

Cueillette à Madagascar ©Andreygudkov
Cueillette à Madagascar ©Andreygudkov

Un arbre qui se travaille !

Laissé libre, Cananga odorata peut atteindre rapidement 30 m de haut. Autant dire que récolter les fleurs, c’est quasiment mission impossible. Dans les champs de culture, il est donc taillé à 2 ou 3 m de haut pour assurer une récolte facile.

Une récolte exclusivement manuelle et principalement assurée par des femmes ; l’ylang ylang se récolte toute l’année mais donne plus en période chaude et humide. Les arbres sont formés quand ils ont trois ans. On les écime, ce qui les incite à se développer en largeur, ce qui facilite la cueillette des fleurs.

Un parfum unique

Mettre le nez dans une fleur d’ylang ylang est une expérience unique. Vous savez que vous sentez une fleur de Cananga odorata mais vous êtes de suite tentés d’essayer à quelles autres fragrances elle vous fait penser. Pas facile car de nombreux parfums semblent s’y mélanger. Un peu d’œillet, un peu de jasmin… 

L’ex-or de Mayotte

Depuis la départementalisation de l’île en 2011 et l’alignement de la législation du travail, la production d’ylang ylang à Mayotte est devenue beaucoup plus chère. Guerlain, par exemple, a renoncé à ses cultures. La production a drastiquement baissé et s’est reportée sur les Comores (largement en tête) et à Madagascar. La Réunion où la culture avait été introduite au début du XXè siècle ne produit quasiment plus rien non plus. Il ne s’agit pas là du coût de la main d’œuvre mais de la trop grande fréquence des épisodes cycloniques qui dévastaient les cultures. 

La distillation et l’entrée dans le monde des parfums

Elle est lancée, en 1860, aux Philippines par un marin, Albert Schwenger. De passage dans l’archipel, il est totalement envouté par le parfum de la fleur et se lance dans la distillation à Manille. De nombreuses unités de production voient le jour rapidement (cultures et distillerie) autour de Manille, mais après la première guerre mondiale, elles disparaissent, remplacées par des habitations. 

©Aurelien_BRUSINI
©Aurelien_BRUSINI

Philtre d’amour…

Aux Marquises, les femmes confectionnent des philtres qui sont censées mettre les hommes dans tous leurs états… amoureux. À chacune sa recette, mais l’ylang-ylang fait partie des « ingrédients » avec le tiare, l’ananas et autres végétaux. Réunies en bouquets ou en couronne, les fleurs sont ensuite mises à macérer dans de l’huile de coco ou du monoi. Les femmes s’en parfument et les messieurs semblent apprécier. Ce philtre se nomme Umuhei. Umu signifie aphrodisiaque, et Hei couronne de fleurs, voilà vous savez tout. 

Dans les plus célèbres parfums

C’est Bois des îles, un parfum signé Coco Chanel, qui offre ses lettres de noblesse (et de succès) à l’ylang-ylang. On le retrouve aujourd’hui dans Chanel n°5, Gabrielle (de Chanel itou), L’instant et Terracotta Le parfum de Guerlain, Arpège de Lanvin, Aromatics Elixir de Clinique… 

©praisaeng
©praisaeng

En aromathérapie aussi ! 

L’huile essentielle d’ylang-ylang est réputée pour soulager le stress et l’anxiété. Elle a aussi une action sur les douleurs musculaires, les règles douloureuses, l’acné… Bref, une toute bonne à utiliser après avoir pris conseil auprès de votre pharmacien évidemment. 

Bon à savoir : si vous avez utilisé de l’huile essentielle, ne vous exposez pas au soleil pendant 12 heures (risque de photosensibilisation).

Bob Morane et Miss Ylang-Ylang

C’est le surnom d’un des personnages importants des romans d’Henri Vernes. Miss Ylang-Ylang est la mystérieuse chef de l’organisation Smog. Elle est présente dans Terreur à la Manicouagan, Organisation SMOG, Un parfum d’Ylang-Ylang et Les contrebandiers de l’atome. Entre Bob Morane et miss Ylang-Ylang s’exerce une fascination réciproque mais point de relation amoureuse entre ennemis…

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap