Les hibiscus des jardins, y’a pas plus facile à vivre !

Matunka

On l’appelle ketmie de jardins, althéa, mauve en arbre… L’hibiscus des jardins (Hibiscus syriacus) peut être planté absolument partout. Il fleurit abondamment en été à condition d’être planté à une exposition bien ensoleillée. Il existe une multitude de variétés aussi faciles à cultiver les unes que les autres. 

Pour tous les jardins, tous les jardiniers ! 

C’est le genre d’arbuste inratable… et increvable. Si vous débutez au jardin, l’hibiscus des jardins peut être inscrit sur votre liste de premières plantations. Il pousse vite, il est super rustique et sa taille en fin d’hiver est simplissime (et pas toujours obligatoire, je vous explique pourquoi un peu plus loin dans cet article). Et comme il fleurit vite et bien, ça encourage quand on débute. Et on n’hésite généralement pas à en planter un ou plusieurs autres. 

©Vaivirga
©Vaivirga

Comment bien cultiver vos hibiscus de jardin

-Pour bien fleurir, il a besoin de soleil, de beaucoup de soleil.

-Évitez de les installer dans un coin balayé par des courants d’air froid ou de vents desséchants. 

-Le sol doit être drainé. 

-Ses racines détestent barboter surtout en hiver.

©Orest Lyzhechka
©Orest Lyzhechka

Bon à savoir

Comme chez toutes les espèces d’hibiscus, les fleurs ne durent qu’une journée. Mais la floraison est généreuse et l’arbuste est toujours très fleuri dès le mois de juillet et jusqu’aux premiers froids vifs. 

Faut-il tailler l’hibiscus des jardins et comment ?

Alors, plusieurs possibilités…

-Vous pouvez le rabattre hyper sévèrement à la sortie de l’hiver (et même jusqu’en avril). Ma voisine, Martine, n’hésitait pas à les couper quasi au ras du sol pour les garder compacts et bien sous contrôle.

-Il est possible de le former au fil des ans en arbuste tige. C’est ce que j’ai fait pour l’un des miens concurrencé par un Hydrangea quercifolia plus que replet. Pendant 4 ou 5 ans, j’ai systématiquement supprimé les rameaux les plus bas et coupé de deux tiers toutes les parties les plus aériennes. Résultat : il a formé une jolie boule (j’avoue pas totalement régulière) de fleurs blanches.

-À un autre endroit du jardin, un hibiscus de jardin s’est installé sans doute grâce à un oiseau, en plein milieu d’une haie, à gauche d’un Abelia grandiflora, à droite d’un Rhamnus alternatus ‘Variegatum’. J’ai décidé de laisser pousser cet hibiscus sans le toucher sans jamais l’embêter. Au bout de quelques années, il a fini par se débrouiller pour fleurir au-dessus de ses deux copains.

Donc, tout dépend vraiment de l’espace et du rôle que vous êtes prêts à lui accorder. 

©Isabelle Morand
©Isabelle Morand

Hibiscus de jardin – Hibiscus syriacus – Fiche de culture

  • Famille : Malvacées.
  • Type : arbuste à feuillage caduc.
  • Floraison : estivale.
  • Exposition : au soleil.
  • Sol : bien drainé, fertile (une petite rasade de compost au printemps lui fera un bien fou). Terrain frais de préférence, mais il peut s’accommoder de quelques périodes de sécheresse.
  • Rusticité : excellente.
  • Multiplication : boutures hyper faciles en été. Et vous pouvez aussi trouver des semis spontanés intéressants à récupérer, à replanter ou à offrir.
  • Des ennemis ? L’oïdium parfois, des cochenilles, ça arrive, mais rien de bien grave !

Quelques variétés d’hibiscus des jardins

L’incontournable ‘Oiseau bleu’

Obtention française (1958). On adore la teinte, ce bleu si particulier, complètement craquant. Cœur pourpre. Les grandes fleurs ne passent vraiment pas inaperçues de juillet à octobre. H. 2 m.

©Matunka
©Matunka
©Gardendata
©Gardendata

Coup double pour ‘Hamabo’

Ses fleurs sont très surprenantes… Les pétales sont blanc rosé avec de taches pourpres, plus ou moins grandes, en leur centre. Floraison d’août à octobre. H. 2 m. 

La blancheur rosée de ‘Melrose’

De grandes fleurs (environ 10 cm de diamètre) blanc rosé à centre rouge de juillet à septembre. C’est une variété qui se ramifie bien. H. jusqu’à 2 m.

©Gmihail
©Gmihail
©Nick Kurzenko
©Nick Kurzenko

L’iconoclaste ‘Purpureus Variegatus’

Le plus original de cette sélection avec son feuillage panaché de blanc et fleurs mauves. Attention, en climat frais, il arrive que les fleurs ne s’ouvrent pas et restent en boutons. Frustrant, car leur couleur est sublime. H. pas plus de 2 m. 

L’immaculée ‘Diana’

Un blanc pur pour des fleurs simples qui se renouvellent d’août à octobre. Précieux pour illuminer un massif ou une petite haie. H. 2 m. 

©Plantlady / wikimedia
©Plantlady / wikimedia

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2.3K Shares 2.7K views
Share via
Copy link