Les balsamines péteuses

DreamyHarry

Ce sont de belles plantes ces balsamines péteuses, mais quelques-unes sont vraiment des enquiquineuses ! Une fois installée dans un jardin, il est par exemple bien difficile de contrôler la balsamine de l’Himalaya (Impatiens glandulifera). Elle a en effet la capacité de projeter ses graines à plusieurs mètres de distance. Elle est même répertoriée dans le Centre de ressource Espèces exotiques envahissantes et doit être éradiquée dans certaines zones.

Ne l’introduisez pas chez vous !

Vraiment, ne cédez pas à la tentation d’arracher un pied d’Impatiens glandulifera chez des copains pour la faire pousser chez vous. Ne la prélevez pas le long des cours d’eau ou des zones de lisières où elle peut proliférer.Vous allez en effet faire entre chez vous une belle emmerdeuse que vous n’arriverez sans doute pas à déloger.

©FatManPhotoUK
©FatManPhotoUK

La balsamine de l’Himalaya, une cavaleuse

Cette plante a été introduite voilà presque 200 ans comme plante ornementale. Plus précisément, elle a été cultivée pour la première fois en Europe dans les jardins botaniques de Kew avant d’être commercialisée des années plus tard. Les jardiniers s’en sont vite mordu les doigts et Impatiens glandulifera, très aventureuse, ne s’est pas tenue sage. Et il faut également souligner le rôle des apiculteurs dans cette dissémination ; ils l’ont beaucoup utilisée pour ses qualités mellifères (floraison de juillet à octobre). Comme bon nombre d’espèces envahissantes (pensez au mimosa dans le Midi), elle a sauté les clôtures et s’est sauvée dans la nature. Depuis, on ne cesse de lui courir après aussi bien dans l’Eure qu’au Canada ou dans l’État de Washington.

Mais comment se reproduit-elle si vite ?

Madame la balsamine de l’Himalaya (également surnommée la balsamine géante) est un peu comme un pissenlit, ses graines se comptent par centaines (800 en moyenne). Mais elle a un truc en plus : les graines se trouvent dans des capsules allongées qui explosent à maturité. Et chaque graine est projetée jusqu’à 7 mètres. En plus, le taux de germination est élevé : 80%. Et c’est sans compter sur le rôle des fourmis dans sa dissémination. Elles les transportent à droite à gauche. Enfin, si vous marchez sur les graines, elles peuvent rester coincées dans les rainures des semelles et elles font donc quelques kilomètres gratuitement avant de germer.

Les autres balsamines péteuses

L’impatiens du Cap (Impatiens capensis). De jolies fleurs orange. Cette impatiens est politisée par les colibris, abeilles et bourdons. Le fruit est une capsule qui s’ouvre au moindre contact et projette les graines à plusieurs mètres. 

Impatiens noli-tangere (balsamine des bois) surnommée Ne-me-touchez pas est une herbacée annuelle dont les capsules explosent comme celles des autres espèces au moindre contact. 

©rasilja
©rasilja

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

603 Shares 2.7K views
Share via
Copy link