8 hydrangéas à fleurs originales

Liudmyla Liudmyla

Quand on aime les hydrangéas, on a envie d’en planter et d’en planter encore. Et comme l’éventail est large, il est parfois difficile de choisir. Nous avons donc sélectionné 10 variétés d’hydrangéas à fleurs un peu ou très originales.

©Boos Hortensia
©Boos Hortensia

‘Stargazer’, mon petit chouchou à moi

En terre acide, il sera bleu ; ailleurs, il sera rose. Peu importe la couleur, ce que j’aime ce sont ses fleurs étoilées à marge blanche. J’aime son côté un peu foufou, son port bien compact (entre 1 m et 1,1 m en tout sens), ses fleurons qui paraissent délicats, mais ne le sont pas. À installer à mi-ombre, en bac ou en pleine terre.

‘Amethyst’, aux couleurs changeantes

Cette variété d’H. macrophylla de la série Magical n’a rien d’exceptionnel à ses débuts. Mais en fin d’été, il adopte des couleurs verte, rose ou mauve. À cultiver au jardin comme en pot, car son port est compact (1,2 m en tout sens). Il existe également ‘Amethyst Red’, qui fleurit rouge clair en mai, avant de virer au vert avec des pointes de rouge en été et de terminer rouge foncé au milieu de l’automne.

©Olga Seifutdinova
©Olga Seifutdinova

‘Ayesha’ et ses fleurs bonbons

Celui-là, je l’adore ! Ses fleurs font tellement penser à celles du lilas, le parfum en moins évidemment. On dirait aussi des petits bonbons qui donnent envie de les grappiller, mais ils ne se mangent pas. H. macrophylla ’Ayesha’ a un charme incomparable. Il forme un gros buisson (H. 1,5 m) aux fleurs bleues ou roses selon la nature du sol.

©Alex Manders
©Alex Manders

‘Hopcorn’, à croquer !

Si vous aimez ‘Ayesha’, vous aimerez ‘Hopcorn’, car il lui ressemble un peu, mais dans une version naine (et donc bien adaptée à une culture en pot). Cette variété de la série Hovaria est également dite « à fleurs de lilas » roses ou bleues en fonction de l’acidité du sol. 

©rrecrutt
©rrecrutt

Double effet pour ‘Mirai’

C’est une variété d’H. macrophylla qui fait craquer de nombreux amateurs d’hydrangéas avec ses ravissantes fleurs bicolores. À installer absolument à ombre ou mi-ombre, car ‘Mirai’ ne supporte pas le soleil. Autre originalité : son jeune feuillage est pourpre. 1,2 m en tout sens. 

©baphotte
©baphotte
©Sous un arbre perché
©Sous un arbre perché

‘Hyuga Shibori’ aux belles marbrures

On passe des macrophylla, les grosses fleurs en boules, aux serrata, les hydrangéas à tête plate. On aime beaucoup cette variété cultivée par la pépinière Sous un arbre perché. Les fleurs sont entre le violet et le rose, et elles présentent des marbrures blanches. En bonus : le feuillage prend de belles teintes automnales. H. 1 m.

‘Hanabi’, une pluie d’étoiles blanches

On le surnomme à raison « feu d’artifice » même si ses fusées (les fleurs stériles) sont uniformément blanches. Avec ses fleurs doubles ou semi-doubles, ‘Hanabi’ est une merveille à installer à mi-ombre. Les fleurs fertiles sont bleues. H. 1,5 m à 2 m en tout sens. Les inflorescences peuvent dépasser les 20 cm de diamètre. 

©Masanii21
©Masanii21
©Marina Vedernikova
©Marina Vedernikova

Avec ‘Miss Saori’, c’est le pompon !

Quand les hybrideurs s’éclatent… Cette variété récente est vraiment particulière. On aime ou on n’aime pas ces fleurs totalement doubles, blanches, largement bordées de rose vif. Le port est compact (1 m en tout sens), ‘Miss Saori’ est donc cultivable en bac. Au jardin, installez cet hydrangéa à ombre ou à mi-ombre. 

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

650 Shares 2.7K views
Share via
Copy link