L’arbre du voyageur

Michel Viard

Éventail géant, cette immense herbacée s’est répandue dans les pays tropicaux et subtropicaux depuis son île natale, Madagascar. Plante traditionnellement utilisée par les Malgaches, Ravenala madagascariensis est connu sous le nom d’arbre du voyageur, car sa sève permet d’étancher une grosse soif.

Un peu d’histoire ?

Ravenala madagascariensis aurait été décrit pour la première fois au milieu du XVIIe siècle, par le chevalier Étienne de Flacourt, administrateur colonial français qui s’intéressait aussi à la botanique. Mais il faut attendre plus d’un siècle pour que le botaniste Michel Adanson décrive cette herbacée géante et la baptise Ravenala. En malgache, « ravinala » signifie feuille de la forêt. Cinq ans plus, le botaniste Philippe Commerson arrive à Madagascar et débaptise le palmier du voyageur pour lui donner un nouveau nom latin, Dalembertia uranoscopa. Une courte parenthèse, car l’herbe retrouve son nom Ravenala quelque temps plus tard.

©joxxxxjo
©joxxxxjo

Un Ravenala à tout faire

L’arbre du voyageur est très utilisé traditionnellement à Madagascar. Le stipe, très costaud, peut servir à faire le plancher des habitats traditionnels ou les murs. Les feuilles servent de toiture. Dans le passé, les fruits servaient à la fois pour faire de l’huile, mais aussi de la farine délayée dans du lait. 

Quant à son surnom, arbre du voyageur, elle est méritée ! Son stipe contient de la sève qu’il est facile d’extraire d’un coup de machette. 

À la base des feuilles

L’imbrication des feuilles crée à leur base des réservoirs d’eau. Parfaits pour les insectes qui peuvent venir s’y abreuver… et pour les moustiques qui sont ravis d’y proliférer. Sans compter des petits batraciens qui en font leur maison. 

©Nils Robert
©Nils Robert

Beau, mais gélif

L’arbre du voyageur ne peut être cultivé qu’en serre en France métropolitaine. Et comme il peut pousser très haut (20 m), autant dire que sa culture est réservée aux serres des jardins botaniques. Chacun héberge au moins un exemplaire de ce membre de la famille des Strelitziacées. 

Les fruits extraordinaires de l’arbre du voyageur !

Ce sont des merveilles ! Les fruits sont contenus dans des capsules qui ressemblent à des bananes. Ils sont d’un impressionnant bleu turquoise.

©Jeffdelonge
©Jeffdelonge

Inscrivez-vous
pour recevoir [Brin d'info]

dans votre boîte de réception,
chaque semaine.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

46 Shares 1.9K view
Share via
Copy link