Dans la famille des sorbiers, on connait bien celui des oiseleurs. Nos amis à plumes se régalent de ses baies. Mais il en existe bien d’autres, aussi spectaculaires au printemps qu’à l’automne. Des arbres sans souci, à feuillage caduc, à installer partout, y compris dans les jardins de moyenne à petite taille. 

sorbier Emiel

Sorbus folgneri ‘Emiel’, au printemps – Jardins en marche

Contrairement au sorbier des oiseleurs qui apprécie une atmosphère fraiche comme les parties ombragées d’un jardin ou une lisière de sous-bois, les sorbiers wardii et folgneri ‘Emiel’ adorent le soleil, comme tous les autres membres du clan des Sorbus aria. Ils poussent dans n’importe quel type de sol et peuvent vivre dans des terrains qui s’assèchent en été. Si votre terre est argileuse, aidez-les à bien développer leur système racinaire en leur apportant de l’humus en surface les premières années ; après ils se débrouilleront tout seuls !   

On le voit de loin !

Le sorbier wardii vient de loin, du Tibet plus précisément. La couleur de ses toutes jeunes pousses fait penser à celle d’un certain chewing-gum, mais la ressemblance s’arrête là… Adulte, il va mesurer environ 7 m de haut sur 6 m de large. Il fleurit au printemps en corymbes très larges et mellifères. À l’automne, le feuillage passe au jaune. Les fruits sont nombreux, mais sans aucun intérêt gustatif pour nous ! Pour bien faire ressortir son feuillage argenté, associez-lui des arbustes au feuillage sombre comme un arbre à perruque (Cotinus coggygria ‘Royal Purple’) ou un sureau (Sambucus nigra ‘Black Lace’)

 

 

 

Un port léger, des fruits en abondance

sorbier

Sorbus folgneri ‘Emiel’, spectacle automnal – Jardins en marche.

Un coup de cœur Hortus Focus ! Au printemps, le Sorbus folgneri ‘Emiel’ offre une floraison exceptionnelle. Ce n’est alors qu’un énorme bouquet de fleurs blanches et parfumées qui danse dans le vent ! En s’allongeant, ses branches très souples lui donnent un effet un peu pleureur et le soleil fait briller ses feuilles argentées. Tard en automne (jusqu’en novembre), il offre un feuillage orange vif et de très nombreux fruits. Vous pouvez le planter dans un petit jardin, sa taille restera comprise entre 5 et 7 m. 

 

 

Le saviez-vous ?

La pruine que vous pouvez observer sur les jeunes pousses de ces deux sorbiers (et de bien d’autres arbustes !) les protège hiver comme été. Au bout de deux ans généralement, l’écorce est suffisamment protectrice et le duvet disparait. 

Ces sorbiers (et d’autres !) sont au catalogue de la pépinière Jardins en marche, de Jean-Paul Agier et Pascal Lecerf.

 

Lien vers l'Hortus Shop

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.