Les saints de glace sont derrière nous… C’est le bon moment pour planter des tomates dans le jardin ou en pot sur la terrasse et le balcon. Rien de bien compliqué si vous suivez les conseils de Jean-Luc Féat qui cultive son potager dans le Gâtinais et adore les tomates !

Si vous avez semé des graines de tomates, il est temps d’installer vos bébés plants au potager. Pas de semis ? Pas de souci ! Les plants de tomates sont disponibles partout, sur les marchés, en jardineries, chez les horticulteurs. À vous de choisir la variété la mieux adaptée à vos envies et vos besoins. Privilégiez les variétés anciennes bien plus goûteuses. Si vous avez des enfants et plein de copains, misez sur les tomates cerises à grappiller sur place ou à déguster à l’apéro ! 

Opération plantation

  • Réhydratez bien vos plants : trempez-les dans une petite bassine.

    ©yuriys

  • Creusez un trou de plantation : 15 cm de profondeur, 20 cm de largeur. L’un des côtés du trou doit être légèrement incliné. Décompactez bien, si besoin, le fond du trou, à la fourche-bêche ou à la bêche. Mettez au fond du trou une poignée de compost (maison ou du commerce) ou de Tonnerre d’engrais. Procédez de la même façon pour une plantation en pot !
  • Dépotez le plant précautionneusement, les petites racines sont fragiles. 
  • Installez le plant en le couchant, la tige doit reposer sur le côté du trou en légère pente. Le pied va développer ainsi de nombreuses racines et vous aurez donc plus de tomates à récolter.
  • Rebouchez le trou avec de la terre à laquelle n’oubliez pas d’apporter une bonne dose de compost. Tassez avec les mains.
  • Mettez en place un tuteur (tasseau non traité ou une spirale)  à une dizaine de centimètres du plan pour ne pas blesser les racines. Enfoncez-le bien dans la terre ou le pot pour qu’il résiste au poids des tomates à venir.
  • Formez une petite cuvette autour du plan et arrosez copieusement.
  • Paillez vos plantations sur un minimum de 10 cm. Paille, paillage du commerce, feuilles mortes, gazon… tout est bon pour garder la fraicheur au pied de vos tomates et limiter l’arrivée des adventices (les mauvaises herbes). 

Quelles tomates cerises choisir ?

Nous vous proposons de retrouver la sélection d’un adorateur des tomates cerises (cliquez sur ce lien), Jacques Moreau, qui les cultive dans son jardin angevin… 

4 valeurs sûres pour vos salades d’été

‘Green Zebra’ ©tkphotography64

  • ‘Green Zebra’ : variété américaine créée en 1985. Peau jaune-orangé, joliment zébrée de vert. Fruits de grosseur moyenne, chair douce et juteuse. Moyennement productive, mais on le lui pardonne ! Récolte de mi-juillet à octobre. 
  • ‘Cornue des Andes’ : elle a un look de piment, mais c’est bien une tomate. Forme originale, bon développement, chair bien ferme, pauvre en pépins, cette variété ancienne est un must. Quand on y a goûté, on la replante sans hésiter. Récolte de mi-juillet (ou août, en fonction de la météo et de la région) jusqu’en octobre.

tomate ‘Noire de Crimée’ ©chireau

  • ‘Rose de Berne’ : on la déguste cuite ou crue (nous, on a une préférence pour crue, toute nue, en rondelles, avec une pointe de fleur de sel…) ! Une variété ancienne de mi-saisons à la peau plus ou moins rose qui donne bien tout l’été.
    • ‘Noire de Crimée’ : étrange, cette couleur de chair qui tire vers le noir. Étrange… mais si bonne, pas acide du tout et sans trop de pépins. Une variété ancienne qui produit bien jusqu’à tard en saison. Une incontournable si l’on raffole des tomates.

     

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial