Avec ses feuilles “cromignonnes”, ses mini-fleurs violettes, son aptitude à supporter les oublis d’arrosage et sa facilité de culture, la chaîne des coeurs peut, pour la Saint-Valentin, mais pas seulement, remplacer le bouquet de roses traditionnel ou LA rose, si on n’a trop pas de sous…

Portrait express

La chaîne des cœurs (Ceropegia woodii) vient d’Afrique du Sud. C’est une plante grasse qui aime la chaleur et s’est adaptée au manque d’eau des régions semi-arides d’où elle est originaire. Elle stocke l’eau dans une ou plusieurs racines (dans son cas, on parle de caudex). Ses feuilles sont petites, en forme de cœur, vert argenté sur le dessus, violet sur le revers (cette coloration s’intensifie si la plante est très exposée à la lumière et au soleil). Elle fleurit en fin d’été. Les fleurs sont toutes petites (entre 1 et 2 cm), forment un mini-tube dans lequel entrent les mouches pollinisatrices. Enfin, elle fleurit c’est vite dit… Pour cela, il fait qu’elle passe l’hiver au frais (10°C). Elle développe des tiges qui peuvent s’allonger sur plus de 1 m.

©maja-dumat-flickr

Une plante ni casse-tête ni casse-pieds

C’est une plante d’intérieur idéale pour les débutants et ceux qui oublient d’arroser. Pour être heureuse, il lui faut simplement :

  • Du soleil et de la lumière toute l’année. Elle résiste bien à la chaleur et à l’air sec de nos appartements l’hiver. Installez-la près d’une fenêtre par exemple ou dans une véranda chauffée à la mauvaise saison. Ne la mettez jamais dehors sous – 5°C (mort assurée). 
  • Un substrat drainant (du terreau avec un peu de sable, de la vermiculite, de la pouzzolane). Rempotez-les régulièrement dans un pot un peu plus grand de 1 cm et plus profond de 3 cm.
  • Arrosez peu en hiver, un peu plus en été quand le terreau est sec. Elle ne supporte pas l’humidité au niveau des racines.
  • Vous voulez lui faire faire des bébés ? Rien de plus simple ! Choisissez une tige, repérez un nœud (c’est le point d’intersection des feuilles), repliez la tige, enfoncez le noeud dans la terre. Quelques semaines plus tard, un caudex se sera formé sur ce noeud. Il ne vous restera plus qu’à prélever le bébé pour l’installer dans un autre pot. Vous pouvez utiliser cette technique (marcottage) pour étoffer une chaîne des cœurs un peu malingre.

 

 

Comment la mettre en valeur ? 

  • Installez-là dans un pot de terre cuite (troué, c’est mieux surtout quand elle se développe), pas trop rikiki ou un pot fantaisie. Le mauve et le violet s’accordent parfaitement avec la couleur du revers de ses feuilles. Placez le pot à un endroit où vous pourrez profiter de sa cascade de feuilles : une étagère, le haut d’un meuble ou, comme à la maison, sur le haut du réfrigérateur. 
  • Elle fait aussi son petit effet en suspension. Si vous dotez son pot d’une soucoupe, ne laissez jamais d’eau stagner dedans. 

 

 

 

Lien vers l'Hortus Shop soldes hiver 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.