On l’aime beaucoup ! Il tient bien dans nos intérieurs et il est vraiment craquant avec son coussin de petites baies qui, à maturité, sont oranges. Mais comment cultiver le nertera ?

©eliane29

D’où vient-il ?

Son nom latin Nertera granadensis ou son nom vernaculaire Nertera de Nouvelle-Grenade révèlent son origine. La Nouvelle-Grenade, c’est le nom donné au milieu du XVIe siècle, lors de la Conquête espagnole à une immense région comprenant les actuels États du Panama, de la Colombie, du Venezuela et de l’Équateur. 

Portrait express du nertera

C’est une vivace type couvre-sol. Ses feuilles persistantes sont petites et rondes. Les fleurs en forme de clochettes ne sont pas bien grandes non plus. Les baies qui les suivent sont très nombreuses, couleur orange bien flashy et restent en place de longues semaines. Chaque pied s’étale sur une vingtaine de centimètres. C’est une ravissante plante d’intérieur.

 

©iuliia-safronova

Conseils pour cultiver le nertera

  • Exposition : pas de plein soleil ; lumière indirecte.
  • Température : il meurt à 5°C. Ce n’est pas une raison pour l’installer à côté d’une cheminée ou d’un radiateur, il n’appréciera pas une trop grande chaleur. Et pas de courants d’air, il déteste. 
  • Arrosage : surtout pas d’arrosage par le dessus. Remplissez une soucoupe d’eau et laissez tremper le pot une dizaine de minutes. Éliminez l’eau restée dans la soucoupe. Laissez sécher entre deux arrosages. Pour vérifier si la plante a besoin d’eau, enfoncez votre doigt dans le pot jusqu’à l’ongle, arrosez si votre doigt sort sec. 
  • Engrais : il peut s’en passer, mais si vous lui en donnez, évitez l’engrais trop azoté, il fait pousser les feuilles au détriment des fleurs et donc des baies. 
  • Multiplication : par division à la fin du printemps. 
  • Maladies éventuelles : cochenilles farineuses, botrytis peuvent entraver la culture du nertera. 

Faut-il le jeter ou le garder ?

Le nertéra vaut mieux que la poubelle ! Il peut refleurir et produire des baies pendant plus années. À la fin de la floraison, rempotez-le dans du terreau pour pélargos / géraniums, avec un peu de sable de rivière si vous en avez. Placez-le dans un endroit clair et frais (entre 5 et 10°C). Et retour sur la table du salon (ou ailleurs !) à l’automne.

 

 

 

 

 

"Lien

CHERS JARDINIERS,
SAVEZ-VOUS QUE VOUS POUVEZ TROUVER SUR LA BOUTIQUE HORTUS FOCUS DES TRÈS BEAUX OUTILS,
DES FERTILISANTS NATURELS, DES KITS À PLANTER POUR FAIRE DÉCOUVRIR LE JARDIN À VOS AMIS ET 1000 AUTRES CHOSES ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial